4:17:33 AM Dimanche, 19 Janvier 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Des arrestations dans l'affaire de saisie de cocaine destinée au port de Lomé

Togo - Faits divers
iciLome | | 29 Commentaires
des-arrestations-dans-l-affaire-de-saisie-de-cocaine-destinee-au-port-de-lome


La quantité totale de cocaïne saisie par la police Uruguayenne est maintenant évaluée à 5,9 tonnes et d'une valeur de 1,3 milliard de dollars. La drogue avait été emballées dans des conteneurs de fret à destination du port de Lomé.

Au moins quatre personnes ont été arrêtées en Uruguay dans l' affaire de trafic de cocaïne, considérée comme le plus importante de l'histoire de ce pays sud-américain.

Les arrestations ont eu lieu ce samedi, ont rapporté les médias uruguayens.

Les autorités ont trouvé près de six tonnes de cocaïne, dont 4,4 tonnes ont été emballées dans quatre conteneurs de fret dans le port de l'Atlantique Sud de Montevideo, a déclaré le procureur général Enrique Rodríguez.

L'un des conteneurs contenait plus de 3 000 briques de cocaïne emballés dans du plastique.

Selon les médias uruguayens, l'envoi de cette quantité record de drogue de classe A devait être chargé sur un navire italien et à destination de Lomé.

Parmi les hommes arrêtés se trouvait Luis Gastón Murialdo Garrone, un homme d'affaires de la zone rurale de Dolores.

Les quatre suspects actuellement détenus sans caution, exploitent une entreprise de soja, a annoncé vendredi l'agence des douanes uruguayenne.

L'enquête a conduit les autorités à plus de 1,5 tonne de cocaïne dans une propriété rurale liée à Murialdo Garrone où des graines de soja ont été récoltées. Le raid a également conduit à l’arrestation du fils de Murialdo Garrone, âgé de 19 ans.

Murialdo Garrone est également le père de Gonzalo Garrone, qui s'est présenté aux élections législatives d'octobre pour un siège au Congrès.

Les autorités ont déclaré que la société de Murialdo Garrone, Camelia Sociedad Agraria, était la seule entreprise uruguayenne à avoir expédié des graines de soja au Togo en 2019. Elle l'a fait pour la dernière fois à trois reprises - les 11, 12 et 20 décembre.

Jusqu'à présent, aucune entité ou homme d'affaire togolais n'a été cité dans cet affaire de trafic de cocaïne.


Des arrestations dans l'affaire de saisie de cocaine destinée au port de Lomé
Togo - Des arrestations dans l'affaire de saisie de cocaine destinée au port de Lomé





Autres titres
Des conseils utiles du Maître à ses élèves
Togo - Des conseils utiles du Maître à ses élèves
Un présumé voleur de vélos arrêté par le collège des délégués à l’Université de Lomé
Togo - Un présumé voleur de vélos arrêté par le collège des délégués à l’Université de Lomé
Zéphania Akator sera conduite à sa dernière demeure demain
Togo - Zéphania Akator sera conduite à sa dernière demeure demain
Yark Damehame explique les circonstances du décès de Zéphania Akator
Togo - Yark Damehame explique les circonstances du décès de Zéphania Akator
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 29   Toi aussi | Vendredi, 3 Janvier 2020  - 22:7
  Réponse à 21-INFOS
  Tchoooo, le compatriote ne va pas tout te mâcher quand même.
- Il y a encore plein d'archive en ligne sur cette affaire de fin de règne de Gnassingbé père. Va fouiller un peu, tu trouveras encore de beaux restes sur ce fameux "rapport Gnofame" avec le nom des officiers impliqués. Ont- il été punis? ça c'est une autre affaire! Mieux, 😉 le vieux général Bassar est toujours vivant....
- Va rechercher également cet ouvrage, publié en mai 2018, par un "super flic" en France, intitulé "secrets de flic"
De Bernard Petit, aux Éditions seuil.
Dans cet ouvrage l'ancien Patron de la police judiciaire revient avec force détails sur cette affaire d'amour de la farine chez la hiérarchie des FAT

 28   Ewoa | Vendredi, 3 Janvier 2020  - 12:56
  Aaaah, Si l'affaire "PITEA" m'était conté: pour les plus jeunes d'enre nous voici un petit résumé...

Drogue. Nuit blanche à Brest pour deux tonnes de coke
Publié le 09 juillet 2004 in télégramme (journal français)

Le Pitéa a été escorté jusqu'à la capitale togolaise Lomé, où il stationnait hier. (Photo Marine nationale)

Le bateau togolais arraisonné dans la nuit de mardi à mercredi sur ordre de Matignon au large des côtes africaines n'avait pas fini, hier, d'être complètement inspecté dans le port de Lomé où il a été escorté. Ce sont bien deux tonnes de cocaïne, d'une valeur de gros de 60 à 96 millions d'euros, qui ont été trouvées à bord dans un premier temps au terme d'une opération exemplaire.
Tout commence par un renseignement transmis au vice-amiral d'escadre Laurent Mérer, préfet maritime de l'Atlantique, en provenance de l'Office central de répression des trafics illicites de stupéfiants (OCRTIS). L'information, corroborée par la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières, indique qu'un remorqueur de 28 mètres, le Pitéa, battant pavillon togolais, rallie les côtes d'un pays du golfe de Guinée et qu'il est susceptible de transporter de la drogue.

