5:31:42 PM Jeudi, 22 Août 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Les populations de Massouhouin protestent contre l'octroi de 12 ha de terre à l'EAMAU

Togo - Societe
iciLome | | 9 Commentaires
les-populations-de-massouhouin-protestent-contre-l-octroi-de-12-ha-de-terre-a-l-eamau


Elles ont prévu une manifestation ce matin à partir de 9 heures derrière le stade de Kégué. Ces populations de Massouhouin, de Kélégouvi et d'Atchanvé protestent contre l'octroi de 12 hectares de leurs terres à l'Ecole africaine des métiers de l'architecture et de l'urbanisme (EAMAU).

MMLK / MANIFESTATIONS DES POPULATIONS DE MASSOUHOIN ET DE KELEGOUVI CE 13 AOÛT 2019 DERRIÈRE LE STADE DE KEGUE À PARTIR DE 9H POUR PROTESTER CONTRE L'OCTROI DE 12 HECTARES À L'EAMAU DANS LEUR DOMAINE..

QUEL SORT FOUDROYÉ ET INDÉSIRABLE DES POPULATIONS DE BÉ PROPRIÉTAIRE DES TERRES CONFISQUÉES PAR L'ÉTAT TOGOLAIS SANS COMPENSATION NI INDEMNITÉS ?

Les populations de Massouhoin, de Kelegouvi et d'Atchanti sont en colère et refusent d'être étrangers sur leur propre terre. Pour cause les 12 hectares octroyés par le gouvernement à L'EAMAU pour la construction de son siège dans le domaine, objet de litige entre l'État et ses populations, sont vigoureusement contestés... Elles ont décidé de manifester leur ras-le-bol une fois encore pour attirer l'attention des dirigeants de la nécessité de leur restituer leurs droits. Mais une question s'impose :

LE PRÉSIDENT FAURE GNASSINGBÉ EST-IL RÉELLEMENT AU COURANT OU INFORMÉ DE TOUTES CES INJUSTICES SOCIALES ?

En effet, les populations de Bé, reconnues propriétaires et seigneurs de terres à Lomé, sont victimes d'expropriation forcée et musclée par l'Etat Togolais il y a bientôt un Demi-siècle. Privées des centaines d'hectares, elles sont obligées de vivre en parasite et en dépendance des autres sans droit de propriété finalement.

La zone Nord -Est de la ville de Lomé est le domaine effectivement sous tutelle de l'Etat dont une partie encore aujourd'hui vide en principe, devrait revenir aux populations comme soulagement. Mais peine perdue, toutes les démarches même les acquis administratifs pouvant dégeler cette partie en faveur des victimes, sont mises en cause effritant ainsi leur espoir de vie.

Tous les occupants quoiqu'ils soient sur leur héritage, n'ont jamais connu de paix et de sérénité luttant en permanence et au quotidien avec les forces de sécurité et de défense toujours en mission de saccage et de démolition des habitations de circonstances. En vérité, ce domaine est souvent transformé en champ de gaz lacrymogènes, de brimades et d'actes irrépréhensibles de tout genre sur ces populations.

En violation permanente de leurs droits, les gradeurs et autres engins lourds sont utilisés et mis à profit soit pour détruire leurs cultures comme récemment ce fut le cas, soit pour démolir les dortoirs et les menacer de représailles et d'emprisonnement.

Elles sont simplement humiliées, marginalisées et opprimées voire déshumanisées

Alors que leurs terres sont cultivées par les militaires pourtant fonctionnaires d'Etat, nous assistons à un acharnement contre les propriétaires qui n'en ont pas droit. Quels crimes les populations de BÉ ont-elles commis depuis belle lurette pour mériter ce sort foudroyé et indésirable ? Quel remède faut-il préconiser à ces populations qui ont trop souffert ? Et la réconciliation, la cohésion, le vivre ensemble sur fond de paix et de stabilité sociale vont-ils rester un vain mot de la part des premières autorités de ce pays ?

