10:52:40 AM Lundi, 18 Novembre 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

« Pour la Présidentielle de 2020 : il faut un cadre électoral plus correct et les démocrates doivent lutter pour que les véritables résultats des urnes soient connus »

Togo - Politique
- | | Commenter
-pour-la-presidentielle-de-2020-il-faut-un-cadre-electoral-plus-correct-et-les-democrates-doivent-lutter-pour-que-les-veritables-resultats-des-urnes-soient-connus-


Interview exclusive du Président du parti ADDI, Pr Aimé GOGUE

« Il y a actuellement le processus de candidature unique de l’opposition qui est en cours. Si cela n'aboutit pas, il reviendra aux instances compétentes du parti ADDI de décider. La probabilité que je sois candidat n'est pas nulle», c’est en substance la réponse du Professeur Aimé GOGUE à la question suivante : Serez-vous candidat à la présidentielle de 2020 ?

Dans une interview exclusive accordée à la Rédaction de Referencetv et de Plume Libre, le Président National de l’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral : ADDI, le Professeur Aimé T. GOGUE se prononce sur l’actualité nationale notamment la présidentielle de 2020.

Monsieur GOGUE déclare entre autres : « Pour ADDI il faut mettre l'accent sur la mise en place d'un cadre électoral plus correct. Ce sera difficile ; mais il faut essayer. Il est possible qu'au cours du processus, l'opposition puisse retrouver une certaine cohésion. Si non, les partisans de la démocratie doivent être prêts à la lutte pour que les véritables résultats des urnes soient connus ».

Nous vous proposons de lire cette interview en intégralité.

Referencetv : Monsieur le Président, comment se porte votre parti politique ?

Pr GOGUE : Bonjour Vivien et bonjour à toute l’équipe de Reference TV et de Plume Libre. Merci pour cette interview et félicitations pour tout ce que vous faites.

Le Parti ADDI se porte relativement bien après le choc des élections municipales, le travail de terrain reprend peu à peu.

Referencetv : Quel bilan faites vous des élections passées notamment les législatives et les Municipales ?

Pr GOGUE : Ces élections font partie des expériences que tout parti et ADDI notamment, souhaiterait oublier. Nous assumons la décision que nous avions prise ensemble de ne pas participer aux élections législatives de décembre 2018. Permettez-moi de ne pas la justifier. Mais les conséquences sont désastreuses non seulement pour les partis de la C14, d'alors, que pour la population togolaise que surtout pour la démocratie au pays.

En ce qui concerne les élections municipales, je ne regrette pas la décision que nous avions prise de participer à ces consultations. A mon niveau en particulier j'ai tiré des leçons très amères mais malheureusement très élémentaires : que ce soit au niveau des "militants" que des partis politiques de l'opposition, les préoccupations individuelles dominent beaucoup d'actions dans cette vie; ensuite, UNIR est prête à tout pour le pouvoir : c'est inimaginable. C'est tout cela mis ensemble qui expliquerait ces fraudes incroyables de UNIR et ces résultats catastrophiques attribués à l'ensemble des partis de l'opposition. Nous devons en tirer des leçons pour les futures consultations électorales.

Referencetv : Est ce qu'on peut dire que la démocratie Togolaise avance ou au contraire, elle recule ?

Pr GOGUE : Sans hésitation je dirai qu'il y a eu un net recul de la démocratie. Des exemples de ces derniers mois : des listes invalidées par la Chambre administrative de la Cour suprême qui se retrouve validées par quelle instance (?), fraudes de toute nature; relecture liberticide de la loi qui encadre les manifestations ; etc.

Referencetv : Que pensez-vous de la présidentielle de 2020 ?
Pr GOGUE : Pour ADDI il faut mettre l'accent sur la mise en place d'un cadre électoral plus correct. Ce sera difficile ; mais il faut essayer. Il est possible qu'au cours du processus, l'opposition puisse retrouver une certaine cohésion. Si non, les partisans de la démocratie doivent être prêts à la lutte pour que les véritables résultats des urnes soient connus.

Referencetv : Serez-vous candidat à la présidentielle de 2020 ?

Pr GOGUE : Il y a actuellement le processus de candidature unique qui est en cours.

Si cela n'aboutit pas, il reviendra aux instances compétentes du parti ADDI de décider. La probabilité que je sois candidat n'est pas nulle.

Referencetv : Les deux tours de la présidentielle au Togo: une chance ou un risque ?

Pr GOGUE : Les deux à la fois. C'est une opportunité. Nous devons la saisir en définissant la stratégie appropriée. Mais nous devons à tout prix penser que le mode de scrutin à deux tours facilite la victoire de l'opposition. Des divisions et des discours acerbes entre les candidats de l'opposition au premier tour, pourront laisser des rancœurs qui ne faciliteront pas les transferts de voix en cas de deuxième tour. Il est donc indispensable que la sérénité revienne dans le camp de l'opposition.

Referencetv : Quelles sont vos relations aujourd'hui avec les autres leaders de l'opposition et les acteurs politique de la mouvance présidentielle ?

Pr GOGUE : Il est difficile de répondre à cette question.

Plus que dans le cas des relations humaines, nous sommes en politique : il y a certainement des gens qui m'adorent, d'autres me haïssent que ce soit de l'opposition ou de UNIR. Certains ont peut-être comme slogan TSG (Tout Sauf GOGUÉ). Mais ceci montre que je suis simplement un être humain.

Avançons seulement.

Referencetv : Y' aura t il alternance en 2020 selon vous ?


Pr GOGUE : J'y crois

Referencetv : Que pensez-vous de la question de candidature unique de l'opposition en 2020 ?

