3:06:57 PM Lundi, 24 Février 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Insurrection : L’épisode 2 du feuilleton Tigre Révolution

Togo - Faits divers
iciLome | | 35 Commentaires


Le feuilleton « Tigre Révolution » se poursuit. Hier après-midi, la Police nationale a encore présenté trente et une (31) personnes accusées de tentative d’insurrection au Togo. Elles sont soupçonnées d’appartenir au groupe « Tigre Révolution » dirigé par un certain Touré Madjidou, alias « Master Tiger ».

Ces individus mis en cause ont été interceptés dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 janvier derniers. Le premier groupe a été interpellé au niveau du péage de Davié. Le second groupe au niveau d’Agoè Alinka.

Selon le Directeur Général de la Police Nationale, Lieutenant-Colonel Kossi Okpaoul, si la première tentative à l’aide d’armes blanches ne leur a pas permis d’atteindre leur objectif, l’attaque qu’ils projettent cette fois-ci combine des armes classiques de guerre comme les AK47, des armes de fabrications artisanales et des armes blanches d’une extrême dangerosité.

« La mobilisation de ces personnes s’est faite à Sokodé, au Bénin et dans le Ghana. Ces différents groupes une fois à Lomé seront renforcés par d’autres guerriers sur place. Dans le cadre de la mobilisation, Tigre Révolution a loué le service de 4 Béninois qui ont déjà fait leur preuve en agressant des militaires au Bénin tout récemment. Se sentant suffisamment prêts après les préparations mystiques à Tchaouro au Bénin et dans un champ d’anacarde situé à environ 4 kilomètres au nord de Sokodé dans le village de Tchavadi 2, le sieur Touré Madjidou a fait envoyer de l‘argent pour le transport de ses troupes sur Lomé. Ils devaient tous se regrouper à Sokodé, de là, ils prendront des bus de transport en commun pour rejoindre Lomé. Un premier véhicule de 15 places a démarré vers 20h et un second vers 23h, les deux en directions de Lomé où l’attaque est planifiée », raconte le DG de la Police.

Et de poursuivre : « Le premier véhicule est arrivé vers 2 heures et à l’aide d’un guide, il a été conduit à Agoè-Alinka dans une maison qui appartiendrait à Master Tiger en attendant le second véhicule. Ce véhicule avant d’arriver à Lomé a fait escale à Davié et le nommé Fazazi, chef de bord est descendu et est allé dans une maison. Après un bref instant, il y est ressorti avec un carton. Le second véhicule a quitté Sokodé vers 23 heures, mais ce véhicule n’atteindra pas Lomé sa destination. Sur renseignement, il a été interpellé au péage de Davié. Suite à cela, le premier groupe retranché dans la maison de Tiger à Agoè a été surpris et interpellé aussi ».

A en croire la Police, des investigations entreprises, il apparait que le carton récupéré à Davié par le nommé Fazazi, chef de bord du premier groupe, contient 38 cartouches de 7,62 mm de AK 47 et 500 munitions de calibre 12 mm .

« En termes d’armement, le groupe avait aussi des manchettes, des flèches empoisonnées et un pistolet de fabrication artisanale porté par le sieur Tanko Moustapha dit Gabonais », a ajouté le Lieutenant-Colonel Kossi Okpaoul.

La Police estime qu’en dehors des Béninois qui ont été recrutés pour leur expérience dans les affrontements avec les militaires au Bénin, les autres membres sont recrutés dans la région centrale du Togo, parmi ceux qui partagent les mêmes idéaux que Touré Madjidou.

« A l’heure actuelle, 31 personnes sont interpellées. Leur mission selon elles, est de venir provoquer le changement, empêcher par tout moyen les élections de se tenir. Cela n’étonne personne quand on entend des audio de certains leaders de partis politiques qui s’insurgent contre l’organisation de la présidentielle en cours », a lancé le DG de la Police en faisant allusion aux derniers messages audios de Tikpi Atchadam, président du Parti National Panafricain.

Rappelons que le 23 novembre dernier, vers 01h 30, les forces de défense et de sécurité ont fait objet d’une attaque à Lomé et à Sokodé par le groupe Tigre Révolution, selon la Police. Au cours de cette attaque, 1 gendarme a été tué et 4 autres et un policier grièvement blessés.

