1:14:06 AM Mardi, 17 Septembre 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Menacée d'expulsion de leur propre village, la population de Gbamakopé appelle Faure Gnassingbé à l'aide

Togo - Societe
iciLome | | 7 Commentaires
menacee-d-expulsion-de-leur-propre-village-la-population-de-gbamakope-appelle-faure-gnassingbe-a-l-aide


Une seule personne achète tout un village dont la superficie fait 366 ha 09 a 12 ca, c'est ce qu'indiquent les informations au niveau de des populations de Gbamakopé à qui on demande de libérer les lieux. Mais alors, où vont-ils vivre ? C'est la question qui demeure et qui f'ait d'ailleurs réagir ces populations à travers cette déclaration.

DÉCLARATION DES POPULATIONS DE GBAMAKOPE / CANTON DE DJAGBLE

L'heure est grave car les populations de GBAMAKOPE sont envahies par des forces de sécurité prétendant exécuter une décision judiciaire portant sur toute la superficie dudit village évaluée à 366 ha 09 a 12 ça au profit d'un seul individu.

En effet, le village de GBAMAKOPE dispose d'un certificat administratif sur tout son domaine depuis le 3 août 1995 sous le préfet A. HEVI DOGLAN avec l'effectivité de toutes les collectivités limitrophes confirmant le droit de propriété lors de l'enquête publique. Curieusement, des individus se réclamant de la collectivité KPASRA, suscitent un litige portant sur une superficie de 5 hectares (ou 21 ha). Du tribunal de première instance de Tsevie à la cour suprême de Lomé en passant par la cour d'appel de Lomé, il n'est jamais fait mention de la superficie de tout le village comme étant la propriété de ladite collectivité. Les conclusions après expertise rendues le 19 Juin 2008 par le conseil du village, Me Idrissou BOFFOH en témoignent largement). Malgré tout, le litige prend de nouvelles ampleurs et sème une confusion généralisée dans le village qui se retrouve inexistant.

Pour preuve, ces derniers jours, tout le village est en chantier de démolition au profit de la collectivité KPASRA appuyée par des forces de sécurité. Cette situation qui affecte autant les autochtones que les acquéreurs, suscite d'indignation et de consternation. Selon les informations de source sûre, une dame aurait acquis une parcelle de 175 lots auprès des populations et l'ordre serait venu de la présidence de la République par intermédiaire du commandant AWUI pour que cette dernière rentre en possession de ses droits. Cette information fut confirmée par le commandant lui-même à travers d'autres canaux. Ironie du sort, la femme n'est connue de personne dans le village et le doute planerait sur cette acquisition de parcelles sans que les reçus ne soient disponibles ni présentés.

Un véritable éléphant blanc pour les populations qui ne baissent pas les bras. Nous avons mené des démarches auprès des autorités administratives pour l'arrêt des travaux mais tout continue devant notre regard impuissant. C'est ainsi que nous avons sollicité le Mouvement Martin Luther King. Sans tarder, son président avec ses collaborateurs ont échangé avec le chef du village, quelques leaders d'opinions et les autorités de la préfecture de Zio. Avec tous ces efforts conjugués dont l'issue n'a pas abouti, il a été décidé à l'unanimité des populations de lever la voix à travers les médias comme le présent événement avec l'appui du MMLK. IL s'agit d'attirer de manière pacifique l'attention des dirigeants dont le chef de l'État pour une issue favorable.

Nous lançons donc un vibrant appel au Président de la République et demande son secours pour sauver le village de ce drame. Car, nous ne sommes pas loin d'être tous boudés hors de notre village et connaître un sort des personnes sans domicile fixe alors ce village est notre lieu d'origine et de naissance. Monsieur le Président de la République, vous êtes notre dernier recours et nous comptons sur vous.