Le Mouvement Martin Luther King soucieux du sort de ces populations éprouvées par des années d'injustices sociales, demande aux autorités Togolaises dont le Chef de l'État à tourner leur cœur vers ces autochtones dans la disposition de règlement durable de ce litige.

À quoi serviraient le PND et des axes dans ces degrés exponentiels des injustices sociales au Togo ?

Lomé, le 13 août 2019

MMLK / La voix des sans voix


Les populations de Massouhouin protestent contre l'octroi de 12 ha de terre à l'EAMAU
Togo - Les populations de Massouhouin protestent contre l-octroi de 12 ha de terre a l-EAMAU




Autres titres
L’Association des usagers du service public monte au créneau
Togo - L’Association des usagers du service public monte au créneau
MMLK dénonce SIVOP qui offre un véhicule à la miss-Togo pendant que ses employé tiren...
Togo - MMLK dénonce SIVOP qui offre un véhicule à la miss-Togo pendant que ses employé tiren...
L’automédication tue
Togo - L’automédication tue
Deux églises dans le collimateur de la Police des cultes
Togo - Deux églises dans le collimateur de la Police des cultes
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 9   GNAROU | Mardi, 13 Août 2019  - 17:6
  Réponse à 8-Oasis
  Je crois que le temps est venu de donner raison à GNAROU !! Le seul qui denonce le tribalisme sur ce site à longueur de Journée !!

Toute la lutte pour la democratie a des relans tribalistes au Togo et ceci depuis 1990 !!

En ce qui concerne la terre, il faut que le parlement nationalise toutes les terres du pays pour accelerer l'investissement et le developpement !!
Ces escrocs de BÉ ne connaissent plus les limites de leurs terrains . Bientôt il vont vendre jusquà TSEVIÉ !!
Figurez-vous que de la plage, ils sont dejà arrivés à MISSION Tové sur la route de palimé....
Que font-ils de ces milliards de milliards qu'ils ont encaissé ??

Ma parole est tombée.

GNAROU le fils de SOTOUBOUA.

 8   Oasis | Mardi, 13 Août 2019  - 14:13
  Réponse à 1-mazama
  tu es vrai unabruti
de quoi tu parles toi?
tu sors d'où?
vous commencez à montrer vos vrais visages à multi-facettes à savoir , du régionnalisme ethno-réligieux et beaucoup de gens se sont fait emballer en vous suivant dans votre "pnp" et aujourd'hui ceux qui vous suivaient aveuglement se sont rendu compte qu'ils se sont fait berner " bêtement"
comme vous étiez les premiers à sortir de la c14 avec des arguments à la con, la route est grandement ouvert dans votre parti , vous pouvez pendant que j'y suis prendre la route de la marina pour aller couper la tête du fameux " serpent"..

 7   fantasmagoric | Mardi, 13 Août 2019  - 13:35
  Réponse à 5-mazama
  Ce que vous faites s'appelle du militantisme à moindre frais pour enrôler des esprits faibles, surtout des analphabètes que regorge le Togo depuis un moment. Croyez-le, ce contingent se nourrit d'ignorance.

Un simple rappel. L'article informe que les terres ont été octroyées à l'EAMAU, Institution panafricaine d'architecture que le Togo a l'honneur d'abriter. À moins que votre Parti National "Panafricain" (PNP) est une usurpation dans son contenu. Il est reconnu en Droit que l'Etat peut exproprier mais il faut indemniser. Ceux qui hurlent d'être spoliés, nous savons leur activité favorite, la spéculation foncière avec plusieurs titres en zones sordides.

Par ailleurs à titre d'information l'ancien Zongo à côté de la fontaine lumineuse a été déménagé à Agoé, à la place 3 banques; aujourd'hui personne ne s'en plaint.

Vos amis de Bè n'ont qu'à aller s'installer ailleurs avec indemnisation, MMLK n'a qu'à les aider constitution dossiers. On connaît leur degré de propreté et architectural.