Pr GOGUE : Vous connaissez certainement la position de ADDI sur la candidature unique: la candidature n'est une condition ni nécessaire ni insuffisante pour gagner les élections. Mais dans l'un ou l'autre cas il est indispensable que l'ensemble des acteurs de l'opposition reconnaissent n'avoir qu'un seul adversaire : le candidat de UNIR.

J'avais soutenu qu'il n'y avait aucune expérience de candidature unique. Après vérification j'ai constaté qu'il y a eu l'exemple des partis politiques d'opposition de la Serbie contre Milosovic. Mais généralement obtenir un candidat unique est une épreuve très difficile. C'est pourquoi je dis que l'avoir serait une cerise sur le gâteau.

En dépit de ces difficultés ADDI avait accepté participer au processus de désignation d'un candidat unique de l'opposition pour 2020. Je crois d'ailleurs être le seul leader à avoir pris l'engagement écrit de respecter le choix qui ne porterait pas sur une personnalité de ADDI. Mais pour ADDI il faut que le processus soit inclusif et transparent. Inclusif en ce sens qu'il devrait donner confiance à tout candidat potentiel d'y participer; transparent suivant les critères prédéfinis de manière consensuelle

Pour ADDI si ces conditions ne sont pas remplies il va de soit que le processus n'aboutira pas au choix d'un candidat "consensuel" mais plutôt à la désignation d'un candidat de "copains"; et ceci vous comprenez que ce serait difficile pour moi de recommander à mon parti de s'associer à un tel exercice.

Il faut surtout que nous fassions rêver la population que la candidature unique est la seule condition pour l'alternance. Nous devons faire comprendre à la population l'existence d'un plan B au cas où nous n'arrivons pas à avoir un candidat unique consensuel. Ne pas le faire, sera la meilleure façon d'augmenter le taux d'abstention, ce qui n'est pas favorable à l'opposition.

Referencetv : Votre message à la diaspora Togolaise ?

Pr GOGUE : Nous comptons beaucoup sur la diaspora pour l'alternance dans le pays. Mais à cet effet il faut qu'elle aide à construire et à consolider l'union de l'opposition. Vouloir vanter les mérites d'un leader de l'opposition par rapport à un autre, déployer des efforts pour discréditer tel ou tel leader de l'opposition sont des manœuvres à bannir car affaiblissement toute l'opposition. J'espère que certains d'entre-eux oublieront cette ridicule histoire des 30 millions pour continuer à soutenir notamment financièrement leur leader favori.

Referencetv : Votre message à vos concitoyens qui sont au pays, surtout à la jeunesse ?

Pr GOGUE : J'avais déjà mis sur les réseaux sociaux des vidéos concernant Malala. Ils peuvent également faire des recherches sur la jeune Suédoise, Greta Thunberg, qui travaille sur le changement climatique. Ces deux jeunes filles n'avaient que 16 ans avant de mener des actions d'ampleur mondiale. Ces deux adolescentes n'ont pas attendu des orientations de qui que ce soit avant d'agir.

Je souhaite ardemment que les jeunes de savoir que la lutte pour la démocratie est aussi et surtout la leur. Ils ne doivent pas se contenter de dire qu'il faut faire la place aux jeunes. Ils doivent plutôt prendre toute la place prépondérante qui leur revient.

Referencetv : Mot de fin de cet entretien

Pr GOGUE : Contrairement à ce que des compatriotes disent, rien n'est perdu pour l'alternance en 2020. Cherchons ce qui nous rassemble plutôt que ce qui nous divise. Il est certain que nous les leader de l'opposition ne sommes pas parfaits car nous sommes des êtres humains. Donc nous ne sommes pas à l'abri de critiques négatives voir des insultes. Ces critiques nous permettent de nous améliorer. Mais de grâce : lorsque des militants de la démocratie passent 10 minutes à nous critiquer ou à nous insulter, je souhaiterais qu'ils passent 50 minutes à apprécier se que fait nos adversaires de UNIR et à nous proposer des stratégies pour que l'opposition gagne.

Du courage et bonne chance à tous.

Referencetv : Merci Monsieur le Président.


Propos recueillis par Emmanuel Vivien TOMI et la Rédaction de Plume Libre et Référence TV

www.referencetv.tg





« Pour la Présidentielle de 2020 : il faut un cadre électoral plus correct et les démocrates doivent lutter pour que les véritables résultats des urnes soient connus »
Togo - « Pour la Présidentielle de 2020 : il faut un cadre électoral plus correct et les démocrates doivent lutter pour que les véritables résultats des urnes soient connus »





Autres titres
Incendies des marchés/Révélations de Loum : Faure Gnassingbé à la barre !
Togo - Incendies des marchés/Révélations de Loum : Faure Gnassingbé à la barre !
Après la sortie de Mohammed Loum : Le pouvoir de Lomé dos au mur !
Togo - Après la sortie de Mohammed Loum : Le pouvoir de Lomé dos au mur !
Les FDR se repositionnent sur l’échiquier politique
Togo - Les FDR se repositionnent sur l’échiquier politique
L’Assemblée nationale se déplace à Kpalimé pour un séminaire
Togo - L’Assemblée nationale se déplace à Kpalimé pour un séminaire
Plus de nouvelles






RECOMMANDÉS
Golfe 1 : Le Maire Gomado et les chefs traditionnels pour un développement harmonieux
1.  Togo - Golfe 1 : Le Maire Gomado et les chefs traditionnels pour un développement harmonieux

2.  Togo - Incendies des marchés/Révélations de Loum : Faure Gnassingbé à la barre !

3.  Togo - Après la sortie de Mohammed Loum : Le pouvoir de Lomé dos au mur !

4.  Togo - Economie : Secteur privé, un faire-valoir pour le RPT/UNIR. Qui sont les vrais « ache...

5.  Togo - ECCE HOMO




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média