2:48:26 PM Jeudi, 4 Juin 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Baisse significative du nombre de cas de choléra dans le monde (OMS)

Congo RDC - Sante
AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter
baisse-significative-du-nombre-de-cas-de-cholera-dans-le-monde-oms


Le nombre de cas de choléra a diminué de 60 % à l’échelle mondiale en 2018, a annoncé l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un rapport qui fait état d’une tendance encourageante dans la prévention et la lutte contre le choléra dans les principaux points chauds du monde, dont Haïti, la Somalie et la République démocratique du Congo (RDC).

La diminution de 60 % par rapport à l'année précédente (2017) et constatée dans plusieurs grands pays endémiques démontre « l’engagement accru des pays dans les efforts mondiaux pour ralentir et prévenir les flambées de choléra et montre le rôle vital des campagnes de vaccination de masse contre le choléra », a déclaré le Directeur général de l’OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

La diminution mondiale du nombre de cas (…) semble être liée aux campagnes de vaccination à grande échelle et aux pays qui commencent à adopter la stratégie de la Feuille de route mondiale – Dr Legros, Directeur du Programme de l’OMS sur le choléra

Le nouveau rapport montre que plusieurs pays, dont la Zambie, le Sud-Soudan, la République-Unie de Tanzanie, la Somalie, le Bangladesh et le Nigéria, ont réalisé des progrès significatifs dans l’élaboration de plans d’action nationaux dans le cadre de la Feuille de route mondiale.

« Nous voyons les résultats des pays qui communiquent leurs données - et agissent - sur le choléra. Et ces pays font des progrès remarquables dans le contrôle et la prévention du choléra », a déclaré Dr Dominique Legros, qui dirige à Genève le Programme de l’OMS sur le choléra.

Bien que des flambées soient toujours en cours dans divers pays, la charge de cas représente une tendance à la baisse significative de la transmission du choléra qui s’est poursuivie en 2019, selon les données recueillies par l’OMS.

« La diminution mondiale du nombre de cas que nous observons semble être liée aux campagnes de vaccination à grande échelle et aux pays qui commencent à adopter la stratégie de la Feuille de route mondiale jusqu’en 2030 dans leurs plans d’action nationaux contre le choléra », a fait valoir Dr Legros.
Près de 18 millions de doses de vaccin anticholérique vers 11 pays en 2018

Près de 18 millions de doses de vaccin anticholérique ont été ainsi expédiées vers 11 pays en 2018. Depuis la création du stock mondial de vaccin anticholérique en 2013, près de 60 millions de doses ont été expédiées dans le monde entier. Gavi, l’Alliance du vaccin, a financé l’achat du vaccin et soutenu financièrement les campagnes mondiales de vaccination.

« Nous devons continuer à renforcer nos efforts pour engager tous les pays d’endémie du choléra dans cette stratégie mondiale d’élimination du choléra », a ajouté Dr Legros.

Nous devons continuer à renforcer nos efforts pour engager tous les pays d’endémie du choléra dans cette stratégie mondiale d’élimination du choléra – Dr Legros, Directeur du Programme de l’OMS contre le choléra


En 2018, les bureaux de pays de l’OMS ont collaboré avec les gouvernements pour faire face d’urgence aux grandes épidémies en République démocratique du Congo, au Nigeria, en Ouganda, au Yémen, en Zambie et au Zimbabwe.

L’OMS a également collaboré avec les pays pour passer de la riposte à l’épidémie à la lutte à long terme contre le choléra et à son élimination, en Haïti, en République-Unie de Tanzanie (Zanzibar) et en Zambie.

A noter qu’en 2018, il y a eu presque 500.000 cas de choléra et environ 3.000 décès en 2018, selon les rapports compilés dans 34 pays. Le nombre total de cas de choléra en 2018 comprend les plus de 371.000 cas signalés au Yémen, où les rapports sont imprécis, selon le document de l’OMS.

