8:40:02 AM Lundi, 18 Novembre 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Le nombre croissant des enfants mendiants aux feux tricolores à Lomé inquiète

Togo - Societe
iciLome | | 4 Commentaires
le-nombre-croissant-des-enfants-mendiants-aux-feux-tricolores-a-lome-inquiete


Ils sont de plus en plus nombreux aux feux tricolores, un peu partout dans la capitale. Ils attendent que ces feux passent au rouge pour se ruer sur les usages pour leur demander de l'argent. Le phénomène devient plus inquiétant que le Mouvement Martin Luther King (MMLK) interpelle les autorités togolaises, les organisations de la société civile et celles accréditées au Togo sur la situation de ces enfants mendiants.

MMLK/LES ENFANTS MENDIANTS AUX FEUX TRICOLORES DE LOMÉ : UN DANGER POUR NOTRE SOCIÉTÉ

Le Phénomène inquiète et le Mouvement Martin Luther King interpelle les pouvoirs publics, les organisations de la société civile et celles accréditées au Togo

Aux feux tricolores de la capitale togolaise, il est observé de nombreux enfants mendiants dont la plupart sont d'origine sahélienne. Souvent accompagnés de leurs parents notamment les mamans assises au bord des routes, ces enfants rompus à la mendicité pour des raisons économiques et humanitaires, savent malicieusement obtenir satisfaction de leurs vis à vis. Mais les risques sont énormes quand ils (garçons & filles) insistent et résistent quand les feux sont rouges.

À cette approche, ils détournent l'attention des passagers motocyclistes comme automobilistes, ce qui peut facilement provoquer des accidents de circulation. Pourquoi sont-ils toujours présents malgré les grands inconvénients qu'ils présentent à notre société ? Pourquoi les laisser grandir et évoluer dans la mendicité comme profession ? N'ont-ils pas droit à l'éducation comme les autres enfants ? Quelles solutions humanitaires durables pour leur préparer un avenir en les délivrant de la honte générationnelle ? Le Phénomène connaît une ascendance fulgurante qui ne doit laisser personne indifférent sinon nous serons tous coupables de leur misérable destinée.

Le MMLK déplore le mutisme des structures publiques appropriées et des organisations internationales en charge des enfants malgré nos cris de détresse sur l'ampleur du phénomène.

Le MMLK espère cette fois-ci que le présent SOS trouvera des échos favorables tant auprès des individus que des organisations pour relever ce défi.

Les enfants sont les dons de Dieu et il nous faut les entretenir pour une société responsable et sécurisée.

Lomé, le 22 octobre 2019

MMLK / LA VOIX DES SANS VOIX


Le nombre croissant des enfants mendiants aux feux tricolores à Lomé inquiète
Togo - Le nombre croissant des enfants mendiants aux feux tricolores à Lomé inquiète





Autres titres
Les étudiants des universités publiques et privées se retrouvent dans « MileTop »
Togo - Les étudiants des universités publiques et privées se retrouvent dans « MileTop »
Banques, télécoms/Le pillage et le bradage continuent : Une nébuleuse fait main basse...
Togo - Banques, télécoms/Le pillage et le bradage continuent : Une nébuleuse fait main basse...
Hommage au casque bleu Agounwandjé Kossi tué au Mali
Togo - Hommage au casque bleu Agounwandjé Kossi tué au Mali
FCFA : Le Bénin de Talon lève le ton, le Togo de Faure rase les murs
Togo - FCFA : Le Bénin de Talon lève le ton, le Togo de Faure rase les murs
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 4   Clement GAVI | Jeudi, 24 Octobre 2019  - 2:46
  Sahéliens ou pas, ce sont des êtres humains. Et ces situations de misères disent un monde, un monde où la vie devient condamnation pour des millions. Un monde le bien commun est privatisé, c'est à dire, alors qu'il y a en pour tous, certains veulent tout pour eux seuls. La dictature est la matérialité de cette idéologie mortifère qui appauvrie des millions.

Au lieu de refuser à voir ce problème, il faut avoir le courage de l'affronter, le sonder pour aller aux principes qui sont à sa racine et le traiter.

Les dictateurs se servent partout des privations pour imprimer leurs idéologie mortifère. Ces enfants sont les conséquences de ce cynisme. La bonne foi devrait les embrasser dans une bienveillance.

 3   Mendiant | Mercredi, 23 Octobre 2019  - 15:11
  il n'y a plus de sahéliens mendiants dans les rues des villes du Bénin. Patrice Talon les a tous renvoyés chez eux. il faudra le faire ici aussi.

 2   Terroristes | Mercredi, 23 Octobre 2019  - 14:57
  Qu'ils retournent chez eux ces petits sahéliens terroristes.

 1   Togolais | Mercredi, 23 Octobre 2019  - 13:29
  Si l'Etat a une part de responsabilité dans ce phénomene à cause de sa politique d'inégalités sociales, la plus grande incombe aux géniteurs de ces enfants.
Car,
- lorsqu'on est pas éduqué soi-même
- lorsqu'on est pas responsable
- lorsqu'on est pas prêt pour un enfant, on n'en fait pas.

Si ces enfants étaient de l'argent, leurs parents ne les auraient jamais délaissés pour le public.
Malheureusement pour eux et ignorants qu'ils soient, ils ne savent pas que c'est des trésors cachés.

Un enfant est un investissement précieux dont les bénéfices servent au temps de vieillesse.


RECOMMANDÉS
Incendies des marchés/Révélations de Loum : Faure Gnassingbé à la barre !
1.  Togo - Incendies des marchés/Révélations de Loum : Faure Gnassingbé à la barre !

2.  Togo - Après la sortie de Mohammed Loum : Le pouvoir de Lomé dos au mur !

3.  Togo - Economie : Secteur privé, un faire-valoir pour le RPT/UNIR. Qui sont les vrais « ache...

4.  Togo - ECCE HOMO

5.  Togo - Les FDR se repositionnent sur l’échiquier politique




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média