3:01:49 PM Lundi, 9 Décembre 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Lomé et Sokodé : Des armes emportées, des gendarmes blessés ce samedi

Togo - Faits divers
iciLome | | 119 Commentaires
lome-et-sokode-des-armes-emportees-des-gendarmes-blesses-ce-samedi


Une situation, qualifiée d’insurrection par les autorités togolaises, s’est produite à Lomé et à Sokodé dans la nuit de ce samedi 23 novembre 2019. Il s’agit d’un groupe de jeunes, à en croire le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehame et son collègue en charge des Droits de l’Homme, Christian Trimua, qui ont pris pour cibles les forces de l’ordre en patrouille.

Selon le Général Yark Damehame, l’information circule déjà sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. Elle fait état de personnes qui se préparent pour une insurrection armée au Togo. Ces menaces sont mises en exécution, selon le ministre.

Ce samedi nuit, ces individus, habillés en noir et armés de machettes, ont attaqué des gendarmes à Lomé, au niveau du pont d’Agoè. A en croire le bilan présenté par Yark Damehame, trois (03) Gendarmes ont été grièvement blessés (un gendarme poignardé, un autre brûlé et un avec une blessure ouverte à la tête). Un camion clinker a aussi été brûlé.

A Sokodé, la même situation s’est présentée, avec des gendarmes blessés dont un qui serait en train d’être évacué à Lomé. Au total, 4 fusils AK47 ont été emportés par ces individus.

« Les auteurs de ces actes sont bien connus et le gouvernement a pris des mesures idoines pour retrouver ces malheureux qui vont répondre devant la justice. Nous avons besoin de la paix et la sécurité dans notre pays », a indiqué Yark Damehame.


Lomé et Sokodé : Des armes emportées, des gendarmes blessés ce samedi
Togo - Lomé et Sokodé : Des armes emportées, des gendarmes blessés ce samedi





Autres titres
Drame : Un jeune homme se fait écraser par un train
Togo - Drame : Un jeune homme se fait écraser par un train
Les pétards interdits pendant les fêtes de fin d’année
Togo - Les pétards interdits pendant les fêtes de fin d’année
Voici les armes avec lesquelles on veut déstabiliser le Togo
Togo - Voici les armes avec lesquelles on veut déstabiliser le Togo
Drame après l’inauguration des ponts de Koumongou et Kara
Togo - Drame après l’inauguration des ponts de Koumongou et Kara
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 119   Ups! | Jeudi, 28 Novembre 2019  - 14:13
  Réponse à 117-Lucrece
  Je n'ai pas de position par rapport à ce que tu as écrit mais juste une question. Les gendarmes et policiers, étaient ils en patrouille dans armes ou bien avec armes sans munitions? Il y a un adage de chez nous qui dit je cite "si tu veux m'envoier
à la chasse, alors donne moi un gourdin ou une massue". Si on ne peut pas donner les armes aux gendarmes et policiers alors qu'on leur gourdins et machettes comme ceux qui les ont deshabillés. C'est inadmissibles dàccepter que les civils qui ne sont pas formés viennent dehabiller les forces de l'ordre qui sont dans leur domaines et sont formées pour cela.

 118   fantasmagoric | Mercredi, 27 Novembre 2019  - 9:8
  Réponse à 125-KOZAX
  Voilà encore un rêveur. Vous pensez libérer votre peuple en vous planquant hors des frontières poreuses !

Vous inventez le soleil !

 117   KOZAX | Mardi, 26 Novembre 2019  - 17:56
  Réponse à 117-Lucrece
  VOUS SOUFFREZ CERTAINEMENT DE NÉVROSE. D'AUTRE PART, VOTRE CONCLUSION, DU MOINS LA FIN DE VOTRE PROSE, CONFIRME LA RAISON POUR LAQUELLE LE RÉGIME QUE VOUS SOUTENEZ AVAIT INTERDIT ET REMPLACÉ L'HYMNE NATIONAL QUI EXHORTE LES TOGOLAIS A, ENTRE AUTRES, VAINCRE (LA DICTATURE, L'OPPRESSION, L'ASSERVISSEMENT) OU MOURIR, MAIS DANS LA DIGNITÉ.

