3:08:14 PM Vendredi, 15 Novembre 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Qui pour sauver le CEG Nyékonakpoé ?

Togo - Societe
iciLome | | 7 Commentaires
qui-pour-sauver-le-ceg-nyekonakpoe-


Pour ce qui est un cadre d’éducation, le CEG Nyékonakpoé, un établissement situé au coeur de la capitale togolaise, arbore un décor plutôt inquiétant pour les apprenants et tous ceux qui y interviennent.

Des flaques d’eau et des eaux infestées après chaque pluie, de la broussaille, aussi la clôture de cette école qui est sur le point de lâcher. Tel est le tableau que l’on aperçoit dès qu’on met les pieds dans cet établissement scolaire. On peut tout de suite dire que ce cadre ne représente pas un bon environnement pour les apprenants.

Le pire selon certains riverains, ils en viennent à tuer fréquemment des reptiles qui proviennent du CEG Nyékonakpoé.

« La récurrence des flaques d’eau après chaque pluie a amené les 1ers responsables de ce CEG à positionner hors de cette école les revendeuses. Nous, riverains de l’établissement, nous en venons à tuer fréquemment des reptiles qui s’échappent de ce temple d’éducation », témoigne un ancien élève de ce collège, cité notre confrère Alome.com.

Et à un parent d’élève de renchérir : « Toutes les autorités locales du Golfe 4 et du secteur de l’éducation sont interpellées. C’est anormal, inquiétant et dégradant de laisser nos enfants préparer leur avenir dans un tel environnement. Quel monde de demain voulons-nous leur offrir dans ces conditions ? ».

L’autre aspect écœurant dans cette situation est qu’en saison sèche, note un enseignant, ils cohabitent avec des serpents. Ils sont même obligés de garder en permanence fermées les portes et fenêtres de la salle des professeurs pour éviter l’intrusion de ces reptiles. « Nos plafonds sont moisis et troués », a-t-il indiqué.

Face à ce constat, il apparaît que l’état piteux de cet établissement scolaire relève du « mépris, de l’inaction, de la négligence, de l’indifférence ou encore de l’insouciance des premiers responsables de l’établissement, des autorités locales et de tutelle, des autres élus de la localité, du Comité de développement du quartier (CDQ), ou encore des anciens élèves », note le confrère.

Les plus hautes autorités de l’éducation au Togo et du Golfe 4 sont vivement interpellées pour sauver les cadres de demain en améliorant leur cadre d’apprentissage, pour un épanouissement intellectuel.







Autres titres
Vers une politique nationale de la sécurité routière
Togo - Vers une politique nationale de la sécurité routière
Décès de Dagbo Parfaite de Gbanamè : Rumeurs ou intox ?
Togo - Décès de Dagbo Parfaite de Gbanamè : Rumeurs ou intox ?
Campus France Togo poursuit sa tournée d’informations sur la procédure Etudes en Fran...
Togo - Campus France Togo poursuit sa tournée d’informations sur la procédure Etudes en Fran...
Une délégation de l’ambassade de France à Nadjouni dans le cadre d’un projet de l’ONG...
Togo - Une délégation de l’ambassade de France à Nadjouni dans le cadre d’un projet de l’ONG...
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 7   yves | Mardi, 22 Octobre 2019  - 17:19
  Quel jeu joue le journaliste Samuel Gnawui de NW TV. Il organise son emission-debat avec un plateau desequilibre. Il invite tres souvent trois(3) personnes dont deux(2) defendent le Pouvoir RPT/unir et la troisieme le changement/l'alternance. Et lui dans cette situation, il donne l'impression (parfois c'est manifeste) qu'il est du cote des 2 qui defendant le Regime Faure Gnassingbe.
Personnellement je connais Samuel. Un journaliste que beaucoup ont predit un bon avenir, un bon carrierre ( du professionalisme).
Probablement, il a ete touche par la fermeture de son ancien organe d'information (Television) par le regime RPT. Fermeture qui a surement impacte ses prestations et son talent.
AH! Le ventre d'abord.
Samuel, tu decois beaucoup de personnes. C'est dommage.
Surement, cet organe NW TV est cree pour perdurer la dictature et Samuel y contribute.

 6   sen | Mardi, 22 Octobre 2019  - 13:39
  Bon travail messieurs les maires. Il y a eu autrefois un tel laisser aller dans plusieurs domaines que c'est maintenant que du travail devra se faire. Ce n'est pas facile. Mais reconnaissons que Rome que Rome ne s'est pas construite en 24h.

