5:18:07 AM Jeudi, 12 Décembre 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Présidentielle 2020 : Qui peut être observateur électoral ?

Togo - Politique
iciLome | | 16 Commentaires
presidentielle-2020-qui-peut-etre-observateur-electoral-


L’organe chargé de d’organiser et de superviser les élections au Togo donne les conditions à remplir par l’observatoire togolais dans le cadre de l’élection présidentielle de 2020 qui avance à grands pas.

Un communiqué de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) rendu public le 30 novembre 2019 définit clairement ceux qui seront autorisés à couvrir la présidentielle de 2020 car pour cette élection, la couverture de l’observatoire nationale est conditionnée.

Pour toute organisation qui souhaite couvrir l’élection, il lui faut d’abord l’accréditation de la CENI. Et pour avoir l’accréditation de l’institution, l’organisation doit exercer dans le domaine électoral ou dans celui de la démocratie, des droits de l’homme et de la citoyenneté.

Elle doit également prouver qu’elle a déjà observé au moins une élection antérieurement. L’organisation doit être en mesure de prendre en charge ses observateurs et justifier ses sources de financement au-delà de 200 observateurs à déployer, selon les règles établie par le président de la CENI.

Une fois accréditée, l’organisation fournira ensuite à l’institution la liste, les contacts ainsi que les photos passeports de tous ses observateurs en vue de l’obtention d’un badge spécial pour l’occasion.

Par ailleurs, le président de l’institution chargé d’organiser et de superviser les élections informe que « toute organisation voulant observer cette élection présidentielle, ne doit pas appartenir à un organisme ayant exprimé antérieurement une ‘position partisane’ sur des questions politiques ».

« Au regard de ces critères, la CENI ne pourra délivrer l’accréditation à l’organisation que si toutes les conditions sont réunies. Elle peut retirer l’accréditation à celles qui, après leur accréditation violeraient les règles établies en matière d’observation électorale au Togo », soutient la CENI.

Quant aux observateurs particuliers, l’institution indique que les personnes membres d’un parti politique ou qui ne font pas partie des organisations qui font des demandes d’accréditations auprès de la CENI ne sont pas éligibles pour être observateur à l’élection présidentielle de 2020.


Présidentielle 2020 : Qui peut être observateur électoral ?
Togo - Présidentielle 2020 : Qui peut être observateur électoral ?





Autres titres
Présidentielle 2020 : La C14 demande à la CEDEAO d'être impartiale
Togo - Présidentielle 2020 : La C14 demande à la CEDEAO d'être impartiale
Présidentielle 2020 : Prof Wolou Komi investi candidat le 21 décembre prochain
Togo - Présidentielle 2020 : Prof Wolou Komi investi candidat le 21 décembre prochain
Présidentielle 2020 : La CEDEAO au parfum de l’état d’avancement du processus élector...
Togo - Présidentielle 2020 : La CEDEAO au parfum de l’état d’avancement du processus élector...
Présidentielle 2020 : Les Vérités de Togo Debout à la CEDEAO
Togo - Présidentielle 2020 : Les Vérités de Togo Debout à la CEDEAO
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 16   Ahannn | Mardi, 3 Décembre 2019  - 5:34
  Ils créent et modifient les lois selon les dangers qui les guettent, pas selon celles qui guettent le pays.

 15   Koala Z | Mardi, 3 Décembre 2019  - 0:24
  Ce communique demontre que Faure Gnassingbe a pris le Togo en otage. Vous n'êtes pas le droit de parler , c'EST moi faure qui decide, voila le sense de ce communique. Humm

 14   Etiko | Mardi, 3 Décembre 2019  - 0:14
  Hihihih i!!!! Ce mec est plus beau que notre GNAROU gnassional. Hihihihi !!!!!! Qui dit mieux

 13   Blunt | Lundi, 2 Décembre 2019  - 22:49
  Réponse à 11-KPLO
  mon frère ignore ses bouffons qui ne savent rien des conditions qu'il faut remplir pour être observateur
tout ce que tu as énumérés ne sont que standards mais les autres bouffons de la bouffonnerie n'en savent rien, nada

 12   Mendef | Lundi, 2 Décembre 2019  - 22:15
  Réponse à 10-Ouro
  Ouro ne sait pas lire. Il a raison de ne pas comprendre ton ecrit.

hi hi hi hi

pffffff!!!


