12:18:28 PM Samedi, 7 Décembre 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Le texte sur le District Autonome du Grand Lomé voté : Des maires de 13 communes dépouillés de leur compétence

Togo - Politique
iciLome | | 7 Commentaires
le-texte-sur-le-district-autonome-du-grand-lome-vote-des-maires-de-13-communes-depouilles-de-leur-competence


Ce mercredi 13 novembre, à l’Assemblée nationale, le projet de loi sur le District Autonome du Grand Lomé a été adopté. Prochaine étape, la nomination de son gouverneur.

Le District Autonome du Grand Lomé, collectivité particulière dotée de la personnalité morale, jouissant d’une autonomie financière, a été créé pour compléter la loi sur la décentralisation et les libertés locales, justifie l’Exécutif. Les députés viennent de voter le texte relatif à ses attributions et à son fonctionnement.

Cette instance créée par la loi n°2019-006 du 26 juin 2019 portant modification de la loi n°2007-011 du 13 mars 2007 relative à la décentralisation et aux libertés locales, modifiée par la loi n° 2018-003 du 31 janvier 2018 en son article 324-2, sera composée de 26 élus désignés par les communes; Faure Gnassingbé, le président de la République choisira, de son côté, 26 autres personnalités. Ensuite un gouverneur sera nommé.

Cette institution, officiellement, à des missions qui dépassent celles des 13 communes des préfectures du Golfe et d’Agoè-Nyivé qui la composent.

« La création de cette entité est motivée par la nécessité d'exécuter des actions propres à la capitale dont certains volets d’aménagement, d’entretien, de fonctionnalité et de modernisation vont au-delà des compétences des communes », rappelle le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Payadowa Boukpessi.

Une partie de l’opposition continue de dénoncer la création du District Autonome du Grand Lomé, ou du moins ses attributions. Elles vident l’essentiel des prérogatives des maires de ces communes, dénonce-t-elle.

A.H.


Le texte sur le District Autonome du Grand Lomé voté : Des maires de 13 communes dépouillés de leur compétence
Togo - Le texte sur le District Autonome du Grand Lomé voté : Des maires de 13 communes dépouillés de leur compétence





Autres titres
Nicodème Habia : « Le PNP n’a jamais été un parti Djihadiste »
Togo - Nicodème Habia : « Le PNP n’a jamais été un parti Djihadiste »
Présidentielle 2020/Révision des listes électorales : Le RPT/UNIR n’a pas renoncé à l...
Togo - Présidentielle 2020/Révision des listes électorales : Le RPT/UNIR n’a pas renoncé à l...
Dr Gnagnon exclut des FDR pour
Togo - Dr Gnagnon exclut des FDR pour "faute grave"
Présidentielle de 2020 : Le plus grand souhait de Me Zeus Ajavon
Togo - Présidentielle de 2020 : Le plus grand souhait de Me Zeus Ajavon
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 7   Komprène Kipoura | Vendredi, 15 Novembre 2019  - 16:21
  Réponse à 6-Kapi Ten
  il pourra ainsi bénéficier des cadeaux que biens de mariés font à l' Agent d' eta-civil !
Il s' est bien renseigné et sait que dans ces moments de joie les gens sont très larges...généreux à l' extrême.

 6   Kapi Ten | Vendredi, 15 Novembre 2019  - 16:19
  Réponse à 3-blablabla
  " Bien vrai ce que vous dites, mais vous allez voir, ces maires ne vont pas démissionner. Ils sont satisfaits d'être appelés Monsieur le Maire"


l' ancien chef de file en tête. En célébrant un mariage il a abusé de ses pouvoirs de Miare et usurpé la place de l' agent d'Etat-Civil

 5   Ogbonè | Jeudi, 14 Novembre 2019  - 23:0
  Arrogance, mépris, provocation des citoyens, brutalité, c'est que connaît ce régime. Remobilisation et autodéfense de la population, c'est ce qui va faire changer la donne. C'est une question de rapport de force.

