9:21:38 AM Lundi, 18 Novembre 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Alpha Condé pas prêt à quitter le pouvoir

Guinée - Politique
iciLome | | 38 Commentaires
alpha-conde-pas-pret-a-quitter-le-pouvoir


A la suite d’une semaine de manifestions anti-troisième mandant, le président Alpha Condé, constitutionnellement out pour un troisième mandant, semble être atteint par la boulimie du pouvoir.

Élu président de la République de Guinée en novembre 2010, puis réélu pour un second mandant lors de l’élection présidentielle de 2015, avec 57, 84% des voix au premier tour contre 31,44% pour Cellou Dallein Diallo son principal challenger, Alpha Condé, longtemps resté dans l’opposition, a suggéré en septembre 2019 à New York (États-Unis), l’organisation d’un référendum pour sauter le verrou constitutionnel et briguer un troisième mandant à la tête de la Guinée.

Vraisemblablement, un éventuel troisième mandant du président Alpha Condé ne passe toujours pas en Guinée. La semaine dernière, les manifestants anti troisième mandat ont encore pris d’assaut les rues du pays. Des manifestations qui ont fait au moins neuf (9) morts selon les informations.

En déplacement samedi à Boffa (132 km de Conakry) où il a procédé à une remise de pirogues modernes aux pêcheurs, le co-médiateur dans la crise politique togolaise née le 19 août 2017 à la suite des manifestations du Parti national panafricain (PNP), a, tour à tour, qualifié ses opposants de distraits, d’incapables, etc.

« Ne suivez pas ceux qui parlent, ils ont déjà été aux commandes ici et n’ont rien fait. Le président Lansana Conté leur disait de faire ce qui est bien pour le pays (…), à leur temps, ils n’ont pas réussi à réaliser de grandes choses ici, pas de courant ni de grands hôtels. Est-ce que ces personnes peuvent vous dire qu’elles peuvent changer ce pays et que vous les croyez ? », a-t-il martelé, avant de dire haut et fort à qui veut bien d’ailleurs l’entendre : « Nous dirigerons le pays jusqu’au jour où Dieu le voudra ».

« Au-delà du 3è mandant, la tentation d’une présidence à vie. Tout est dit », a écrit Francis Laloupo, Journaliste, Professeur de Géopolitique à l’Institut Pratique de Journalisme, dans un tweet.

Invité de BBC matin lundi, l’artiste ivoirien de la chanson reggae Tiken Jah Fakoly a appelé le Chef de l’État guinéen à renoncer à toute idée de troisième mandat ou de projet de nouvelle constitution.

En 1998, rappelons-le, Tiken Jah Fakoly avait chanté pour appeler à la libération de Alpha Condé, alors opposant au régime de Lansana Conté, arrêté et emprisonnée à la suite d’une tentative d’évasion, avant l’élection présidentielle de décembre 1998.

Edem A.







Autres titres
Violence : Les mises en garde de la CPI
Guinée - Violence : Les mises en garde de la CPI
Crise politique : L’ONU appelle à la libération des détenus
Guinée - Crise politique : L’ONU appelle à la libération des détenus
Les Guinéens disent toujours « Non » à un 3è mandat d’Alpha Condé
Guinée - Les Guinéens disent toujours « Non » à un 3è mandat d’Alpha Condé
Des milliers de personnes manifestent contre Alpha Condé
Guinée - Des milliers de personnes manifestent contre Alpha Condé
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 38   fantasmagoric | Samedi, 26 Octobre 2019  - 12:22
  Réponse à 37-yaya
  J'ai dit MODE. Relisez au lieu de braire à nouveau. C'est plutôt vous qui faite une littérature "résistante et combattant" mollusque.

À méditer ! !

 37   yaya | Samedi, 26 Octobre 2019  - 5:17
  Réponse à 35-fantasmagoric
  Excellent intello !
Vous voilà, il n'y a que la littérature sur la Démocratie que vous connaissez.
Il faut faire un effort de compréhension.
Je parle de résistance et tu me parles du seul mot que tu connais en matière de société.
Nos grand parents ne connaissent pas votre mot de DÉMOCRATIE, mais étaient de GRANDS RÉSISTANTS contre le colon pour notre indépendance. Vous, ne savez que PARLE, PARLER ET PARLER.
Grand POLTRON, on parle d'actions et de résistance et non de la littérature.

