4:23:14 AM Dimanche, 19 Janvier 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Laurent Lawson : « Les conditions de sécurité ne sont pas encore garanties pour un déroulement serein du scrutin »

Togo - Politique
iciLome | | 3 Commentaires
laurent-lawson--les-conditions-de-securite-ne-sont-pas-encore-garanties-pour-un-deroulement-serein-du-scrutin-


Dans ses vœux aux Togolais, le président du Parti social démocrate du Togo (PSDT), Laurent Lawson s’est prononcé sur le processus devant conduire à la présidentielle du 22 février prochain. Pour cet acteur politique, cette élection vient aggraver la situation plus qu’elle ne l’est déjà. Il pense que participer à ce scrutin est une erreur.

Plusieurs raisons font dire à Laurent Lawson que cette élection semble être encore un échec pour l’alternance tant souhaitée par le peuple togolais. A l’en croire, des manœuvres sont en cours pour enfoncer davantage le pays dans un précipice.

Il explique que « les conditions de sécurité ne sont pas encore tout à fait garanties pour un déroulement serein du scrutin ». Des villes sont toujours assiégées par l'armée togolaise. Une situation qui, selon lui, ne garantit pas l’équilibre, la sécurité, et la sûreté de la campagne pour tous les candidats.

Aussi, a-t-il noté, la libre circulation des personnes et la liberté de réunion ne sont plus réellement garanties sur l’ensemble du territoire. « Le cadre électoral souffre de plusieurs ambiguïtés. La récente recomposition de la Cour Constitutionnelle, nonobstant la loi, l’opacité du fichier électoral et le refus de faire un recensement électoral général de la population, laissent planer des doutes quant à la transparence du scrutin », a écrit le président du PSDT.

Pour lui, « ce sont toujours les mêmes qui gouvernent, qui décident pour la majorité, qui s’expriment ». Il suggère donc qu’il soit organisé un grand forum national après le 1er tour du scrutin présidentiel.

« Ce grand débat va être organisé dans chacune des 117 communes du Togo grâce aux maires qui sont les élus des citoyens, et en même temps qui peuvent faire le relais avec les décideurs nationaux », a précisé Laurent Lawson.

Nicolas K


Laurent Lawson : « Les conditions de sécurité ne sont pas encore garanties pour un déroulement serein du scrutin »
Togo - Laurent Lawson : «  Les conditions de sécurité ne sont pas encore garanties pour un déroulement serein du scrutin »





Autres titres
L’ÂGE  LUCIDE
Togo - L’ÂGE  LUCIDE
Présidentielle 2020 : Deux dossiers jugés irrecevables
Togo - Présidentielle 2020 : Deux dossiers jugés irrecevables
Chronique de Kodjo Epou : Y a-t-il à bord un CHEF pour faire cesser la chasse aux Kot...
Togo - Chronique de Kodjo Epou : Y a-t-il à bord un CHEF pour faire cesser la chasse aux Kot...
Présidentielle 2020 : Agbéyomé Kodjo reçoit de nouveau un soutien
Togo - Présidentielle 2020 : Agbéyomé Kodjo reçoit de nouveau un soutien
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 3   Clement GAVI | Vendredi, 10 Janvier 2020  - 9:17
  Si comme le précise Laurent Lawson 'Des villes sont toujours assiégées par l'armée togolaise. Une situation qui, selon lui, ne garantit pas l'équilibre, la sécurité, et la sûreté de la campagne pour tous les candidats.
et si « ce sont toujours les mêmes qui gouvernent, qui décident pour la majorité, qui s'expriment ».

Dans quelles mesures le grand débat qu'il suggère va t-il échapper à la réalité qu'il a décrit. Strictement, si les villes sont assiégées et ce sont toujours les mêmes qui gouvernent, qui décident pour la majorité' alors l'idée que les 117 Maires sont élus des citoyens, devient contradictoire.

Laurent Lawson, président d'un parti politique au Togo devrait savoir qu'il y a quelques semaines, 13 Maires élus avaient été dépouillé de leurs prérogatives par une décision arbitraire de la sanglante dictature dynastique.

Nous peuple Togolais avons affaire au terrorisme et aux terroristes. Le régime est terroriste tout comme ceux et celles qui le soutiennent quelques soient leurs castes. Ils sont tous et toutes terroristes.






 2   En Nokoin Ka | Jeudi, 9 Janvier 2020  - 11:48
  Réponse à 1-Alternance
  c' est ici qu' on verra ceux qui veulent vraiment l' alternance. Ils n' auront aucun probléme à le soutenir.
Ceux qui veulent seulement l' argent des contribuables estiment qu' ils sont le mieux implantés dans le pays donc la Présidence leur revient de droit...en principe si cela ne tenait qu' à eux pas d'élection mais un simple transfert du Pouvoir par l' UNIR à l' ANC.
Au Dialogue, ils ont même essayé de discuter des conditions de départ du Président. Hélas il faut toujours au moins deux personnes pour discuter et personne n' etait prêt ni préparé à ce thème.

 1   Alternance | Jeudi, 9 Janvier 2020  - 10:42
  J'invite solennellement tous les électeurs de Jean-Pierre Fabre, de Dr Aubin Thon, de Dr Georges-William Kouessan, Prof. Wolou Komi et du Prof. Aimé Gogué qui veulent l'alternance à aller voter pour le candidat unique de l'opposition choisi par Monseigneur Kpodzro.


RECOMMANDÉS
Fenêtre Sur l'Afrique du 18 janvier 2020 sur radio Kanal K
1.  Togo - Fenêtre Sur l'Afrique du 18 janvier 2020 sur radio Kanal K

2.  Togo - L’ÂGE  LUCIDE

3.  Togo - Fusion des directions a l'UL et prise de fonction des nouveaux directeurs

4.  Togo - RGPH-5 : Le Togo lance un appel pour mobiliser les ressources financières

5.  Togo - Trafic de faux médicaments : Faure Gnassingbé appelle à agir




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média