Fait à GBAMAKOPE, le 19 août 2019

Les populations


Menacée d'expulsion de leur propre village, la population de Gbamakopé appelle Faure Gnassingbé à l'aide
Togo - Menacée d'expulsion de leur propre village, la population de Gbamakopé appelle Faure Gnassingbé à l'aide




Autres titres
Le nouveau port de pêche de Gbétsogbé boudé par les pêcheurs
Togo - Le nouveau port de pêche de Gbétsogbé boudé par les pêcheurs
Retour aux sources des natifs d’Akoumapé
Togo - Retour aux sources des natifs d’Akoumapé
EVAD 2è promotion : 17 élèves ont reçu leurs attestations
Togo - EVAD 2è promotion : 17 élèves ont reçu leurs attestations
Les élèves ont repris les classes ce lundi 16 septembre 2019
Togo - Les élèves ont repris les classes ce lundi 16 septembre 2019
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 7   Diable | Mardi, 20 Août 2019  - 6:56
  Compter sur Faure Gnassingbé! Une peine perdue.

 6   montogo | Mardi, 20 Août 2019  - 6:55
  hmmmm les gens revent dans ce pays alors ils font appel a celui la meme qui constitue une calamite pour le togo.

 5   kossigan | Lundi, 19 Août 2019  - 19:8
  Le Togo va exploser un jour. Ceux qui participant a ces magouilles vont le payer surtout leurs progenitures (leurs enfants et petits enfants). On connait des gens (y compris les homes de loi) qui sont derriere cette affaire. ON NE LACHERA PAS

 4   GNAROU | Lundi, 19 Août 2019  - 17:55
  Réponse à 3-mazama
  Tu penses vraiment que si j'etais employés à MCDONALD ou dans des JOBS d'esclaves modernes comme toi, j'aurais eu assez de temps pour consacrer à ce site ??

Je suis un Boss p'tit !!

Même FAURE ne peut pas m'acheter ...!
Il est sûrement plus riche que moi , mais je ne suis pas achetable !!
Donc libre de mes opinions .

GNAROU le fils de SOTOUBOUA.

 3   mazama | Lundi, 19 Août 2019  - 16:36
  Réponse à 2-GNAROU
  GNAROU!

Quelle est la profession que tu exerces en Allemagne quand tu passes tout ton temps sur ce site?


Pauvre GNAROU, esclave des Gnassinmgbé!

 2   GNAROU | Lundi, 19 Août 2019  - 14:30
  Réponse à 1-Oasis
  Laisse UNIR tranquille !!!
Ces gens-là sont capables de vous vendre peres et mères pour de l'argent.
Vous aurez même enfant et femmes en cadeau...( DJARA en kotokoli)

Il y a des villages en vente en Espagne....

Tu vends , tu encaisse de l'argent et tu degages !!
Ils ont eté jusqu'ici protegés par leurs freres corrompus tapis dans les couloirs de la justice togolaise.

Si c'etait moi, c'est à coup de canons que j'allais les déloger de là !!

GNAROU le fils de SOTOUBOUA.



 1   Oasis | Lundi, 19 Août 2019  - 13:52
  non mais mes parents disent quoi?
Ils délirent ou quoi?
c'est le chef en personne qui adonné l'autorisation et vous l'appelez au sécours?
non mais vous fumez par les narines ou quoi?
vous feriez mieux d'ignorer fore et passer à la vitesse supérieure .
c'est votre terre et nul n'a le droit de vous l'arracher sans aucune forme de négociation ou de discussion sans votre accord.
c'est maintenant qu'il faut demontrer que vous êtes prêts à défendre ce qui est à vous même s'il faut y laisser la peau vous tous comme là au moins on saura qu'il n'y a plus de propriété et l'état peut se l'approprier

A bas le rpt-unir & Co


RECOMMANDÉS
Revue de presse du lundi 16 septembre 2019
1.  Togo - Revue de presse du lundi 16 septembre 2019

2.  Togo - Mey Gnassingbé, le député-maire

3.  Togo - Le nouveau port de pêche de Gbétsogbé boudé par les pêcheurs

4.  Togo - Retour aux sources des natifs d’Akoumapé

5.  Togo - EVAD 2è promotion : 17 élèves ont reçu leurs attestations




Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média