En octobre 2017, l’OMS avait lancé Groupe de travail mondial sur la lutte contre le choléra, avec une Feuille de route visant à réduire de 90 % le nombre de décès dus au choléra et à éliminer la transmission dans jusqu’à 20 pays d’ici 2030.

« La Feuille de route mondiale fournit des orientations claires sur la manière de prévenir et, en fin de compte, d’éliminer le choléra. Chaque décès dû au choléra peut être évité avec les outils dont nous disposons aujourd’hui », a indiqué Dr Tedros.

Améliorer l’accès à l’eau potable et avoir un assainissement et une hygiène adéquats

Dans ce combat, la stratégie consiste à la détection précoce et l’intervention rapide pour contenir les flambées épidémiques. Il y a aussi une surveillance renforcée, la vaccination, la mobilisation communautaire et l’accès à l’eau, l’assainissement et l’hygiène pour prévenir le choléra dans les points chauds des pays endémiques.

« Nous continuons cependant à souligner que la solution à long terme pour éradiquer le choléra consiste à améliorer l’accès à l’eau potable et à assurer un assainissement et une hygiène adéquats », a d’ailleurs précisé Dr Tedros.

Le choléra est une maladie diarrhéique aiguë provoquée par l’ingestion d’aliments ou d’eau contaminés par le bacille Vibrio cholerae, une infection dont on peut mourir en quelques heures en l’absence de traitement. Chaque année selon les estimations, 91.000 personnes meurent du choléra et 2,8 millions contractent cette maladie dans 47 pays d’endémie.

« Ces estimations sont fondées sur l’extrapolation de données limitées provenant d’un nombre restreint de pays d’endémie », a précisé Tarik Jašarević, porte-parole de l’OMS.

De façon générale, le fardeau mondial du choléra est largement inconnu en raison des difficultés d’identification et de notification des cas. Celles-ci peuvent être attribuées à la capacité limitée de surveillance épidémiologique et de laboratoire, ainsi qu’aux facteurs politiques et économiques qui découragent la notification. Mais l’OMS constate maintenant une plus grande transparence dans les rapports et « de plus en plus de pays reconnaissent et signalent leurs cas de choléra ».

« C’est une évolution positive. Les pays d’endémie doivent renforcer davantage leurs capacités de détection, de confirmation et d’intervention immédiate en cas de flambée de choléra pour atteindre l’objectif mondial de l’élimination du choléra d’ici à 2030», conclut l’Agence onusienne basée à Genève.

L'AUTEUR
ONU

Baisse significative du nombre de cas de choléra dans le monde (OMS)
CongoRDC - Baisse significative du nombre de cas de choléra dans le monde (OMS)





Autres titres
Remise de certificats médicaux de guérison à 16 patients atteints de COVID-19
Congo RDC - Remise de certificats médicaux de guérison à 16 patients atteints de COVID-19
Riposte contre covid 19: le ministre de la santé se félicite du travail abattu et con...
Congo RDC - Riposte contre covid 19: le ministre de la santé se félicite du travail abattu et con...
Covid-19:la situation actuelle exige des mesures supplémentaires
Congo RDC - Covid-19:la situation actuelle exige des mesures supplémentaires
Le chef de l'état a inauguré le tout premier centre de radiothérapie du pays
Congo RDC - Le chef de l'état a inauguré le tout premier centre de radiothérapie du pays
Plus de nouvelles






RECOMMANDÉS
Congo RDC - Marcel Tisserand rêve d’un mondial avec son pays
1.  Congo RDC - Congo RDC - Marcel Tisserand rêve d’un mondial avec son pays

2.  Congo RDC - Congo RDC - Dieumerci Mbokani, Soulier d’ébène 2020 en Belgique

3.  Congo RDC - Congo RDC - Le virus Ebola de retour au nord-ouest du pays

4.  Congo RDC - Congo RDC - Anderlecht : Moïse Katumbi, le nouvel actionnaire ?

5.  Congo RDC - Le dernier hommage de Félix TSHISEKEDI à Charles Pierrot Kilosho




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média