 36   yaya | Samedi, 26 Octobre 2019  - 5:16
  Excellent intello !
Vous voilà, il n'y a que la littérature sur la Démocratie que vous connaissez.
Il faut faire un effort de compréhension.
Je parle de résistance et tu me parles du seul mot que tu connais en matière de société.
Nos grand parents ne connaissent pas votre mot de DÉMOCRATIE, mais étaient de GRANDS RÉSISTANTS contre le colon pour notre indépendance. Vous, ne savez que PARLE, PARLER ET PARLER.
Grand POLTRON, on parle d'actions et de résistance et non de la littérature.

 35   fantasmagoric | Vendredi, 25 Octobre 2019  - 15:26
  Réponse à 34-yaya
  Azuigan!

Ça fait l'intello.Quel est le degré de démocratie dans les pays arabes puisque vous donnez la musulmanerie comme mode de revendication et de gestion politique et sociétale?

Et votre chef PNP est où dans ce fameux courage?

Il faut dire qu'en Afrique vous êtes simplement paumés. Trêve d'excuses!

Courage aux entendeurs de vos conseils !

 34   yaya | Vendredi, 25 Octobre 2019  - 10:30
  M. Brou !
Vous n'êtes pas sérieux ! Vous êtes à ce poste pour un arrangement avec tout ce syndicat mafieux franco-africain pour remplir une mission bien déterminée, celle d'étouffer les réclamations légitimes des peuples de la Cedeao !
L'irresponsable Lansana CONDÉ a été ton associé sur ordre de la France dans votre macabre mission sanguinaire au Togo en 2018 !
Tu connais bien où le joindre pour lui dire que le Peuple guinéen n'est pas comme celui du Togo où les acteurs politiques ne savent pas ce qu'ils veulent, donc son plan est irréalisable.
Qu'on le veuille ou pas, la religion a une part dans l'éveil des consciences. Je ne parle pas du christianisme importé de l'Europe avec sa mission hypocrite civilisatrice.
L'islam a ce mérite de consolider le courage de ses fidèles contrairement aux chrétiens.
L'exemple du Togo est là , le jour où les musulmans du Togo ont pris leur responsabilité en 2017, le régime en place tremblé.
Ce sont les incapables togolais se disant OPPOSANTS avec la complicité des gens comme Brou qui ont saboté l'initiative.
Alors M. Brou, ta sortie hypocrite n'aura pas d'écho en Guinée car la Guinée n'est pas le Togo, même si les billets sales de CONDÉ tombent dans tes poches.
Tu passeras le message aux autres membres franco-africains de votre syndicat macabres des gens sans foi ni conscience.

CONSEIL: IL FAUT NOMMER FAURE GNASSINGBÉ, VOTRE MÉDIATEUR EN GUINÉE EN RECONNAISSANCE POUR SERVICE RENDU AU TOGO.

 33   Clement GAVI | Jeudi, 24 Octobre 2019  - 2:34
  'Alpha Condé pas prêt à quitter le pouvoir'

Lorsque l'Union Européenne et l'ACP (Afrique, Caraïbe et Pacifique), dans leurs coopérations, font de la sanglante dictature dynastique de plus de cinquante ans, la négociatrice en chef, c'est à dire, le pont entre l'Union Européenne et les pays d'Afrique, du Caraïbe et du Pacifique, un régime qui, par la violence et l'assassinat, la modification constitutionnelle et la fraude, pour se maintenir au pouvoir depuis plus de 50 ans en Afrique, ces Institutions ont gravement manqué de pédagogie. Elles expliquent en quelques manières, le drame qui se déroule en Guinée.

Souvenons-nous, le président Guinéen est celui qui a été récemment envoyé au Togo, par la CEDEAO, dans le cadre de crise que traverse le Togo, une crise qui est précisément liée à ce que le président Guinéen souhaite faire dans son propre pays. Son intervention au Togo dans le cadre de la CEDEAO a été un échec. Le régime dictatorial et dynastique au Togo depuis plus de cinquante ans est le négociateur en chef de la Guinée dans le cadre de la coopération de la Guinée membre ACP avec l'Union Européenne.

