2:53:00 PM Vendredi, 15 Novembre 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

La CEDEAO appelle au dialogue, la justice condamne à des peines d'emprisonnement

Guinée - Politique
iciLome | | 14 Commentaires
la-cedeao-appelle-au-dialogue-la-justice-condamne-a-des-peines-d-emprisonnement


A la suite des manifestations anti troisième mandant ayant fait au moins neuf (9) morts la semaine dernière en Guinée, la Commission de la CEDEAO exprime son inquiétude, appelle à éviter l’escalade de la violence et invite les parties à ouvrir la voie à des discussions.

Dans un communiqué, le Président de la Commission de la CEDEAO dit être inquiète « devant les récents développements en République de Guinée, caractérisés par une montée des tensions politiques et des violences ayant entraîné des pertes en vies humaines lors des manifestations des 14 et 15 octobre 2019 ».

« Le Président de la Commission de la CEDEAO appelle toutes les parties concernées à la retenue et encourage la prise de mesures pour éviter une escalade des tensions et de la violence à même d’affecter la paix et la stabilité de la République de Guinée et de la Sous-Région », précise le communiqué signé Jean-Claude Kassi Brou.

Le Président de la Commission de la CEDEAO, poursuit la note, réaffirme la nécessité d’un dialogue constructif entre Gouvernement, l’opposition et la société civile en vue d’arriver à une solution durable, consensuelle et pacifique de la situation actuelle.

Exprimant sa solidarité au peuple de Guinée, le Président de la Commission de la CEDEAO réitère son engagement à accompagner en collaboration avec l’Union Africaine (UA) le gouvernement guinéen, les partis d’opposition et les autres acteurs nationaux « dans le cadre d’un dialogue pour la recherche de solutions en vue de préserver la paix et la stabilité et renforcer la démocratie en République de Guinée ».

Des responsables déjà condamnés…

Au cours d’un jugement rendu mardi, le tribunal de Dixinn à condamné cinq (5) responsables du Front national de défense de la Constitution (FNDC) à des peines allant de six (6) mois à un (1) an d’emprisonnement.

Il s’agit de l’ancien ministre et figure de la société civile guinéenne Abdourahamane Sanoh qui écope d’un an d’emprisonnement. Les autres, Bill de Sam, chanteur, Ibrahim Diallo, le chargé des opérations du FNDC, Sékou Koundouno, le leader du Balai citoyen et Mamadou Bailo Barry de l’ONG Destin en main, sont condamné à six (6) mois de prison ferme.

Ces responsables étaient poursuivis pour « manœuvres et actes de nature à compromettre la sécurité publique et à occasionner des troubles à l’ordre public ». Des faits requalifiés en « provocation directe à un attroupement (non armé) par des écrits et des déclarations ».

Poursuivis également pour les mêmes faits, trois autres accusés ont été, eux, déclarés « non coupables ».

Edem A.


La CEDEAO appelle au dialogue, la justice condamne à des peines d'emprisonnement
Guinee - La CEDEAO appelle au dialogue, la justice condamne à des peines d'emprisonnement





Autres titres
Violence : Les mises en garde de la CPI
Guinée - Violence : Les mises en garde de la CPI
Crise politique : L’ONU appelle à la libération des détenus
Guinée - Crise politique : L’ONU appelle à la libération des détenus
Les Guinéens disent toujours « Non » à un 3è mandat d’Alpha Condé
Guinée - Les Guinéens disent toujours « Non » à un 3è mandat d’Alpha Condé
Des milliers de personnes manifestent contre Alpha Condé
Guinée - Des milliers de personnes manifestent contre Alpha Condé
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 14   yaya | Vendredi, 25 Octobre 2019  - 8:37
  M. Brou !
Vous n'êtes pas sérieux ! Vous êtes à ce poste pour un arrangement avec tout ce syndicat mafieux franco-africain pour remplir une mission bien déterminée, celle d'étouffer les réclamations légitimes des peuples de la Cedeao !
L'irresponsable Lansana CONDÉ a été ton associé sur ordre de la France dans votre macabre mission sanguinaire au Togo en 2018 !
Tu connais bien où le joindre pour lui dire que le Peuple guinéen n'est pas comme celui du Togo où les acteurs politiques ne savent pas ce qu'ils veulent, donc son plan est irréalisable.
Qu'on le veuille ou pas, la religion a une part dans l'éveil des consciences. Je ne parle pas du christianisme importé de l'Europe avec sa mission hypocrite civilisatrice.
L'islam a ce mérite de consolider le courage de ses fidèles contrairement aux chrétiens.
L'exemple du Togo est là , le jour où les musulmans du Togo ont pris leur responsabilité en 2017, le régime en place tremblé.
Ce sont les incapables togolais se disant OPPOSANTS avec la complicité des gens comme Brou qui ont saboté l'initiative.
Alors M. Brou, ta sortie hypocrite n'aura pas d'écho en Guinée car la Guinée n'est pas le Togo, même si les billets sales de CONDÉ tombent dans tes poches.
Tu passeras le message aux autres membres franco-africains de votre syndicat macabres des gens sans foi ni conscience.

CONSEIL: IL FAUT NOMMER FAURE GNASSINGBÉ, VOTRE MÉDIATEUR EN GUINÉE EN RECONNAISSANCE POUR SERVICE RENDU AU TOGO.

