9:12:32 PM Dimanche, 26 Janvier 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Ce qu’il faut savoir du sommet sur le trafic des faux médicaments

Togo - Sante
iciLome | | 4 Commentaires
ce-qu-il-faut-savoir-du-sommet-sur-le-trafic-des-faux-medicaments


Vendredi débutera le sommet sur le trafic des faux médicaments à Lomé. Plusieurs chefs d’Etats africains sont attendus à cette rencontre pour laquelle le président de la Fondation Brazzaville, Jean-Yves Ollivier a décliné mardi, les grandes questions qui vont meubler ce sommet.

Intervenant dans le cadre de cette rencontre, le président de Fondation Brazzaville a indiqué qu’il s’agit d’un « accord-cadre légalement contraignant », visant à lutter efficacement contre le trafic des faux médicaments.

Le leader de la Fondation Brazzaville, une organisation à but non lucratif indépendante qui contribue à la résolution des conflits, la préservation de l’environnement et à la conservation de la nature dans le monde a expliqué que la rencontre va engager les signataires à agir.

« Ils vont s’engager à agir d’abord en criminalisant ce trafic, car dans de nombreux pays, ce trafic n’est pas punissable par des amendes. Nous allons essayer d’unifier les législations des pays qui seront signataires de l’accord, et permettre aussi des échanges transfrontaliers d’informations et de poursuites. Nous espérons que les lois seront très dures », a-t-il noté.

Le premier responsable de cette organisation a annoncé qu’après la signature de l’accord, une coordination sera établie entre les Etats signataires, afin de passer aux étapes suivantes du processus.
A l’en croire, le sommet de Lomé va encourager d’autres États à se joindre à la lutte pour signer l’accord. La Fondation projette dors et déjà un deuxième sommet qui accueillera en juillet prochain. Le sommet de Lomé décidera du lieu à l’apothéose.

Autres activités annoncées dans le cadre de ce forum par M. Jean-Yves Ollivier, un concours à l’endroit de la jeunesse togolaise où une vingtaine de jeunes seront sélectionnés pour présenter leurs propositions au grand sommet en juillet.
« Il faudrait que la jeunesse africaine nous aide également et nous donne des impulsions pour nous permettre de lutter contre ce fléau », a-t-il ajouté.

Pour rappel, des chefs d’États du Togo, du Ghana, du Niger, du Congo, du Sénégal, de la Gambie, et de l’Ouganda, sont attendus à cette rencontre.


Ce qu’il faut savoir du sommet sur le trafic des faux médicaments
Togo - Ce qu'il faut savoir du sommet sur le trafic des faux médicaments





Autres titres
Mission médico-chirurgicale : AIMES-AFRIQUE pose ses valises dans le Zio et Yoto
Togo - Mission médico-chirurgicale : AIMES-AFRIQUE pose ses valises dans le Zio et Yoto
Trafic de faux médicaments : Faure Gnassingbé appelle à agir
Togo - Trafic de faux médicaments : Faure Gnassingbé appelle à agir
L’ONG Aimes-Afrique célèbre ses 15 ans d’existence
Togo - L’ONG Aimes-Afrique célèbre ses 15 ans d’existence
Le Togo participe à une initiative d'éradication des moustiques en Afrique de l'Ouest
Togo - Le Togo participe à une initiative d'éradication des moustiques en Afrique de l'Ouest
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 4   Clement GAVI | Mercredi, 15 Janvier 2020  - 22:12
  'Ce qu'il faut savoir du sommet sur le trafic des faux médicaments'

Dans une sanglante dictature dynastique de presque six décennies et dans une Afrique où la France est décriée, un citoyen Français, au lieu de se coltiner à la tâche de susciter l'assentiment des Africains, vient, à quelques jours des élections parler de faux médicaments pour lesquels un sommet est organisé, c'est à dire, les faux médicaments sont transformés en plateformes d'exhibition.

Quel monde suscitent des gens comme Jean-Yves Olivier, quelle Afrique veulent-ils et quelle perception de la France désirent-ils?
Comment face à de tels comportements, comprendre les positions de Nathalie Yamb, de Kemi Seba et d'autres qui parlent de rupture?
54 ans de souffrance, de douleur du peuple Togolais, au Togo, mais aussi en Europe et plus précisément en France au nom de ce régime. Quelle espérance offre ce monsieur Jean-Yves Olivier?
Ils créent des structures dont ils se servent pour promouvoir le mal sur la terre. Il est clair que lui et sa fondation ne font que causer du tort au peuple Togolais.