L’enquête préliminaire ouverte sur ce dossier d’attaque a permis à ce jour d’interpeller une quarantaine d’activistes, auteurs ou complices des faits. Ils ont été conduits au tribunal de première instance de Lomé.


Godfrey Akpa


Insurrection : L’épisode 2 du feuilleton Tigre Révolution
Togo - Insurrection : L'épisode 2 du feuilleton Tigre Révolution





Autres titres
Du courage Madame la ministre !
Togo - Du courage Madame la ministre !
Faure Gnassingbé doit un Pajero à MC Momo
Togo - Faure Gnassingbé doit un Pajero à MC Momo
Les Toofan appellent à voter Faure Gnassingbé, la toile s'emflamme
Togo - Les Toofan appellent à voter Faure Gnassingbé, la toile s'emflamme
Scrutin du 22 février 2020 : Voici le parcours du vote
Togo - Scrutin du 22 février 2020 : Voici le parcours du vote
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 35   XZIBIT | Mardi, 28 Janvier 2020  - 19:13
  Réponse à 33-sen
  Il faut être un con ou un mouton ou un écervelé pour croire en ces âneries. Vous avez toute l'armée derrière vous et pourquoi le PNP vous fait aussi peur?!? C'est incompréhensible cet acharnement. Mais que vous le vouliez ou non ce peuple fatigué de vous va se lever un jour et il y aura rien de politique derrière. Ceci n'est pas une question de « si » mais plutôt « quand « ça va se passer

 34   DROLS DOPOZANS | Mardi, 28 Janvier 2020  - 18:48
  Réponse à 16-La VéritéIdiote
  "JPF a déposé son dossier a la cour constitutionnelle et vient devant cette meme cour pour dire qu'elle est anticonstitutionnelle. Ou bien Si la cour est illégale pourquoi il va y déposer sa candidature."


REPONDS A LA QUESTION, SI TU N' AS DE REPONSE TAIS-TOI ALORS!

Qui va déposer une plainte auprès d' une institution illégale ?

 33   sen | Mardi, 28 Janvier 2020  - 17:46
  Ils comptaient sur le mysticisme à moins que ce soient des comédiens pour faire cette révolutions avec ses armes bas de gamme. Trop naifs...Et le lien avec le pnp est dorénavant fait. Reste juste à prouver que c'est le parti qui est véritablement derrière ce master tiger qui se fait passer pour le cerveau du groupe.
Mais franchement, c'est ridicule de faire une révolution avec ces machins de rien du tout. Et devant tout ceci, nous avons des togolais qui doutent, preuve que la confiance n'est plus au beau fixe entre gouvernants et gouvernés.

 32   Pya | Mardi, 28 Janvier 2020  - 16:6
  Jhihadist ou pas Faure le dictateur sanguinaire et satanique partira.Ce theatre a trop dure'.

 31   La Vérité | Mardi, 28 Janvier 2020  - 15:55
  Réponse à 16-La VéritéIdiote
  Tu es bien dans ton rôle aussi de confusion des faits. Peut-on dénoncer l'élection d'une institution et après introduire des recours à cette institution ? Finalement, c'est les personnes de cette institution que tu dénonces ou c'est l'institution elle-même ? sinon tes multiples exemples ne cadrent pas mon cher. Nous sommes bien en politique.
Tu es candidat à une élection présidentielle. A la proclamation des résultats, ton adversaire sort victorieux, En lieu et place des félicitations, tu cries à la fraude et tu dis ne pas reconnaître la victoire de ton adversaire. Tu organises la désobéissance civile qui ne te réussit pas. Peu de temps après, tu demandes audience auprès de celui qui a décrié et tu l'appelles chef de l'Etat. Comment tu expliques cela ? Est-ce que tu es sérieux envers toi-même ?

 30   Comptage | Mardi, 28 Janvier 2020  - 15:16
  Réponse à 29-Hollywoodien YARK
  C'est vrai, mais il ne fera pas long feu. Là, dans beaucoup de films, on intègre des faits réels, mais lui ne trouvera aucun fait réel pour la réalisation plus qu'il ne connait que le mensonge, rien que le mensonge.

Vive le Togo libre.

 29   Hollywoodien YARK | Mardi, 28 Janvier 2020  - 14:42
  Le Général Yark devrait être un réalisateur hollywoodien..........................