 4   Bernard Dovi | Jeudi, 14 Novembre 2019  - 15:33
  Réponse à 2-Clement GAVI
  Ce mot DEMISSION n'existe pas dans le lexique togolais, que ce soit du côté du pouvoir comme de l'opposition. Les gens protègent jalousement leurs privilèges, l'argent du peuple et les honneurs qui vont avec quoi.
Pauvre Togo, et vous pensez que le changement c'est pour demain ?

 3   blablabla | Jeudi, 14 Novembre 2019  - 15:20
  Réponse à 2-Clement GAVI
  Bien vrai ce que vous dites, mais vous allez voir, ces maires ne vont pas démissionner. Ils sont satisfaits d'être appelés Monsieur le Maire.

 2   Clement GAVI | Jeudi, 14 Novembre 2019  - 11:43
  'Une partie de l'opposition continue de dénoncer la création du District Autonome du Grand Lomé, ou du moins ses attributions. Elles vident l'essentiel des prérogatives des maires de ces communes, dénonce-t-elle.'

La décentralisation, c'est la délégation au plan locale, de certaines attributions du pouvoir central. Lorsque ce régime parle de décentralisation et en même temps crée un District Autonome du Grand Lomé, lorsqu'on sait que Lomé, comme le Togo ne sont pas du tout grands, la décentralisation n'est alors vraie que dans le mots. Le régime se redonne, s'attribue, les prérogatives déterminantes en créant un District Autonome chargé de les gérer, c'est à dire, il reprend en mains, les attributions qui peuvent affecter sa survie.

Face à cela, la réponse courageuse et logique aurait été la démission. Car, si céder à la violence peut être un acte qui n'incombe pas à la volonté, en revanche céder à un argument revient à un consentement de la raison. Les Maires et autres élus devraient dire dès lors que ce régime crée un District Autonome du Grand Lomé après les élections municipales et que ce n'était un contenu connu de la décentralisation, il n'y a plus de décentralisation. Ils démissionnent.
En autorisant ces choses, ils ne font que faire le jeu de cette sanglante dictature qui utilise ces histoires de décentralisation comme moyens de communication; pour faire croire que les choses s'améliorent au Togo. Or, ce qui ne s'améliore pas du tout, c'est précisément cela qui est déterminant pour l'harmonie sociale et la concorde politique. Il fallait dire NON et démissionner.

 1   🇹🇬 | Jeudi, 14 Novembre 2019  - 9:49
  ÇA APPRENDRA À JEAN PI D'AVOIR PÉTÉ PLUS FAURE QUE SON Q.

LE CHEF AU GNASSLAND C'EST LA FRANCE.

J'ESPÈRE QU'IL A COMPRIS, ET QU'IL VA RETIRER SA CANDIDATURE AU PLUS VITE S'IL NE VEUT PAS SE TAPER LA HONTE DE SA VIE EN SE RETROUVANT DERNIER DE LA LISTE DES CANDIDATS.

LE RPT-UNIR NE VA PAS TE RATER CETTE FOIS CI.

TON HUMILIATION SERA TOTALE CETTE FOIS CI.

RÉVEILLE TOI ET RÉCUPERE TA PLACE DE LEADER DE L'OPPOSITION.

À L'ÉLECTION DE 2020 FAURE VOLE LE SCRUTIN À 51% AU 1ER TOUR ET TOI T'ES À 0,01%.

TU VAS DIRE OU FAIRE QUOI ???

MARCHER ????

MON POTO TU LE FERAS TOUT SEUL COMME UN GRAND PENDANT 5 ANS.

RÉCUPERE L'AFFAIRE ET SAUVE TES FESSES AU PLUS VITE FREROT.

RETIRE TOI DE CETTE GROSSE MERDE DÉJÀ VOLÉ PAR LE 6666.


RECOMMANDÉS
Football : Le jeune David Lawson  à l’essai en Israël
1.  Togo - Football : Le jeune David Lawson à l’essai en Israël

2.  Togo - Les Labo du régime militaro-clanique des Gnassingbé fabriquent de faux révolutionnair...

3.  Togo - Nicodème Habia : « Le PNP n’a jamais été un parti Djihadiste »

4.  Togo - Début du forum E-Day à Lomé : Un cadre d'échanges d'idées pour la croissance des entr...

5.  Togo - L’Ordre des ingénieurs bientôt officiel




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média