3:57:02 PM Lundi, 9 Décembre 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Une délégation de l’ambassade de France à Nadjouni dans le cadre d’un projet de l’ONG RAFIA

Togo - Societe
iciLome | | 1 Commentaires


Le conseiller de coopération et d’action culturelle, accompagné d’une délégation de l’ambassade de France au Togo, a été reçu par l’ONG RAFIA (Rechercher Appui et Formation aux Initiatives d’Auto développement) ce jeudi 14 novembre dans le village de Nadjoundi, situé dans la partie nord de la préfecture de Tône, proche de la frontière burkinabé.

Cette rencontre fut l’occasion pour la délégation d’échanger avec les les femmes bénéficiaires de l’un des projets soutenu en 2019 par l’ambassade de France au Togo, grâce au fonds PISCCA (Projets Innovants de la Société Civile et des Coalitions d’Acteurs).

L’ONG RAFIA met, en effet, en œuvre un projet de renforcement de l’assise économique et de sécurisation foncière des femmes et des jeunes ruraux dans la région des Savanes.

A ces fins, l’ONG, grâce au soutien de la coopération française, a mis en place un collectif de gestion de charrettes asines et de tractions animales.

Avec ce projet, la coopération franco-togolaise est toujours plus près des populations.


Une délégation de l’ambassade de France à Nadjouni dans le cadre d’un projet de l’ONG RAFIA
Togo - Une délégation de l'ambassade de France à Nadjouni dans le cadre d'un projet de l'ONG RAFIA





Autres titres
Kozah : Les Comité locaux citoyens déjà à l’œuvre
Togo - Kozah : Les Comité locaux citoyens déjà à l’œuvre
Un nouveau syndicat dans la filière café-cacao
Togo - Un nouveau syndicat dans la filière café-cacao
Le CIPEA organise le « dîner du paysan » le 14 décembre prochain à Lomé
Togo - Le CIPEA organise le « dîner du paysan » le 14 décembre prochain à Lomé
Le SYNBANK outille ses adhérents pour plus de responsabilités dans la gestion des ent...
Togo - Le SYNBANK outille ses adhérents pour plus de responsabilités dans la gestion des ent...
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 1   yaya | Vendredi, 15 Novembre 2019  - 18:24
 
TOGOLAIS !

Il faut savoir que le Togo n'a pas de dirigeant !
Un dirigeant , c'est celui-là qui partout et à tout moment a la capacité de jeter un coup d'œil sur le fonctionnement de l'ensemble.
Or au Togo, quand on arrive à dénicher celui sur on peut compter pour protéger son fauteuil pour se dire Chef de l'État et bien s'habiller et faire sa vie, c'est tout !
Depuis que ce TOHOSSOU GNASSIONAL est parti faire son théâtre sur ce stade à l'occasion de la reprise des activités, est-ce qui'il a convoqué ce français qui à coût sûr serai un centre d'intérêt pour ce TOHOSSOU GNASSIONAL sinon pourquoi depuis que cette équipe n'a ps de résulta il ne bouge pas ?
Dans des pays organisés, il suffit de 2 ou 3 débâcles d'une équipe nationale et on vire le staff.
Pourquoi au Togo, c'est impossible ?
C'est probable que ce français est un centre d'intérêt qui fait qu'on ne peut pas le toucher car au Togo, ce n'est pas le nom Togo qui importe, mais plus TO GO ( PARTIR POUR AUTRE BUT).
Enfin, il faut savoir rien ne marchera au Togo pour cacher le vrai mal, la MAUVAISE GOUVERNANCE avec des griots qui son prêts à voler les derniers publics.
Allez voir dans les Ambassades togolaises !
C'est un autre État togolais organisé en bandes de voleurs des derniers publics.
Les gens sont nommés Chargés d'Affaires et Ambassadeurs en fonction de leur appartenance politique et ethnique.
Une fois en poste, ils n'ont même pas de poste, c'est à dire pas de fonction précise car le but, c'est de les remercier et des fois pour leur permettre d'arrondir leur fin du mois avec les indemnités sans activités.
Pire, en complicité avec les comptables, ils falsifient les factures d'écolage de leurs enfants mélangeant les non dûs et les ayants dûs, du VRAI PILLAGE ORGANISÉ DU BUDGET togolais,tout ceci en complicité des Services centraux du TRÉSOR PUBLIC à Lomé.
Des fois, il y a des contrats signés depuis Lomé en contrepartie des sommes versées dans leur compte au Togo pour engager des gens aux postes destinés aux recrutements sur place.
Cela veut dire qu'ils donnent de FAUX PAPIERS aux togolais sur place au Togo pour les aider à avoir des VISAS pour se dire qu'ils sont des employés de l'Ambassade pour pouvoir partir.
Comment voulez-vous que ces fonctionnaires escrocs dans nos Ambassades puissent organiser des
élections crédibles qui vont faire tomber le régime qui leur permet de faire des magouilles ?
La lutte va être longue et intégrée tous les secteurs de l'État togolais pourri sur tous les plans.


RECOMMANDÉS
ASVITTO émet des doutes sur l’« insurrection armée »
1.  Togo - ASVITTO émet des doutes sur l’« insurrection armée »

2.  Togo - Kozah : Les Comité locaux citoyens déjà à l’œuvre

3.  Togo - Un nouveau syndicat dans la filière café-cacao

4.  Togo - Le CIPEA organise le « dîner du paysan » le 14 décembre prochain à Lomé

5.  Togo - Le SYNBANK outille ses adhérents pour plus de responsabilités dans la gestion des ent...




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média