3:03:29 AM Mercredi, 22 Janvier 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Le processus de la création du Conseil économique et social mis en branle

Togo - Politique
iciLome | | 2 Commentaires
le-processus-de-la-creation-du-conseil-economique-et-social-mis-en-branle


Huit (8) ans après l’adoption du texte l’instituant, le Conseil économique et social (CES) sera bientôt opérationnel. Les députés viennent de voter le projet de loi portant modification de la loi organique n°2011-007 relative à la composition, l’organisation et le fonctionnement dudit conseil.

Le Conseil économique et social sera composé de 70 personnalités. Leur choix se fera par rapport à leurs compétences et leurs secteurs d’activités, au développement économique, social, scientifique, environnemental et technique.

Concrètement, parmi elles, 8 seront choisies par le chef de l’Etat dont 4 issues de la diaspora ; 2 désignées par les députés ; 1 par le Premier ministre…

L’article 5 de la nouvelle loi précise les contours des conditions à remplir pour être éligible. Les futurs membres du CES doivent avoir la nationalité togolaise, jouir de leurs droits civiques, avoir au moins 30 ans, avoir une bonne moralité et être actifs au moins 10 ans dans leurs domaines. Ils sont nommés par décret pris en Conseil des ministres pour une durée de 4 ans.

Selon l’article 15, « Le CES est dirigé par un président assisté d’un bureau. Le président et le bureau sont élus ou renouvelés au début de la 1ère session ordinaire, pour la durée de l’année, dans les conditions fixées par le règlement intérieur du Conseil ».

« Nous voudrions encourager le gouvernement à tout mettre en œuvre pour la désignation des membres du CES par les différentes corporations socio-professionnelles afin de traduire dans la réalité l’ambition et l’audace du Chef de l’Etat, qui œuvre inlassablement à impulser une dynamique d’ensemble aux institutions de la République », souhaite Yawa Djigbodi Tségan, la présidente de l’Assemblée nationale.

Le Conseil économique et social, selon la Constitution togolaise de la IVè République, joue le rôle d’Assemblée consultative chargée de donner son point de vue sur les questions portées à son examen par le Président de la République, le gouvernement, l’Assemblée nationale, etc.

Sa création renforcera la bonne gouvernance économique et sociale, assure l’Exécutif.

A.H.


Le processus de la création du Conseil économique et social mis en branle
Togo - Le processus de la création du Conseil économique et social mis en branle





Autres titres
Cour Constitutionnelle : Fabre exige la démission des « juges inamovibles »
Togo - Cour Constitutionnelle : Fabre exige la démission des « juges inamovibles »
Présidentielle 2020 : Fabre demande l’invalidation de la candidature de Faure Gnassin...
Togo - Présidentielle 2020 : Fabre demande l’invalidation de la candidature de Faure Gnassin...
Le Parti du Peuple et d’Intégrité (PPI) donne les raisons d’espérer
Togo - Le Parti du Peuple et d’Intégrité (PPI) donne les raisons d’espérer
Présidentielle 2020 : 500 millions de francs CFA pour la campagne électorale
Togo - Présidentielle 2020 : 500 millions de francs CFA pour la campagne électorale
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 2   PEREZGATE-TOGO | Vendredi, 27 Décembre 2019  - 22:44
  il était une fois un PEREZ ami de FRAUDE GNASS: L'arrière boutique trouble et obscure de la dictature usurpatrice et du pouvoir mafieux et illegitime !! Lecture >

https:// www.afriksoir. net/cote-divoire- qui-est- francis-perez-complice- presume-de -lespion-dans -laffaire -soro/amp/

 1   Fernando garcia | Jeudi, 26 Décembre 2019  - 13:3
  Pourquo un si grand numbre de 70 personnes? 5 a 10 personnes travailleront mieu ensemble et feront un bon travail. C'est pour ouvrir la voie a d'autres revendications de cette opposition qui ne manquera pas de reclamer une parite de representation avec le pouvoir. C'est aussi un moyen pour se partager le gateau.


RECOMMANDÉS
Cour Constitutionnelle : Fabre exige la démission des « juges inamovibles »
1.  Togo - Cour Constitutionnelle : Fabre exige la démission des « juges inamovibles »

2.  Togo - Pénurie de sang : La problématique débattue à l’Université de Kara

3.  Togo - Présidentielle 2020 : Fabre demande l’invalidation de la candidature de Faure Gnassin...

4.  Togo - Le Parti du Peuple et d’Intégrité (PPI) donne les raisons d’espérer

5.  Togo - Présidentielle 2020 : 500 millions de francs CFA pour la campagne électorale




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média