9:55:03 PM Dimanche, 26 Janvier 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Fin du franc CFA : Le Ghana marque son soutien aux pays de l’UEMOA

Ghana - Societe
iciLome | | 4 Commentaires
fin-du-franc-cfa-le-ghana-marque-son-soutien-aux-pays-de-l-uemoa


Dans un communiqué rendu public le 28 décembre 2019, le gouvernement du Ghana salut la décision des pays de l’espace UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest Africain) d’abandonner le franc CFA au profit de la nouvelle monnaie commune, l’ECO. Les autorités du Ghana se disent déterminées à rejoindre très prochainement leurs voisins de l’UEMOA dans l’utilisation de cette nouvelle devise. Lire le communiqué !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

DÉCLARATION DU GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU GHANA SUR L'ADOPTION DE L'ECO PAR L'UEMOA

Le gouvernement du Ghana a pris note de la récente déclaration faite le samedi 21 décembre 2019 par le président de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), Son Excellence Alassane Ouattara, président de la République de Côte d'Ivoire , sur la décision prise par les huit (8) États membres ouest-africains de l'UEMOA de cesser l'utilisation du franc CFA, en faveur de la nouvelle monnaie commune proposée par la CEDEAO, l'ECO, à partir de 2020.

Il s'agit d'une décision bienvenue, que le Ghana applaudit chaleureusement. C'est un bon témoignage de l'importance qui est attachée non seulement à la mise en place d'une union monétaire, mais aussi au programme plus large de l'intégration ouest-africaine.

Au Ghana, nous sommes déterminés à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour nous permettre de rejoindre les États membres de l'UEMOA, bientôt, dans l'utilisation de l'ECO, car, selon nous, cela contribuera à éliminer les barrières commerciales et monétaires, à réduire les coûts de transaction, à stimuler l'activité économique et élever le niveau de vie de nos populations.

Le Ghana exhorte les autres États membres de la CEDEAO à œuvrer rapidement à la mise en œuvre des décisions des autorités de la CEDEAO, notamment en adoptant un régime de taux de change flexible, en instituant un système fédéral pour la Banque centrale de la CEDEAO et d'autres critères de convergence convenus, afin de garantir l'atteinte des objectifs monétaires de la CEDEAO, dans les meilleurs délais, pour tous les États membres.

Nous avons une occasion historique de créer une nouvelle réalité pour les peuples de la CEDEAO, une réalité de prospérité générale et de progrès. Alors, saisissons-la.

Eugene Arhin

Directeur des communications.


Fin du franc CFA : Le Ghana marque son soutien aux pays de l’UEMOA
Ghana - Fin du franc CFA : Le Ghana marque son soutien aux pays de l'UEMOA





Autres titres
La nouvelle vie de Kweku Adoboli, le « Kerviel de la City »
Ghana - La nouvelle vie de Kweku Adoboli, le « Kerviel de la City »
Les sœurs AWUI reconnaissantes envers Rawlings
Ghana - Les sœurs AWUI reconnaissantes envers Rawlings
Inauguration d’une bibliothèque numérique à Téma
Ghana - Inauguration d’une bibliothèque numérique à Téma
Agé de 12 ans Viemens Bamfo est inscrit à l'université
Ghana - Agé de 12 ans Viemens Bamfo est inscrit à l'université
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 4   djantoloto | Lundi, 30 Décembre 2019  - 22:38
  Réponse à 1-DANGOTE
  Vous avez raison!

Je crois qu'en lisant hier soir la déclaration écrite en anglais par le sénat ghanéen, la tournure employée n'est pas une adhésion à l'Eco de la manière dont la veulent Macron et Ouattara, mais plutôt une opportunité aux pays de la CEDEAO à rejoindre les pays l'UEMOA si la gestion de cette monnaie revenait aux africains eux-mêmes!

 3   Djata | Lundi, 30 Décembre 2019  - 14:36
  Réponse à 2-Honte
  La France est comme une poux dans les cheveux car tant vous ne rasez pas votre votre tête, il est impossible de se débarrasser des poux.
Il faudra que la nouvelle génération en Afrique rase complètement le contient de cette poux qui est la FRANCE.


 2   Honte | Lundi, 30 Décembre 2019  - 13:40
  Réponse à 1-DANGOTE
  100% agreed!! Il faut être un idiot ou un fou pour courir dernière in pays perdu comme la France!! Même la honte ne dit rien à ce pays d'être tout temps comme une souris dernière les africains pour son bien-être!!

 1   DANGOTE | Lundi, 30 Décembre 2019  - 10:13
  Messieurs les petits Journalieux,

Est ce que vous aviez bien lu la déclaration du Ghana?
A travers cette déclaration on note que le Ghana non seulement apporte une clarification dans la voie que la CEDEAO veut prendre pour la réalisation de la monnaie commune mais que le Ghana et sûrement les autres pays Lusophones rejectent le cinéma du préfet de la france en occurrence Alasane ouattara et son patron le petit macron. Cette déclaration du Ghana rejoint le crie et la colère des jeunes panafricanistes et tous ceux qui dénoncent le comportement franceafrique de la France qui ne veut pas nous laisser tranquille et continue par torpédo l' avenir du continent.
La déclaration du Ghana ne peut pas être plus claire, ce que veut et ce qui arrivera est d' avoir un taux flexible avec les grandes monnaies, pas une quelconque fucking garantie du démon France pas question, et ce n' est qu' après cela que le Ghana, le Nigeria et les autres pays joindront l' Eco.

Macron peut faire ses gymnastiques à rotation, cela changera rien, car le Ghana exige la banque centrale de la CEDEAO qui s' occupera de la garantie, dépôt de garantie par les pays membres et sera responsable de négocier avec les monnaies telles que le dollars américain, le Yen, euro etc.

Aujourd'hui le Ghana a une monnaie fortes dont le taux contre euro est de 6.5 cedis pour un euro, et cette monnaie n' est pas garantie par le colon royaume uni, le Ghana prosper mieux que tous les pays de l' UMOA réuni, pourquoi voulez vous que ce Ghana abandonne son autonomie et souveraineté monétaire pour joindre un certain Eco déguisé et contrôler par une dangereuse france?

Il faut être un idiot et un fou pour y rêver cela.



RECOMMANDÉS
La nouvelle vie de Kweku Adoboli, le « Kerviel de la City »
1.  Ghana - La nouvelle vie de Kweku Adoboli, le « Kerviel de la City »

2.  Ghana - Affaire Coup d’État : L’officier Benjamin Agordzo libre

3.  Ghana - Charles Kwabla Akonnor aux commandes des Black Stars

4.  Ghana - La Fédération ghanéenne de football limoge tous les sélectionneurs nationaux

5.  Ghana - Les sœurs AWUI reconnaissantes envers Rawlings




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média