 11   KPLO | Lundi, 2 Décembre 2019  - 22:13
  Réponse à 10-Ouro
  Je suis et toujours ai ete observateur dans mon pays d'accueil et les conditions sont si simples comme bonjour.
Etre citoyen jouissant de tous ses droits avec un casier judiciaire sans taches, etre majeur, ne pas etre candidat a l'election en cours, ne pas etre le directeur de campagne ou du staff officiel de campagne d'un des candidats, participer a toutes les formations requises par l'organe charge des elections, ne pas porter la tenue ou les signes d'un des candidats le jour du vote et ne rien amener dans l'enceinte du bureau de vote. Le jour de l'observation tout gadget electronique est eteint et enferme dans un lieu sur ou laisse simplement dans notre voiture ou a la maison jusqu'a la fin de l'obsernation. Tout s'est parfaitement passe depuis que je me suis porte volontaire pour participer a la vie de la cite, du pays qui m'a ouvert ses bras.
Ils ne cherchent pas a savoir ce que je crois ou fait dans ma vie privee. J'ai droit d'avoir et exprimer mes opinions sur les candidats en lice sans etre soupconne de quoi que soit. Un observateur fait son devoir en toute neutralite le jour J sans influence aucune. C'est un jeu equitable ou les arbitres sont bien neutres.
Alors mon roi OURO quel est ton probleme?

 10   Ouro | Lundi, 2 Décembre 2019  - 21:35
  Réponse à 9-BRIO
  Arrête ta salade stp mon frère. On ne sait finalement pas de quoi tu parles. Vous voulez quoi au juste? Du bordel dans lequel n'importe qui peut se présenter comme observateur? Toi vas dire dans ton pays d'accueil que tu veux être observateur voir ce qu'on exigera de toi.

 9   BRIO | Lundi, 2 Décembre 2019  - 19:56
  Réponse à 8-GNAROU
  Dans les pays ou la fraude electorale est un truc du passe on n'a meme pas besoin de ces genres d'instruments mais quand on est dans le GNASSLAND ou on detient la palme et medaille d'or combines en la matiere on se verse dans ces histoires de trompe l'oeil pour mettre du rouge a levres au cochon.
Mais le cochon etant ce qu'il ait ne fera que ce qu'il connait et fait.

Societe civile ou si vile, observateurs made in Gnass Labs SARL ou pas toute personne sincere et scrutateur avise connait le jeu

Alors ceux qui s'interessent a vos comedies electorales sont comme vous!

Y a t il un juge ou une partie dans ce merdier? Seules les FAT sont juges et partie a y voir de pres.
En avant le maquillage de cochon pour qui voudra continuer de s'amuser avec le destin de tout un peuple qu'on pretend aimer

 8   GNAROU | Lundi, 2 Décembre 2019  - 19:32
  Dès qu'une organisation de la societé civile prend position sur le plan politique , elle devient inéligible pour observer les elections !!
Je crois que cette mesure est salutaire !!

On ne peut pas etre juge et partie

GNAROU le fils de SOTOUBOUA.

 7   C'est ni | Lundi, 2 Décembre 2019  - 19:22
 
Kao Blanzoua sort de ce corps!


RECOMMANDÉS
Présidentielle 2020 : La C14 demande à la CEDEAO d'être impartiale
1.  Togo - Présidentielle 2020 : La C14 demande à la CEDEAO d'être impartiale

2.  Togo - La Brasserie BB Lomé dote Agoènyivé d’un centre agroécologique

3.  Togo - L’ancien ministre des Finances, Dadzie est décédé

4.  Togo - Fucec-Togo : L'histoire du Coopératisme et du réseau née à Kougnohou

5.  Togo - Présidentielle 2020 : Prof Wolou Komi investi candidat le 21 décembre prochain




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média