4:07:57 PM Vendredi, 15 Novembre 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Message du khalife des mourides et Karim Wade au menu de la presse sénégalaise

Sénégal - Societe
Apanews | | Commenter


Le message du Khalife général des mourides à l’issue de la 125e édition du Magal de Touba et la controverse autour d’une réhabilitation de Karim Wade, le fils de l’ex-chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, fait l’essentiel des titres et commentaires des quotidiens sénégalais parus ce samedi.

« Cérémonie officielle du Grand Magal de Touba : Les messages forts de Serigne Mountakha », affiche à la une le quotidien national Le Soleil, montrant également une photo où l’on voit côte à côte le chef des mourides et le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, en train de prononcer son allocution. Insistant sur le discours du khalife qui a été délivré par son porte-parole, Serigne Bass Abdou Khadre, le Soleil renseigne que le guide des mourides « a donné un certain nombre de recommandations pour préserver la paix et la stabilité sociale au Sénégal ».

Entre autres « recommandations », le khalife, rapportent les envoyés spéciaux du quotidien national, « a invité tous les musulmans à préserver la paix et la bonne entente qui règne au Sénégal », il a convié « tout le monde à redoubler d’efforts pour ne pas compromettre ce climat de paix sociale qui nous a été légué » et « il a demandé aux parents à veiller sur l’éducation des enfant ». Laquelle éducation doit avoir pour socle « les valeurs religieuses ».

La cohabitation entre musulmans et chrétiens » et l’appel aux disciples mourides à suivre les enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba et « à éviter tout ce qui peut ternir l’image » de leur confrérie ont été les autres temps du discours du khalife, perçu de diverses manières par les autres quotidiens.

Ainsi, L’enquête parle de « Viatique à la jeunesse » là où L’AS estime que le guides mourides a « renouvelé sa fatwa ». Celle-ci porte, à en croire le journal, sur « l’interdiction à Touba et ses environs, de la dépigmentation de la peau, de certains ports vestimentaires, de certaines coiffures, de la drogue, de la musique, de la prostitution et du football ».

Comme pour montrer que certains individus n’ont pas entendu le discours du khalife, L’AS dresse à côté de l’article rendant compte de son message, le bilan du Magal communiqué à la presse par la police nationale qui signale avoir interpellé à Touba 970 personnes dont l’une d’elles détenait 5 kg de yamba et des faux billets. Autre chiffre du Magal dont se sont émus les journaux : 15 morts issues des accidents de voiture.

S’agissant de Karim Wade, la cacophonie règne au sujet d’une prétendue réhabilitation dont il pourrait jouir et la situation est telle que une « séance d’explication » aura lieu lundi au ministère de la Justice, titre L’observateur. « L’affaire sera vidée » et « des sanctions pourraient s’abattre sur deux membres de la délégation (sénégalaise) qui a rencontré le comité des droits de l’homme », ajoute l’IObservateur.

Selon ce journal, tout est parti de la réunion du Comité des droits de l’homme à Genève où deux fonctionnaires du ministère de la Justice, Moustapha Kâ (directeur des droits humains) et Samba Ndiaye Seck (directeur de cabinet du Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Justice) ont déclaré que le Sénégal était prêt à « réparer le préjudice subi par Karim Wade à la suite de son incarcération », au terme d’un jugement pour « enrichissement illicite par la Crei (Cour de répression de l’enrichissement illicite) . Gracié en juin 2016 par le chef de l’Etat après avoir été condamné à 6 ans de prison en 2013, le fils de Abdoulaye Wade qui séjourne au Qatar, doit payer une amende de 138 milliards de FCFA.

L’annonce des deux fonctionnaires a été fermement démentie par un communiqué du ministre des Affaires étrangères, martelant qu’il n’a jamais été question de « réhabilitation » encore moins de « réparation » concernant Karim Wade.

Outre L’Observateurs, ce quiproquo fait les choux gras de Sud Quotidien qui titre à la une et photo du ministre des Affaires étrangères à l’appui, que Amadou Ba est « sur la corde raide ».


Message du khalife des mourides et Karim Wade au menu de la presse sénégalaise
Senegal - Message du khalife des mourides et Karim Wade au menu de la presse sénégalaise





Autres titres
Politique, internet et pêche se partagent la Une des quotidiens sénégalais
Sénégal - Politique, internet et pêche se partagent la Une des quotidiens sénégalais
Les quotidiens sénégalais commentent la « Fatwa » du khalife des Tidianes
Sénégal - Les quotidiens sénégalais commentent la « Fatwa » du khalife des Tidianes
Les quotidiens sénégalais célèbrent le Maouloud
Sénégal - Les quotidiens sénégalais célèbrent le Maouloud
Sécurité, politique, sport et religion au menu de la presse sénégalaise
Sénégal - Sécurité, politique, sport et religion au menu de la presse sénégalaise
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


RECOMMANDÉS
Santé d'Hissène Habré: des affirmations démenties
1.  Sénégal - Santé d'Hissène Habré: des affirmations démenties

2.  Sénégal - Politique, internet et pêche se partagent la Une des quotidiens sénégalais

3.  Sénégal - Les quotidiens sénégalais commentent la « Fatwa » du khalife des Tidianes

4.  Sénégal - Les quotidiens sénégalais célèbrent le Maouloud

5.  Sénégal - Sécurité, politique, sport et religion au menu de la presse sénégalaise




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média