Dans un monde où les Africains transforment les océans en cimetière où ils se noient en fuyant la misère, la pauvreté et la dictature, à la recherche d'horizons meilleurs, il y a une indécence dans ces idées de troisième mandat qui expriment un appétit irascible du pouvoir.

Dans une Afrique meurtrie par ces conflits sanglants liés à la relation que les dirigeants ont avec le pouvoir, ces idées de troisième mandats sont simplement diaboliques.

L'Union Européenne et l'ACP ont l'obligation morale de choisir un régime exemplaire d'Afrique comme négociateur en chef. Car, le régime du Togo est une infection mortelle.


 32   GNAROU | Mercredi, 23 Octobre 2019  - 18:21
  Réponse à 28-fantasmagoric
  Laisse le disserter sa vie !!

L'histoire on peut l'apprendre dans les livres !!

Ce que les europeens ont appelé democratie en observant la structure politique de la Grece antique s'appelle aujourdhui dictature!!

Laisse-les se masturber les meninges !!

GNAROU le fils de SOTOUBOUA.

 31   Comptage | Mercredi, 23 Octobre 2019  - 10:58
  Réponse à 30-DECHEANCE
  C'est pour cette raison que vous et moi devons sensibiliser la population à comprendre le bien fondé d'un état démocratique, source de liberté, de non tuerie... afin qu'elle puisse choisir librement (acte démocratique) la personne en qui elle a placé sa conviction. Cette personne qui inspire confiance, pas des menteurs, abuseurs... Ne pas lui imposer une personne. L'exigence est une source de frustration qui conduit à des guerres... c'est simple: laisser le peuple être gouverné par celui qu'il a librement élu; s'il s'en rend compte que c'est une erreur, il avisera lors des échéances électorales à venir. Il ne faut pas dire au peuple ce qui est bien ou bon pour lui; il n'est pas un animal après tout: STOP cette pratique antique. Le Togo qui développe une dictature implacable depuis des décennies, quel est son niveau actuel de développement? Et vous voulez me convaincre que la dictature est ce qui est de bien qu'il faut pour moi Togolais pour que mon pays le Togo connaisse son émergence! NON, le peuple n'est pas aveugle, un animal, ou un bébé à qui dire ce qui lui est favorable. Vous même ne seriez pas d'avis!!! Il faut une grande objectivité et surtout l'amour de sa patrie et non l'amour égoïste pour comprendre ce principe très simple pourtant!

Vive le Togo libre.

 30   DECHEANCE | Mercredi, 23 Octobre 2019  - 10:31
  Réponse à 29-Comptage
  Mon frère je comprends ton raisonnement. Mais quand ont dit qu'il faut un minimum de développement avant de parler de démocratie il faut comprendre. Notre population est majoritairement analphabète, pauvre et non instruite. Peut-on parler de démocratie quand je peux obtenir des voix juste en distribuant des pains de savons et des tee-shirts? Il faut d'abord avoir le ventre bien plein et une tête plus ou moins avertie pour comprendre les enjeux. Autrement, les gens irons voter parce qu'ils ont eu un pain de savon et un sac de riz.

 29   Comptage | Mercredi, 23 Octobre 2019  - 9:33
  Réponse à 28-fantasmagoric
  Si pas d'arguments, je ne crois pas pouvoir continuer avec vous.

"Les jihadistes bientôt viendront mettre tout le monde d'accord." Des imaginations pour tenir le peuple sous l'arbitraire.

Vive le Togo libre.


RECOMMANDÉS
Un bloc d’apprentissage de métiers pour personnes handicapées inauguré le 3 décembre ...
1.  Guinée - Un bloc d’apprentissage de métiers pour personnes handicapées inauguré le 3 décembre ...

2.  Guinée - Compte rendu de la session ordinaire du conseil des ministres du jeudi, 14 novembre 2...

3.  Guinée - Pénétrante routière, parkings poids lourds, le ministre d'état sur les chantiers au p...

4.  Guinée - Violence : Les mises en garde de la CPI

5.  Guinée - Compte rendu du Conseil des Ministres du Mercredi, 07 Novembre 2019




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média