Repéré par avion

L'amiral Mérer est requis par l'OCRTIS vendredi dernier. Celui-ci active un Atlantique (ATL2) qui se trouve à Dakar dans le cadre d'une mission de sauvetage. Parallèlement, le préfet maritime demande au transport de chalands Orage qui est chargé, via le port d'Abidjan, de ravitailler les soldats de la mission Licorne en Côte d'Ivoire, ainsi qu'au navire hydrographique, Laplace de converger vers le lieu présumé du Pitéa. Repéré discrètement par l'ATL2, bientôt suivi à distance par le Laplace, le Pitéa est arraisonné à 3 heures 30 dans la nuit de mardi à mercredi (et non dans la nuit de lundi à mardi comme indiqué dans notre édition d'hier). C'est l'amiral Mérer qui coordonne l'opération depuis Brest où il passe une nuit blanche au PC du «château».

Sans un coup de feu

Sur zone, un équipage de prise, composé pour moitié de commandos de l'Orage, réparti dans deux zodiacs, passe à l'action sous la surveillance d'un hélicoptère Cougar qui, projecteur allumé, «fixe» les occupants du remorqueur suspect. Aucun coup de feu n'est tiré au soulagement de l'amiral Mérer qui confiait hier matin sa crainte face à une éventuelle riposte de la part des trafiquants. Sept hommes et une femme, affectée aux cuisines, se rendent. La fouille va s'avérer vaine au grand dam des marins français et face à un équipage - composé d'Ukrainiens, Cubains et Vénézuéliens - qui affiche une certaine sérénité.

Bugaled, Brest 2004...

C'est finalement un mécanicien de l'Orage qui, au bout de huit heures de fouilles, va trouver suspectes les bouteilles d'air comprimé utilisées pour le lancement des moteurs. Le patron du Pitéa tentera vainement de l'empêcher de les inspecter au motif qu'il ne pourrait plus lancer sa machine. On sait la suite. A Brest hier, où l'on gérait également le détournement d'un vraquier-pollueur, sans perdre de vue l'affaire du Bugaled Breizh ainsi que les manifestations nautiques qui s'annoncent, on se félicitait du parfait déroulement de cette prise.

 27   bawu | Vendredi, 3 Janvier 2020  - 11:40
  le Togo importe du SOja? depuis quand? ce que je sais est que le Togo exporte le soja mais l importation ne m est pas connu

 26   Clement GAVI | Vendredi, 3 Janvier 2020  - 7:39
  'Des arrestations dans l'affaire de saisie de cocaine destinée au port de Lomé'

Les vrais trafiquants ne sont autres que ces criminels de la sanglante dictature dynastique vieille d'au moins 54 ans.

 25   Just the beginning | Vendredi, 3 Janvier 2020  - 6:11
  Réponse à 10-EB_Toutmosis3
  C,est surprenant que c,est maintenant que les togolais se reveillent... le Togo a eté le carrefour de traffic de drogue et des armes depuis eyadema. L,aeroport de niamtougou est l,aeroport numero 1 en afrque pr ce traffic. Qd trump a voulu remettre de l,ordre au Togo, on lui dit la position strategic de ce petit rectangulaire et pifff... calme zero. Le Togo est un pays strategic ds le traffic illegal de drogue, armes, or et diamonds....

 24   Somafou | Jeudi, 2 Janvier 2020  - 23:23
  Ne vous en faites pas ca va se savoir! Tout ces soit-disants intouchables seront connus. Les americains emettront des mandats d'arret si c'est prouve qu'ils envoient leur poudre blanche aux USA. Dans des cas similaires c'est ce qui s'etait passé.

 23   Ha ha | Jeudi, 2 Janvier 2020  - 23:1
  Ce regime utilise Notre Togo pour s'enrichir par la vente de drogue.Ce qui m'enerve,C'est qu'il n'a meme pas un ocean a pya.La douceur de l'argent gratuit fait que ce regime est pret a tuer pour conservetmt le fauteuil usurpe'.
Bande de paysans sans terre cultivable.

 22   HYPOTHESE | Jeudi, 2 Janvier 2020  - 22:38
  Si vous etes un caid de la drogue et vous voulez importer de la drogue au TOGO a l'insue du president. dites moi qui aux premiers rangs vous allez corrompre?Je ne veux pas faire l'avocat du president mais supposons, qu'il est dans l'igorance de ce trafique.Cette hypothese est plausible n'est ce pas?

 21   INFOS | Jeudi, 2 Janvier 2020  - 22:28
  Réponse à 16-Kinaou
  Comment se procurer du rapport Gnofam sur le trafique de la drogue au Togo.Pourquoi vous donnez pas les noms des officiers etc impliques?

 20   El Niño | Jeudi, 2 Janvier 2020  - 22:27
  Je cherche désespérément certains compatriotes pour venir commenter cet article sur l'importation de la drogue. Il s'agit entre autres de: Gnarou, Allah, Lucrece, AvounTheSlave, Émefa, Okonko...etc...

Compatriotes du Rpt_Nuire, où êtes-vous???


RECOMMANDÉS
Fenêtre Sur l'Afrique du 18 janvier 2020 sur radio Kanal K
1.  Togo - Fenêtre Sur l'Afrique du 18 janvier 2020 sur radio Kanal K

2.  Togo - L’ÂGE  LUCIDE

3.  Togo - Fusion des directions a l'UL et prise de fonction des nouveaux directeurs

4.  Togo - RGPH-5 : Le Togo lance un appel pour mobiliser les ressources financières

5.  Togo - Trafic de faux médicaments : Faure Gnassingbé appelle à agir




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média