4:42:31 AM Dimanche, 19 Janvier 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Présidentielle 2020/Prof. Wolou : « Si j’avais un doute sur ma capacité de gagner ces élections, je n’accepterai pas cette investiture »

Togo - Politique
iciLome | | 10 Commentaires
presidentielle-2020prof-wolou-si-j-avais-un-doute-sur-ma-capacite-de-gagner-ces-elections-je-n-accepterai-pas-cette-investiture-


Les prochaines consultations électorales pour le compte de la présidentielle de 2020 auront bientôt lieu sur toute l’étendue du territoire national, et pour la première fois dans l’histoire du Togo, dans la diaspora. Mais le nombre de prétendants au fauteuil présidentiel ne cesse d’augmenter chaque jour que Dieu fait. L’un des derniers candidats, investis ce weekend à Lomé pour participer à cette élection présidentielle de 2020, est le Prof. Wolou Komi, Secrétaire National du Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR, ancien parti membre de la C14). C’était au cours d’un congrès tenu samedi dernier à Lomé.

L’opposant au régime de Faure Gnassingbé ne compte pas faire de la figuration à la prochaine échéance électorale de 2020. A l’en croire, si seulement il avait le moindre doute sur sa capacité à remporter ce scrutin présidentiel, il n’acceptera pas d’être investi candidat pour défendre les couleurs de son parti.

« Je suis pleinement conscient que cette investiture que j’accepte avec humilité, mais détermination implique une lourde responsabilité et surtout des défis que je situe à trois niveaux. Le premier sera de défendre efficacement les couleurs du parti et d’être à la hauteur des espérances de tous ceux qui ont souhaité cette candidature. Le deuxième défi sera de gagner ces élections dans la loyauté. Le troisième, le plus difficile et le plus important, c’est d’être en mesure de diriger notre pays de sorte à restaurer son image, à permettre une meilleure cohésion sociale.

Si j’avais un doute sur ma capacité à relever ces défis, je n’accepterai pas cette investiture. Je sais que je pourrai le faire, mais pas tout seul. Je sais que je le ferai avec chacun de vous. Je sais qu’ensemble nous y parviendrons », a adressé Prof. Komi Wolou, samedi dernier, aux militants et sympathisants du parti PSR.

Selon l'ancien Doyen de la Faculté des Droits à l’Université de Lomé, le premier « garanti » qu’il donne aux Togolais, une fois élu président de la République, c’est le respect scrupuleux des valeurs. Le respect des lois de la République. Il promet également de ressouder la cohésion nationale.

« L’exercice du pouvoir ne s’improvise pas. On peut de façon opportuniste prendre le pouvoir. Mais le plus difficile, c’est de savoir ce qu’il faut en faire pour qu’il ne devienne pas l’instrument d’un malheur collectif. Lorsque nous aurons porté au pouvoir une personne qui ne croit pas aux valeurs, nous manquerions de cohérence à attendre d’elle qu’elle respecte les valeurs. L’écoute dans l’humilité et l’action dans la concertation sera ma marque, les valeurs seront ma boussole. Je voudrais rappeler certaines valeurs qui vont sous-tendre nos actions.

Ma conviction est que le droit est le plus puissant moteur de développement. C’est pourquoi à tous les niveaux, le respect de la loi doit être une obligation pour tous. On ne réussit rien d’important sans la discipline. Le respect de la loi passe nécessairement par la transparence. Nous devons repenser et rétablir les fondements de notre vie commune, les bases de la nation. Ils passeront par la solidarité, la solidarité entre les générations, la solidarité entre les riches et les pauvres, la solidarité entre les régions », a souligné le Secrétaire National du PSR.

L’universitaire qui estime que l’obtention des diplômes ne devrait pas être une finalité des Togolais, compte revoir le système éducatif du pays.

Revenant sur les conditions d’organisation de la présidentielle de 2020 à laquelle il participe, Prof. Wolou invite le gouvernement togolais à jouer un franc jeu. Il souhait d’ailleurs qu’une discussion franche soit ouverte avec l’opposition, dans un délai raisonnable, afin de trouver des solutions acceptables pour tout le monde.

« L’organisation des élections ne saurait relever de la raison du plus fort. Mais la transparence des élections est une obligation pour chacun d’entre nous. Nous sommes tous débiteurs envers la patrie », a-t-il lâché.

Au passage, Prof. Wolou invite les militants du parti UNIR à ne pas redouter une alternance pacifique.

Pour rappel, c’est le 22 février 2020 que le premier tour de la prochaine présidentielle aura lieu. Les candidats déclarés à ce scrutin sont plus d’une dizaine. Et le nombre risque d’augmenter les jours à venir.