 5   Diable | Mardi, 22 Octobre 2019  - 12:37
  Et, que font les acteurs et représentants de ce établissement? Je veux dire le directeur, enseignants, élèves, parents d' élèves et consorts qui représentent le CEG Nyekonakpoe?
Qu' est ce qu' ils font pour le changement et le meilleur devenir de cet établissement? Il ne faut pas tout endosser à l' État; nous voulons savoir d' abord ce que font ces représentants du temple de l' éducation.

 4   C'est Triste | Mardi, 22 Octobre 2019  - 10:40
  Réponse à 1-ooooh!
  Donc pour toi quand ca sent mauvais, il ne faut meme pas tousser, il faut faire semblant d'inspirer le CO, monoxyde de carbone et mourir a petit feu. Quelle hypocrisie malsaine!!! Qu'est ce qu'on fait avec l'argent du contribuable togolais pour construire un joli batiment climatise' pour les eleves du CEG Nyekonapkoe alors que certains barons du regime climatisent leur garage..? Les eleves du CEG Nyekonapkoe ne sont ils pas des togolais a part entiere pour etudier dans un environment sain et sans danger digne de son nom loin des serpents et reptiles?

 3   Sheldon | Mardi, 22 Octobre 2019  - 9:10
  Sauf erreur de ma part, cet établissement a été créé au début des années 80 sur la lagune asséchée par des dépôts d'ordures. Il ne faut donc pas s'étonner que ce terrain soit inondable.

 2   Clement GAVI | Mardi, 22 Octobre 2019  - 8:56
  'Qui pour sauver le CEG Nyékonakpoé ?'
'Le CEG Nyékonakpoé, un établissement situé au coeur de la capitale togolaise, arbore un décor plutôt inquiétant pour les apprenants et tous ceux qui y interviennent.'

Le sens du nom de cet établissement scolaire est absolument révélateur ici. Car, il signifie 'tourne et regarde'. Nye en Ewe ou Mina veut dire ici 'tournez, tourne' 'Ko' c'est à dire le cou qui porte la tête, 'na' c'est à dire, 'pour' et 'kpoé' le regarder ou la regarder, 'kpo' regardez, regarde, 'é' est le diminutif de de woè, la chose, l'objet du regard, ce sur quoi porte le regard.

Alors quand on nyékonakpoé' on voit 'un décor plutôt inquiétant.'

Ces gens n'ont aucune notion des choses. Faure Gnassingbé est une immaturité qui dérange le monde avec ses enfantillages il doit dégager. Les Anciens disaient la sagesse par ces noms qu'ils donnaient aux choses, il faut les comprendre, s'en charger pour en faire de réalités pratiques. En regardant les noms des quartiers de Lomé, ils ont presque tous un sens éthique. Par exemple , Gbonvié, Doumasséssé, Akodésewa, Avépozo, Klikamé, etc.

Cette dictature, cette clique de malfrats terroristes sont un péril non seulement pour le Togo, mais pour l'Afrique dans son ensemble. Ils ne comprennent pas la sagesse. Le mal les a souillé, le diable les habite. Faure Gnassingbé doit dégager.

 1   ooooh! | Mardi, 22 Octobre 2019  - 7:45
  Il faut simplement les oublier des mediocres. Je ne comprends pas pourquoi cela vaut la peine montrer cet établissement aux gens de par le monde entier. Vous croyez que c'est seulement au Togo et seuls les togolais vous lisent? Est ce que l'établissement a un directeur? Y a t-il des éleves dans cet établissement? N'y a t-il pas de coupe-coupe à Lomé? Si c'est le cas, commandez-en à Kara, à Kpalimé, à Sokodé ou à Dapaong.C'est qui vous attendez qu'il vienne debroussailler votre cour d'école? Toujours Faure, le Président comme vous avez l'habitude de réclamer? Ou JPF comme c'est lui maintenant maire de cette commune. Vraiment, je ne sais pas pourquoi ca vaut la peine que vous viviez?


RECOMMANDÉS
Vers une politique nationale de la sécurité routière
1.  Togo - Vers une politique nationale de la sécurité routière

2.  Togo - Décès de Dagbo Parfaite de Gbanamè : Rumeurs ou intox ?

3.  Togo - Campus France Togo poursuit sa tournée d’informations sur la procédure Etudes en Fran...

4.  Togo - Une délégation de l’ambassade de France à Nadjouni dans le cadre d’un projet de l’ONG...

5.  Togo - Election/Recomposition de la Cour constitutionnelle : Togo Debout saisit l’ONU




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média