3:49:23 PM Lundi, 28 Septembre 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Crash de Lungi/Rodney Attipoé : « Je n’ai pas encore fait mon deuil »

Togo - Societe
iciLome | | Commenter
crash-de-lungirodney-attipoe-je-n-ai-pas-encore-fait-mon-deuil-


Dans un entretien que le fils aîné de Richard Attipoé, l’une des victimes du crash de Lungi, a accordé à un journal en ligne de la place, celui-ci rappelle que la mort de leur père est « un véritable bouleversement émotionnel ».

Rodney Attipoé, dans cette interview consultable sur courrierdafrique.net, est revenu sur le drame du 3 juin 2007, une date noire dans l’histoire du football togolais.

Ce jour-là, après un match officiel des Eperviers, une partie de la délégation togolaise a été décimée dans un crash d’hélicoptère à Lungi au Sierra Leone. 13 personnes dont l’ancien ministre des Sports, Richard Attipoé, ont péri dans ce drame.

Le fils aîné de cette dernière victime s’exprime pour la première fois, une douzaine d’années après l’accident.

« Je n’ai pas encore fait mon deuil pour la simple raison que mon père et moi avions une relation très fusionnelle. L’annonce de son décès fut pour nous un véritable bouleversement émotionnel », déclare-t-il, relevant que « cette disparition brusque nous a traumatisés à vie ».

« À part la cérémonie au ministère et le geste de la présidence à toutes les familles, nous n’avons reçu aucun traitement préférentiel comme vous l’appelez. N’oubliez pas que mon défunt père était à l’époque ministre en fonction et de surcroit en mission ; mais je vois que certaines personnes ne savent pas ce que cela veut dire. Aujourd’hui, nous n’attendions aucun traitement de faveur. Les autres familles et nous sommes à la même enseigne. Tout ce que nous voulons, c’est un peu de reconnaissance tout de même », ajoute-t-il.

C’est cette « reconnaissance » qui oblige la famille des victimes a assigné en justice la Confédération africaine de football (CAF), la Fédération togolaise de football (FTF) et celle de la Sierra Leone. Ces trois entités, selon la requête déposées début décembre dernier, sont appelées à comparaître le 25 février prochain devant le Tribunal de Première instance de Lomé. L’objectif, insiste Rodney Attipoé, « faire valoir nos droits les plus élémentaires ».

Elle réclame quatre-vingt-un millions huit cent trente-sept mille deux cent soixante-onze (81.837.271) Francs CFA en réparation de tous les préjudices confondus, soit au total un milliard soixante-trois millions huit cent quatre-vingt-quatre mille cinq cent vingt-trois (1.063.884.523) pour l’ensemble des treize (13) demandeurs.


A.H.


Crash de Lungi/Rodney Attipoé : « Je n’ai pas encore fait mon deuil »
Crash de Lungi/Rodney Attipoé : « Je n'ai pas encore fait mon deuil »









RECOMMANDÉS
Togo - Rentrée scolaire 2020-2021 : « La génération d’impact » prévoit des répétition...
1.  Togo - Rentrée scolaire 2020-2021 : « La génération d’impact » prévoit des répétition...

2.  Togo - Mme Dogbé nommée Premier ministre

3.  Togo - Faure Gnassingbé nomme le successeur de Patrice Têvi-Bénissan

4.  Togo - Prof. Apédo-Amah tacle Dr Agbéyomé et invite à une relance de la lutte populai...

5.  Togo - Covid-19 : Tableau de la situation ce dimanche




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média