5:29:14 PM Jeudi, 22 Août 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Utilisation de Bromate de potassium : La LCT promet des sanctions contre des boulangers récalcitrants

Togo - Societe
iciLome | | 3 Commentaires
utilisation-de-bromate-de-potassium-la-lct-promet-des-sanctions-contre-des-boulangers-recalcitrants


Le bromate de potassium est cette substance que les boulangers utilisent pour faire grossir le pain et lui donner un aspect plus attrayant. Mais le produit est nocif à la santé humaine. En juin dernier, le gouvernement, par l’Arrêté interministériel N°098/MSHP/MCIDSPPCL/MSCPH en date du 13 juin 2019, a interdit l'utilisation de cette substance au Togo. Mais des boulangers continuent de l'utiliser. La Ligue des consommateurs du Togo (LCT) menace. Lire le communiqué !

DECLARATION LIMINAIRE SUR L’INTERDICTION DE L’USAGE DU BROMATE DE POTASSIUM DANS LA FABRICATION DU PAIN

Depuis quelques temps, la LCT a alerté les consommateurs et interpelé les Autorités togolaises sur l’urgence d’interdire l’usage du Bromate de potassium dans la fabrication du pain au Togo, en raison de sa nocivité sur la santé des consommateurs.

La dernière sortie en date de la Ligue est celle du 13 juin 2019 où elle a organisé une Conférence de Presse suite à la sortie des Syndicats des Boulangers.

Fort heureusement, le Gouvernement a procédé à l’interdiction de l’usage du Bromate de potassium dans la fabrication du pain et autres produits alimentaires à travers l’Arrêté interministériel N°098/MSHP/MCIDSPPCL/MSCPH en date du 13 juin 2019, portant interdiction de l’usage du bromate de potassium dans la fabrication du pain et autres produits alimentaires.

La LCT, par la présente Déclaration, remercie le Gouvernement, en particulier, les ministères concernés, pour avoir pris une telle mesure protectrice de la santé des consommateurs et partant des togolais.

Elle saisit cette occasion, pour attirer l’attention du Gouvernement sur le projet des organisations de Boulangers relatif à une éventuelle augmentation du prix du pain ; ce qu’elle trouve inacceptable, car cela ne relève pas de leurs prérogatives.

Toutefois, la LCT prie le Gouvernement de procéder à la détaxe des produits entrant dans la fabrication du pain afin de réduire tant soit peu le compte d’exploitation de fabrication du pain des Boulangers.

Par ailleurs, la Ligue invite les Autorités à veiller à l’effectivité de l’Arrêté d’interdiction du Bromate de potassium, de sorte à sanctionner, le cas échéant, tout contrevenant aux dispositions dudit Arrêté, en l’occurrence, les professionnels du pain récalcitrants et surtout, les fabricants ou importateurs du bromate de potassium (produits à base du bromate) envers qui elles devront faire montre d’une sévérité dissuasive.

La LCT promet mettre tout en œuvre pour conduire sous l’appui de ses partenaires éventuels des actions de décentes de contrôles dans les boulangeries afin de faire des prélèvements destinés à des analyses de détection du bromate.

La Ligue compte sur l’accompagnement des ministères concernés pour lui faciliter des actions futures de contrôle citoyen et consumériste.

Fait à Lomé, le 09 Août 2019

SOGADJI Emmanuel


Utilisation de Bromate de potassium : La LCT promet des sanctions contre des boulangers récalcitrants
Togo - Utilisation de Bromate de potassium - La LCT promet des sanctions contre des boulangers recalcitrants




Autres titres
L’Association des usagers du service public monte au créneau
Togo - L’Association des usagers du service public monte au créneau
MMLK dénonce SIVOP qui offre un véhicule à la miss-Togo pendant que ses employé tiren...
Togo - MMLK dénonce SIVOP qui offre un véhicule à la miss-Togo pendant que ses employé tiren...
L’automédication tue
Togo - L’automédication tue
Deux églises dans le collimateur de la Police des cultes
Togo - Deux églises dans le collimateur de la Police des cultes
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 3   sen | Mercredi, 14 Août 2019  - 17:47
  bon travail de la LCT, il faudra punir les recalcitrants. Le mal c'est la corruption. On peut corrompre les agents chargés de tout ca qui peuvent tout monnayer. On se connait au 228.

 2   brahima | Mercredi, 14 Août 2019  - 16:38
  'ai de la peine a ecouter des gens et des "journalistes qui defendent la loi votee recemment sur les libertes publiques et de manifestations par les dputes nommes du Togo. j'ai honte d'etre togolais. Et dire aussi qu'aucun depute n'a vote contre ou ou ne s'est abstenu lors du vote. Donc, tous les deputes ont voulu reiterer leur "allegence" a celui qui les a nommes. Donc pour eux, ils n'ont pas vu l'heresie et l'absurdite des dispositions de cette loi.
J'ai vraiment honte. Tu te demande si ceux qui defendent cette loi ont toutes leurs capacites intellectuelles, morales et psychiques.

 1   AssèHam | Mercredi, 14 Août 2019  - 10:16
  Article très intéressant. On sent que l'auteur est très engagé dans la défense de la population. Aux consommateurs de prendre leur responsabilité, en cassant les matériels des boulangers récalcitrants! Parfois, cette manière de faire est un encouragement en direction des bonnes décisions.

Remplacer "l'Arrêté interministériel N°098/MSHP/MCIDSPPCL/MSCPH en date du 13 juin 2019" par "l'Arrêté interministériel N°098/MSHP/MCIDSPPCL/MSCPH du 13 juin 2019"


RECOMMANDÉS
L’Association des usagers du service public monte au créneau
1.  Togo - L’Association des usagers du service public monte au créneau

2.  Togo - Poste de sélectionneur : Contraste entre le Kenya et le Togo

3.  Togo - MMLK dénonce SIVOP qui offre un véhicule à la miss-Togo pendant que ses employé tiren...

4.  Togo - Procès Satchivi : Le délibéré renvoyé au 12 septembre 2019

5.  Togo - Cri de cœur de la mère de Satchivi : « Ils veulent tuer mon fils, mais ils n’y arrive...



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média