12:34:21 AM Vendredi, 22 Novembre 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

La HAPLUCIA saisit la justice pour deux dossiers phares

Togo - Societe
iciLome | | 6 Commentaires
la-haplucia-saisit-la-justice-pour-deux-dossiers-phares


L’institution de lutte contre la corruption, après avoir travaillé sur les dossiers liés à la prévarication des fonds de mobilisation pour la participation du Togo à la CAN 2013 en Afrique du Sud et le détournement criard observé dans la construction de la route Lomé-Vogan-Anfoin, a saisi la justice.

Et enfin les choses semblent bouger à la Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA). Selon les informations concordantes, elle a déposé hier lundi sur le bureau du procureur de la République près du Tribunal de Première Instance de Lomé ces deux dossiers.

En effet, dans le rapport du Cabinet international Investment corporation (IIC Sarl), plus de 628 millions de FCFA, une somme mobilisée pour permettre une bonne prestation des Eperviers à la phase finale de la compétition panafricaine au pays de Nelson Mandela, ont pris une destination inconnue.

Pourtant, le Premier ministre d’alors Arthème Ahoomey-Zunu, président du comité de supervision des fonds, avait promis, clamé voire juré que personne ne gardera par-devers lui un seul centime des sommes des contribuables.

Le second exemple est relatif à la construction de la route Lomé-Vogan-Anfoin, longue de 61 km. CECO BTP chargée de la réalisation des travaux, abandonne le chantier peu après son entame alors que 26 milliards ont été déjà débloqués et transférés sur son compte. Où est partie cette enveloppe ?

Ninsao Gnofam, à l’époque des faits, ministre des Infrastructures et des Transports, l’un des présumés auteurs de détournement selon les informations, a eu le culot de se pointer devant les députés à l’Assemblée nationale, lorsqu’il a été interrogé sur le sujet, pour déclarer que cet argent a permis à l’entreprise de se doter de moyens matériels. Depuis lors, plus rien. Il n’est pas le seul ministre cité dans cette affaire. Il y a aussi Adji Otèth Ayassor, alors l’argentier du pays…

En saisissant la Justice sur ces deux scandales financiers ce 4 novembre, la HAPLUCIA vient de franchir un pas qui fera date dans l’histoire de la lutte contre l’impunité, encore qu’une suite favorable soit donnée et que les présumés auteurs soient interpellés afin qu’ils répondent de leurs actes.

Entre-temps, Essohanam Wiyao, le président du HAPLUCIA, assurait que « nous allons insister sur la lutte contre l’impunité. Ce qui veut dire que très bientôt, nous allons travailler les plaintes et les différents rapports que nous avons reçus sur les affaires des 2 CAN et sur la route Lomé-Vogan-Anfoin », avant d’ajoure : « Nous allons finaliser rapidement les rapports et les remettre à la justice ».

Une menace qui semble prendre corps. De cette promesse, il reste alors la finalisation du dossier de la CAN 2017 qui s’est déroulée au Gabon. Là aussi plus de 600 millions de FCFA ont été utilisés sans pièces justificatives.

Les scandales financiers se comptent à la pelle au Togo. La HAPLUCIA a beaucoup de travail à faire.

A.H.


La HAPLUCIA saisit la justice pour deux dossiers phares
Togo - La HAPLUCIA saisit la justice pour deux dossiers phares





Autres titres
Réception en l’honneur des bénéficiaires du PROFAMED organisée par l’ambassadeur de F...
Togo - Réception en l’honneur des bénéficiaires du PROFAMED organisée par l’ambassadeur de F...
A l'assaut du nouveau port de pêche !
Togo - A l'assaut du nouveau port de pêche !
Bonus de la CEET aux grandes entreprises
Togo - Bonus de la CEET aux grandes entreprises
Le gouvernement tente de restaurer la cohésion entre les populations et les forces de...
Togo - Le gouvernement tente de restaurer la cohésion entre les populations et les forces de...
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 6   AWILOLO | Mercredi, 6 Novembre 2019  - 18:48
  Du folklore pour le DOING BUSINESS
la corruption vous a été reproché l'année dernière.

 5   GNAROU | Mercredi, 6 Novembre 2019  - 3:55
  Le gouvernement a interêt lui-même d'activer les poursuites.
Sinon , ce serait un argument de plus dans la mauvaise gouvernance que l'opposition utilisera lors des campagnes presidentielles !!
Comme quoi , quand le fauteuil du chef est menacé, il choisit de sacrifier quelques collaborateurs !!

Tous des corrompus pilleurs !!

Aujourdhui, ils pourront toujours dire : " vous voyez l'affaire est devant la justice" !

C'est la cour de justice de la republique qui juge les ministres pour des fautes commises dans l'exercice de leur fonction !
Qui va juger le ministre incriminé NISSAO GNOFAM??
Qui va interpeller KLASSOU et son ministre des sport à la barre ??
Cette cour de justice n'existe pas au Togo !!

L'affaire est donc noyée avant de commencer . Les avocats vont évoquer la non recevabilité de la plainte et l'incompetence des tribunaux ordinaires à instruire l'affaire !!

Les politiciens sont les plus grands mafiosis du monde !
Toutes les institutions pouvant mettre des bâtons dans les roues des politiciens ne sont pas crées au Togo ou ne fonctionnent pas correctement .
C'est notamment le cas de la cours des comptes !!

Donc le HAPLUCIA participe à une comedie géante tres politique dont les resultats sont connus d'avance par les eclairés!!

Le peuple veut voir le sang des pilleurs couler ! Mais on va lui montrer du mercurochrome rouge !!

GNAROU le fils de SOTOUBOUA





 4   Kozah Nostra | Mercredi, 6 Novembre 2019  - 2:21
  Réponse à 3-Cyrille le Linguiste
  Tu as raison, compatriote!!!

 3   Cyrille le Linguiste | Mardi, 5 Novembre 2019  - 16:29
  L'essentiel est que la plainte soit déposée. Tôt ou tard, aussitôt après 2020, quand on aura mis fin à la secte clanique RPT-URINe,
le peuple se saisira pleinement du dossier, et demandera les vrais comptes.
Puis ce sera le début du commencement d'ouverture d'autres vrais dossiers sensibles...

 2   Sosso | Mardi, 5 Novembre 2019  - 15:59
  Espérons seulement que le procureur ne se transforme en gardien de cimetière des dossiers de corruption.

 1   ALOU DISSENTI | Mardi, 5 Novembre 2019  - 13:57
  COMME TOUJOURS, IL VA Y AVOIR AUCUNE SUITE. VOUS ÊTES VOUS DEMANDÉ OÙ EN EST L'ENQUÊTE DILIGENTÉE LIÉE AU PRÉSUMÉ BRAQUEUR LIQUIDÉ PAR NOS FORCES DE L'ORDRE ? ET DIRE QUE LA CNDH S'ÉTAIT AUTO-SAISIE DE CETTE AFFAIRE ET A PROMIS DONNER SUITE !


RECOMMANDÉS
Présidentielle de 2020/Amélioration du cadre électoral : L’ANC toujours dans la logiq...
1.  Togo - Présidentielle de 2020/Amélioration du cadre électoral : L’ANC toujours dans la logiq...

2.  Togo - Le PND présenté au sommet G20 Compact with Africa à Berlin

3.  Togo - Réception en l’honneur des bénéficiaires du PROFAMED organisée par l’ambassadeur de F...

4.  Togo - A l'assaut du nouveau port de pêche !

5.  Togo - Bonus de la CEET aux grandes entreprises




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média