Godfrey Akpa


Présidentielle 2020/Prof. Wolou : « Si j’avais un doute sur ma capacité de gagner ces élections, je n’accepterai pas cette investiture »
Togo - Présidentielle 2020/Prof. Wolou : « Si j'avais un doute sur ma capacité de gagner ces élections, je n'accepterai pas cette investiture »





Autres titres
L’ÂGE  LUCIDE
Togo - L’ÂGE  LUCIDE
Présidentielle 2020 : Deux dossiers jugés irrecevables
Togo - Présidentielle 2020 : Deux dossiers jugés irrecevables
Chronique de Kodjo Epou : Y a-t-il à bord un CHEF pour faire cesser la chasse aux Kot...
Togo - Chronique de Kodjo Epou : Y a-t-il à bord un CHEF pour faire cesser la chasse aux Kot...
Présidentielle 2020 : Agbéyomé Kodjo reçoit de nouveau un soutien
Togo - Présidentielle 2020 : Agbéyomé Kodjo reçoit de nouveau un soutien
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 10   CAP 2020 | Mardi, 24 Décembre 2019  - 7:27
  Chers internautes! Les déclarations de candidatures, que nous assistons, ne sont pas pas des dossiers de candidature pour l' élection de 2020. C'est des déclarations intentionnelles de position, de sortir sa tête du lot des 9 millions de togolais planétaires pour tout ce qui se jouera ou peut arriver entre le 08 janvier et le 22 février 2020. Tout peut arriver, tout, au Togo, surprise ou pas surprise. Le Togolais est fervant croyant de surprises. Et ils aiment ça. Ils aiment aussi le Buzz et le silence bunkerien des uns. Qui vivra verra. Je verrai aussi 🤣🤣

 9   Amegan | Lundi, 23 Décembre 2019  - 22:46
  Ce Mr croit trop loin. C'est seulement au Togo qu'on ne peut trouver des choses pareilles. Des gens qui ne peuvent meme pas gagner une simple elction municipale voir legislative croient qu'on nom de leur Micro parti ils gagneront les élctions.
OK pour des calcule politique , en guise d'une quelconque victoire de l'oposition , il faut se montrer et esperer avoir au moins un post au sein de ce Futur hypothetique Gouvernement.
AHAHAHA:
ET on croit que les Togolais on toublié des magouilles qu'on a organiser au département de droit...

 8   Kaboua | Lundi, 23 Décembre 2019  - 16:37
  Faure restera la-bas en 2020,2025, 2030 et 2040. Il sera malheureusement chasse du pouvoir en 2045.

 7   SacréeC ? | Lundi, 23 Décembre 2019  - 15:40
  Hahaha, on reconnaît les commentaires des militants du pnp sur ce site: tout pour la révolution qui n'aura jamais lieu et rien pour les élections.
Et si les vrais bouffons de l'opposition étaient le Pnp et ses militants?
De vrais clowns qui se prennent pour des révolutionnaires.

 6   La verite 1 | Lundi, 23 Décembre 2019  - 15:23
  Au TOGO ce n est pas une affaire de candidature unique ou non unique ,ce n est non plus qui peut gagner ou qui ne peut pas gagner ,c est principalement la facon de l organisation de l election ,le depouillement et la centralisation Des resultats qui sont les vrais enjeux.

 5   Démocrate | Lundi, 23 Décembre 2019  - 15:18
  Merci Professeur Wolou. Te connaissant, je ne doute de rien quant à ta probité morale
ni de ta capacité physique et intellectuelle pour l'aboutissement du but que tu t'es fixé.
Courage

 4   Kassanda | Lundi, 23 Décembre 2019  - 12:59
  Wolou n'a pas 20 millions de francs cfa. Je sais pas comment il va faire.

 3   Kassanda | Lundi, 23 Décembre 2019  - 12:49
  C'est une comédie cette histoire ?

 2   Observateur hallucin&eacu | Lundi, 23 Décembre 2019  - 12:41
  Qui est ce plaisantin ? Encore un affamé sapeur de tous les efforts du peuple..Voici la personnification du mal togolais..
Tout pour ma pomme rien pour le peuple. Encore un satellite de Faure.
😱😱😱😭😭😭😭
Pauvre pays

 1   takpara | Lundi, 23 Décembre 2019  - 12:15
  vraiment dommage pour un homme de grande qualité comme Wolou, tout le monde se positionne déja pour le fameux gouvernement d'union, vola pourquoi il a quitté la c14,vraiment les opposants togolais, vous ne surprendrez pas le peuple,

le prochain c'est Gogué, bizarrement , ils sont tellement naifs de croire qu'il y aura un quelconque 2 eme tour, triste opposition.


RECOMMANDÉS
Fenêtre Sur l'Afrique du 18 janvier 2020 sur radio Kanal K
1.  Togo - Fenêtre Sur l'Afrique du 18 janvier 2020 sur radio Kanal K

2.  Togo - L’ÂGE  LUCIDE

3.  Togo - Fusion des directions a l'UL et prise de fonction des nouveaux directeurs

4.  Togo - RGPH-5 : Le Togo lance un appel pour mobiliser les ressources financières

5.  Togo - Trafic de faux médicaments : Faure Gnassingbé appelle à agir




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média