1:10:38 AM Mardi, 17 Septembre 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Moto/Permis de conduire : Le Gal Yark Damehame hausse le ton

Togo - Societe
iciLome | | 2 Commentaires


Alors que sa décision obligeant désormais tous les conducteurs d’engins à deux roues d’avoir un permis de conduire continue de faire jaser dans l’opinion, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile assure que ceux qui ne la respecteront pas s’exposeront à des sanctions.

Pour lutter contre les accidents de routes qui font beaucoup de morts, Yark Damehame, ministre de la Sécurité et Protection civile rend le permis de conduire des motocyclistes obligatoire. Cette décision prend effet à partir du 20 septembre 2019.

La décision suscite polémique. Certains s’en offusquent surtout qu’il faut payer 5500 FCFA comme frais de quittance. Le permis de conduire de type A reste actuellement l’un des thèmes qui revient le plus dans les discussions actuellement.

Pour répondre aux sceptiques qui ne croient pas à l’effectivité de cette mesure, Yark Damehame rappelle que le gouvernement sera sans complaisance. Il est donc prévu d’importantes sanctions à infliger aux contrevenants. En clair, tous ceux qui n’auront pas le précieux sésame n’ont pas le droit d’utiliser leurs motos à partir de la date indiquée.

« Le 20 septembre, nous commençons le contrôle et la vérification des pièces et permis de conduire pour les motocyclistes. Mais à partir du 1er décembre 2019, il y aura contrôle plus sanction », martèle le ministre-général.

Ce dernier poursuit : « Tu n’as pas ton permis de conduire à partir de cet instant-là, c’est-à-dire le 1er décembre, on gare ta moto quelque part et tu rentres à la maison ». Une menace qu’il appelle à prendre au sérieux.

La mesure annoncée le 9 août dernier fait suite, justifie son auteur, au fait que les routes togolaises sont devenues meurtrières. Pour le seul semestre de l’année en cours, le ministère de la Sécurité et de la Protection civile dénombre 2738 cas d’accidents. Les motocyclistes seraient à l’origine de plus des ¾ de ces accidents.

A.H.


Moto/Permis de conduire : Le Gal Yark Damehame hausse le ton
Togo - Moto/Permis de conduire : Le Gal Yark Damehame hausse le ton




Autres titres
Le nouveau port de pêche de Gbétsogbé boudé par les pêcheurs
Togo - Le nouveau port de pêche de Gbétsogbé boudé par les pêcheurs
Retour aux sources des natifs d’Akoumapé
Togo - Retour aux sources des natifs d’Akoumapé
EVAD 2è promotion : 17 élèves ont reçu leurs attestations
Togo - EVAD 2è promotion : 17 élèves ont reçu leurs attestations
Les élèves ont repris les classes ce lundi 16 septembre 2019
Togo - Les élèves ont repris les classes ce lundi 16 septembre 2019
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 2   Honte | Mercredi, 21 Août 2019  - 8:18
  Pour une fois, je suis d'accord M. Yark.
Mais on connait le Togo et l'Afrique: Des contrôles de complaisance contre quelques billets de banque et les policiers en mettent plein les proches au mépris des accidents de la route.

Honte!

 1   Franck | Mardi, 20 Août 2019  - 20:5
  Mr le ministre êtes vous sûr d'abord que les forces de l'ordre et de sécurité qui ont les véhicules possèdent ils les permis de conduire de catégorie B avant d'en parler des plaques d'immatriculation que ces mêmes forces de l'ordre et de sécurité ne se gênent même pas de les avoir,de plus c'est le permis en lui même qui conduit ou c'est un citoyen sans instructions d'ailleurs qui l'utilisent dans l'incivisme total avec un taux d'analphabétisme élevé sinon sincèrement pour moi ce n'est pas le permis qui pose problème c'est le citoyen qui se conduit mal socialement car on peut ne pas avoir un permis de conduire et se conformer mieux parce que c'est culturel avec en toile de fond le laxisme et la corruption des forces de l'ordre et de sécurité qui sont complices de cette situation eux mêmes avec leurs patrons hiérarchiques ayant les intérêts dans cette histoire car lorsqu'on a du mal à éradiquer un fléau c'est qu'il y'a complicité et complaisance


RECOMMANDÉS
Revue de presse du lundi 16 septembre 2019
1.  Togo - Revue de presse du lundi 16 septembre 2019

2.  Togo - Mey Gnassingbé, le député-maire

3.  Togo - Le nouveau port de pêche de Gbétsogbé boudé par les pêcheurs

4.  Togo - Retour aux sources des natifs d’Akoumapé

5.  Togo - EVAD 2è promotion : 17 élèves ont reçu leurs attestations




Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média