 13   Ogbonè | Mercredi, 23 Octobre 2019  - 17:33
  Il faut tout simplement refonder cette cedeao, une association de malfaiteurs, de fonctionnaires corrompus jusqu'à la moelle. Au Togo ce nom cedeao fait extrêmement peur, à cause d'elle, on est retourné quasiment au parti unique avec une AN composée de moutons, la constitution sodomisée est devenue une constitution moyenâgeuse. Les manifestations sont pratiquement interdites, il a fallut que ce soit l'ONU qui s'en offusque. Ni la cedeao, ni l'UA n'ont daigné lever la moindre protestation contre cette loi liberticide. Cedeao, on t'emmerde, va te faire foutre et laisse les guinéens tranquilles régler leur problème. Ton intervention ne sème que désolation, frustration et amertume au seins des populations.

 12   228 | Mercredi, 23 Octobre 2019  - 15:51
  Attendons de voir ce que fera ce BROU quand son mentor, OUATARA, va aussi commencer les hostilités.

 11   Atalolo | Mercredi, 23 Octobre 2019  - 15:31
  Que les Guinéens s' arment contre cette bande des voyous de la sous-région.

Soyez courageux peuple guinéens et ne lâchez pas devant les chantages de cette organisation des escrows. Votre avenir est entre vos mains et résistances.

N' acceptez pas que ces bandits de la CEDEAO vous prennent en otage comme les moutons de chez nous (Togo) en avaient fait.

Courage mes frères Guinéens.

 10   Peuple humilié | Mercredi, 23 Octobre 2019  - 15:11
  Quelle dialogue?Kondè n a qu á partir.
On veut les pieger comme on l a fait contre Les Togolais.

 9   Max | Mercredi, 23 Octobre 2019  - 14:38
  Si les burkinabais avaient accepté la médiation de la CDAO, les putschistes serons encore au pouvoir.

 8   Crétins | Mercredi, 23 Octobre 2019  - 14:21
  Hypocrite organisation de CEDEAO et de UA ...etc

Vous n'êtes que des sectes pernicieuses qui se nourrissent du sang de l'Être
Humain

Sinon comment comprendre que vous êtes incapable de dire à un singe de descendre du bananier lorsqu'il a fini de manger son régime au lieu de l'aider à se hisser en le renversant?

Sachez du moins ceci
La loi de la nature est très bien équilibrée et ferme.

Tout sang versé sera toujours et toujours demandé à son auteur et complices et leur génération

Bande d'insensés

 7   Comptage | Mercredi, 23 Octobre 2019  - 14:17
  L'action de la CEDEAO au Togo a déjà fait école au Bénin. Si pour le Togo passe, pourquoi pas moi? C'est dans ce sens que j'apprécie énormément la résistance de Talon vis à vis de la CEDEAO. Il est descendu à deux reprises au Togo pour conseiller le régime sanguinaire à faire un discours d'apaisement, à rassurer le peuple de sa non représentation en 2020, quel chef d'état de ce regroupement l'a appuyé-suivi dans ses initiatives? Aucun malheureusement, parce qu'ils avaient arrêté déjà leurs petits calculs. La CEDEAO n'aura aucun poids dans cette crise guinéenne, et c'est d'ailleurs mieux. Courage à vous brave peuple. La victoire est à vous.

Vive le Togo libre.

 6   Kisccool | Mercredi, 23 Octobre 2019  - 13:48
  Alpha Condé n'est pas un africain voir un guinéen. Je dirai qu'il est un français a la solde de la France. L'histoire est en marche, ces français noirs de peau verront le 🔥 bientôt. Ce sont ces soit disant défenseur de la liberté une fois au pouvoir font exactement ce qu'ils reprochaient à leurs prédécesseurs. Ce sont des pauvres qui n'ont jamais eu de l'argent. Alors pour eux c'est l'opportunité de rester aussi longtemps possible au pouvoir. Belle journée.

 5   Togotogo | Mercredi, 23 Octobre 2019  - 13:6
  Lorsque nous étions étudiants dans les années 70, Alpha Codé et Abdoulaye Wade étaient nos grands frères; on buvait leurs paroles à la FEANF ! Les voilà aujourd'hui en responsabilité. Wade n'a rien fait d'autre au Sénégal que d'ériger une statue monumentale de 50 mètres, symbole de l'autocratie à l'Africaine... Quant à Condé, après dix années de pouvoir dans ce pays extrêmement riche qu'est la Guinée Conakry, aucune perspective ne s'est dessinée concernant l'amélioration de la vie quotidienne des Guinéens. Et ces deux vieillards se battent encore, soit pour reprendre le pouvoir, soit pour y rester davantage aux détriments de la loi fondamentale. Et pourtant, Nelson Mandela leur a montré l'exemple à suivre...


RECOMMANDÉS
Compte rendu de la session ordinaire du conseil des ministres du jeudi, 14 novembre 2...
1.  Guinée - Compte rendu de la session ordinaire du conseil des ministres du jeudi, 14 novembre 2...

2.  Guinée - Pénétrante routière, parkings poids lourds, le ministre d'état sur les chantiers au p...

3.  Guinée - Violence : Les mises en garde de la CPI

4.  Guinée - Compte rendu du Conseil des Ministres du Mercredi, 07 Novembre 2019

5.  Guinée - Implantations anarchiques de Stations-services: bientôt des dispositions de correctio...




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média