 116   KOZAX | Mardi, 26 Novembre 2019  - 17:44
  C'est bien rigolo cette histoire. Des individus qu'on connaissait auraient attaqué les forces de sécurité avec gourdins et machettes et emporté leurs fusils d'assaut automatiques kalashnikov. Si l'information est avérée, cela ne fera que confirmer les témoignages insistants selon lesquels lors des évènements du 23 septembre 1986, des militaires togolais auraient jeté leurs fusils et treillis et seraient allés se réfugier chez des habitants de Lomé. D'autres auraient même préféré se cacher sous le lit de ceux avaient daigné de leur offrir un refuge temporaire. La prochaine fois, Faure va devoir faire appel à sa marraine la France pour assurer la protection de son régime. Gourdins contre Kalashnikov! Incroyable et en même temps humiliant pour un régime prompt à semer la terreur en lâchant ses forces dites de sécurité qui vont tirer à vue sur des manifestants non armés.

 115   Kassanda | Lundi, 25 Novembre 2019  - 15:57
  Réponse à 122-ToraBible
  Le Togo n'a pas véritablement de forces de l'ordre digne de ce nom. Des gens munis de machettes face aux gendarmes armés.
Ou alors il faut admettre que les gendarmes dormaient et ont été surpris.

Comment avec des machettes on peut désarmer des gens armés.

Yark Comédie club.

 114   TOGOLAIS | Lundi, 25 Novembre 2019  - 7:11
  Réponse à 87-Togo
  Véritable débile sans aucune contribution à l'humanité. Bon pour la poubelle...

 113   Gbevou | Lundi, 25 Novembre 2019  - 4:58
  Réponse à 117-Lucrece
  Et surtout n'oublie pas que le Togo est une Republique et non un Royaume.

 112   Gbevou | Lundi, 25 Novembre 2019  - 4:48
  Réponse à 117-Lucrece
  Si le togo n'est pas encore pret ,comme tu le dis,apres 38 ans de gourvernance de Gnassingbe Eyadema , 15 ans de Faure Gnassingbe-son fils- et ils n'ont pas pu preparer leur succession ou mieux une alternance pacifique c'est que d'une part ils ont lamentablement echoue et d'autre part ils n'aiment pas leur pays. Reconnaissons le!!

 111   Lucrece | Lundi, 25 Novembre 2019  - 2:27
  Réponse à 116-Gbevou
  Mon cher, ce n'est pas parce que je soutiens un régime que je dois mordicus défendre un communiqué laconique et flou du ministre Yark!
Les pays du Sahel envient la paix sociale aujourd'hui au Togo, notre armée et la gendarmerie sont à féliciter!
Cela dit, permettez-moi d'être vulgaire mais plein de sens: votre désir pour une alternance vaille que vaille peut être comparée à une éjaculation précoce; le Togo n'est pas encore prêt.
La paix sociale vaut dix mille fois qu'une alternance chaotique; ceux qui gouvernent le monde vous diront la même chose!

Salut!

 110   Gbevou | Lundi, 25 Novembre 2019  - 1:10
  Réponse à 102-Lucrece
  Malgre que tu soutiennes le RPT/UNIR,tu es quand meme lucide des fois!!


RECOMMANDÉS
ASVITTO émet des doutes sur l’« insurrection armée »
1.  Togo - ASVITTO émet des doutes sur l’« insurrection armée »

2.  Togo - Kozah : Les Comité locaux citoyens déjà à l’œuvre

3.  Togo - Un nouveau syndicat dans la filière café-cacao

4.  Togo - Le CIPEA organise le « dîner du paysan » le 14 décembre prochain à Lomé

5.  Togo - Le SYNBANK outille ses adhérents pour plus de responsabilités dans la gestion des ent...




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média