Je dirais qu'il faudrait qu'il libère la jeunesse africaine afin qu'elle puisse évoluer dans la sagesse, l'espérance, l'humilité, etc c'est à dire, dans ces vertus médiété qui fondent le lien social et la concorde politique. Ce qu'il dit 'Il faudrait que la jeunesse africaine nous aide également et nous donne des impulsions pour nous permettre de lutter contre ce fléau' et compte tenu de ce qu'il fait, il est clair qu'il n'est absolument pas cette sagesse dont nous avons besoin en Afrique.

Quel est l'esprit qui habite ces gens?

 3   Clement GAVI | Mercredi, 15 Janvier 2020  - 16:58
  « Il faudrait que la jeunesse africaine nous aide également et nous donne des impulsions pour nous permettre de lutter contre ce fléau »

Sauf qu'au Togo et ce depuis au moins 54 ans, le fléau, le vrai, c'est la sanglante dictature dynastique. Et certainement pas les faux médicaments. Il faut être sérieux pour dire que les faux médicaments sont un soucis qui peuvent être traités par une pédagogie et par la loi. Mais c'est se moquer des Africains que de l'ériger en problème majeur. Car, nous avons connu en Afrique la situation en République Centrafricaine, au Sud Soudan, au Soudan, etc et le régime qui organise ce sommet est un problème pour le peuple Togolais depuis des décennies. Aucun de ces tragédies n'ont aucun lien avec des faux médicaments. Il faut être sérieux. Ce sommet n'a qu'un seul but, la promotion de la dictature à quelques semaines des fraudes qui se préparent.

C'est l'immoralité,l'absence d'éthique et de pitié qu'ils doivent combattre et non les faux médicaments. Car, ils sont les causes de la souffrance et de la douleur des peuples.

 2   Ghostman | Mercredi, 15 Janvier 2020  - 14:41
  Réponse à 1-Avouantheboss
  Bravo Avouantheboss, pour une fois tu as vu le piège du BIG PHARMA.

Ne tuez pas notre pharmacopée pour des intérêts hostiles à la naissance d'une industrie biologique en Afrique versus celle chimique ravageuse de notre santé.

Toujours la vénalité contre nos vies, seul langage que vous connaissez.

Le nom même de la fondation sent la colonisation. Pouah!!!

 1   Avouantheboss | Mercredi, 15 Janvier 2020  - 14:19
 
"Ils (Les pays Africains) vont s'engager à agir d'abord en criminalisant ce trafic, car dans de nombreux pays, ce trafic n'est pas punissable par des amendes".

Chiche! Et en retour, Foyovo Jean-Yves Ollivier, qu'est-ce tu mets sur la table en contrepartie???!!!

Il faut être particulièrement vigilant sur ce sujet. Si on éradique les médicaments douteux, ce n'est pas pour autant pour augmenter le volume d'affaire des laboratoires Européens. L'équité serait, de lutter d'abord et avant tout, contre les médicaments contrefaits. Un médicament contrefait, c'est-à-dire, la copie d'un vrai médicament, c'est un danger. Il faut éliminer ça!!! Un médicament douteur, dont l'efficacité n'est pas encore cliniquement prouvée, n'est pas potentiellement dangereux. Donc, il faut que Foyovo Jean-Yves Ollivier nous aide à faire des tests sur les médicaments douteux, avant de les déclarer dangereux. C'est le premier point.

Le deuxième point, il faut que Foyovo Jean-Yves Ollivier nous aide à avoir des approvisionnements moins onéreux des médicaments des laboratoires Européens. Quand on va significativement baisser les prix des médicaments authentiques, qui seront quasiment au même prix que les médicaments contrefaits, qui ira encore acheter ces médicaments frelatés.

C'est ça les vrais enjeux!!!


RECOMMANDÉS
R N D P : Des élections présidentielles viciées !
1.  Togo - R N D P : Des élections présidentielles viciées !

2.  Togo - Une Togolaise accusée d'avoir volé un enfant de 2 ans au Ghana

3.  Togo - Présidentielle 2020/Ferdinand Ayité : « Faure de toute façon sera premier, on cherche...

4.  Togo - Deux présumés profanateurs de tombes dans les mailles de la police de Tado

5.  Togo - Mission médico-chirurgicale : AIMES-AFRIQUE pose ses valises dans le Zio et Yoto




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média