 6   Lucrece | Mardi, 13 Août 2019  - 13:6
  Réponse à 5-mazama
  Veux-tu me dire que les 700-800 mille manifestants qu'on enregistrait au début des manifestations à Lomé en Août sont tous des kotokoli, membres du PNP? Veux-tu dire que les watchi, Gain et EWE n'étaient pas à Deckon?
Folly Satchivi est kotokoli?
Mon frère, tu as ouvert un faux débat, fermons-le.

 5   mazama | Mardi, 13 Août 2019  - 12:34
  Réponse à 4-Lucrece
  Les villes de Bè, Aneho, Atakpamé, Vogan et autres .. ont-elles manifesté? Non. Et pourquoi cela? Peux-tu me l'expliquer?

Je ne tribalise pas, je ne fais que le constat de la réalité de notre pays.

 4   Lucrece | Mardi, 13 Août 2019  - 12:28
  Réponse à 3-mazama
  Et toi tu as la mémoire très courte d'oublier que les mouvements du 19 Août ne se sont pas seulement déroulés à sokode et Agoe , fiefs du PNP. C'est toi plutôt qui tribalises, va relire ton premier posting.

 3   mazama | Mardi, 13 Août 2019  - 11:45
  Réponse à 2-Lucrece
  Je ne sais pas quant tu es né mais je te dirais que la lutte des années 90 dont tu parles n'a pas été l'apanage du peuple EWE-MINA-WATCHI-GUIN. Je me souviens encore des mobilisations à Bassar et surtout à Sokodé. Sokodé était le deuxième foyer des tensions après Lomé. Malheureusement, dans votre démarche narcissique ethnique, il ne faut jamais abordé ces faits. Sokodé a enregistré des morts dans les années 90 sans oublier le massacre des Kotokolis à Sotouboua. Tout ça, tu l'ignores ou tu préfères ne pas t'en souvenir.

Même à Lomé, les victimes des forfaitures du RPT ne sont pas uniquement des sudistes. Donc, de grâce, arrêtez de raconter que c'est seulement à partir du 19 Août que les Kotokolis ont commencé la lutte.

Réveillez-vous et changez les mentalités.

Pour finir, c'est un non Kotokoli qui te parle. Je suis Sola de Pagouda et fier de l'être; à la différence de toi, que j'ai à cœur le bonheur du peuple Togolais et non celui d'une ethnie.


 2   Lucrece | Mardi, 13 Août 2019  - 10:57
  Réponse à 1-mazama
  Et quand les EWE-MINA-WATCHI-GUIN faisaient la lutte contre le régime pour la démocratie et plus de justice sociale depuis les années 90, où étaient les kotokoli?
Tout le monde est tribaliste au Togo, les kotokoli ne sont pas en reste! Vous êtes d'ailleurs pires en cette matière.

 1   mazama | Mardi, 13 Août 2019  - 10:40
  C'est bien fait pour vous car vous n'avez encore rien vu. Ce n'est que le début du commencement.

Lorsque le PNP mobilisait pour faire échec à cette dictature, vous étiez à la marge, indifférents comme si ce n'était pas votre affaire. Vos calculs ethnicistes et tribalistes avaient pris le dessus sur les considérations d'intérêt commun national. C'est une piqûre de rappel pour vous montrer que le RPT/UNIR est un monstre qui n'épargne et n'épargnera personne.

A bien entendeur, salut mes frères EWES-MINAS-WATCHIS-GUINS et en particuliers, ceux de Bè


RECOMMANDÉS
L’Association des usagers du service public monte au créneau
1.  Togo - L’Association des usagers du service public monte au créneau

2.  Togo - Poste de sélectionneur : Contraste entre le Kenya et le Togo

3.  Togo - MMLK dénonce SIVOP qui offre un véhicule à la miss-Togo pendant que ses employé tiren...

4.  Togo - Procès Satchivi : Le délibéré renvoyé au 12 septembre 2019

5.  Togo - Cri de cœur de la mère de Satchivi : « Ils veulent tuer mon fils, mais ils n’y arrive...



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média