 28   Comptage | Mardi, 28 Janvier 2020  - 14:40
  Lu pour vous:

Togo/ d'après un sondage, Faure sera contraint d'aller au second tour.

Togo/ d'après un sondage, Faure sera contraint d'aller au second tour
janvier 28, 20200
Partager sur Facebook Tweeter sur twitter




Commandité par la présidence de la République, un sondage qui
donne Faure en tête du premier tour attribue 27% à Agbéyomé Kodjo. Si Fabre est
2e dans les intentions de vote avec 29%, le score reste très serré d'autant que
chaque jour, l'ancien Premier ministre monte dans les intentions de vote. Faure
reste tout de même en tête avec plus de 40%. Mais il y a eu de quoi effrayer le
président sortant.



Nous étions sous presse quand l'information est parvenue à notre
rédaction. Depuis quelques semaines, un institut français de sondage
appartenant à une géante entreprise présente au port de Lomé réalise des
sondages chaque vendredi pour Faure Gnassingbé. Objectif, suivre sa progression
dans les intentions de vote. Mais le dernier en date de vendredi dernier a
donné de la sueur froide à Lomé II. Ses deux principaux challengers totalisent
56% et Fabre est pour l'instant le mieux placé pour le battre.

Six sondages déjà

En six semaines, la présidence a déjà reçu six sondages en tout.
Si l'avant dernier ne donnait que 20,9% à Agbéyomé Kodjo et 26% à Jean Pierre
Fabre, le dernier fait peur à son principal adversaire, Faure Gnassingbé. Pour
la première fois, le président sortant fait face, selon les chiffres, à un
second tour. De 20,9%, la semaine dernière, Kodjo passe à 27% alors que
l'opposant historique n'a gagné qu'un seul point. Mais Fabre est aussi en
progression nette. Cela s'explique sans doute par le fait que le discours de
Kodjo attire de plus en plus des militants d'Unir, majorité au pouvoir. Et que
les sorties de Fabre rassurent le socle de son électorat. Mais Fabre reste le
mieux placé pour un second tour. Son handicap serait, dans ce cas, de ne pas
suffisamment rassurer les populations d'autant qu'il avait déjà gagné en 2010
sans jouir de sa victoire. En tout, six sondages ont déjà été réalisés depuis
début décembre. De 7%, Agbéyomé Kodjo est monté à 27%, il a notamment grimpé
avec le choix de sa candidature par l'évêque. De 31%, Fabre est arrivé à 26%
avant de remonter lentement pour être, cette semaine à 29%. Issue ? Il faut
sans doute que les deux hommes se mettent ensemble.

Fabre et Kodjo

Il avait décollé dans l'opinion dès que sa candidature a été
annoncée comme unique de l'opposition par Mgr Philippe Kpozdro. Mais personne
ne s'attendait à un tel élan en quelques semaines. Il reste tout de même
devancé par Fabre et il est plus que jamais urgent que les deux hommes se
mettent ensemble. Des canaux de discussions existent entre les deux. S'ils
arrivent à juguler la fraude, ils peuvent aller tous et le moins bien placé
soutien celui qui arrivera en tête au second tour. Mais pour être sûr de s'en
sortir, le désistement de l'un d'entre eux s'impose. En attendant, chacun
s'accroche, mais nous sommes encore à plus de trois semaines du premier tour
prévu le 22 février prochain.

Les Togolais sont nombreux à penser que grâce à son réseau et à sa
force de frappe, Agbéyomé pourrait facilement être l'oiseau rare mais
l'opposant historique, le plus populaire de l'opposition en ce moment, ne
baisse pas les bras. En attendant, Faure Gnassingbé reste en avance, sauf qu'un
président sortant fait son maximum dès le premier tour. Mauvaise nouvelle pour
ce président au pouvoir depuis 15 ans et qui, certain de l'emporter par la
fraude au premier tour, n'a pas fait programmer un second tour par la
Commission électorale.

 27   Kassanda | Mardi, 28 Janvier 2020  - 14:25
  L'histoire là n'est pas encore terminée ?
Les tigres là sont récalcitrants hein. Donc après que Yark les a attrapés comme des poulets ils se sont reconstitués ???

 26   FantasmagoCon | Mardi, 28 Janvier 2020  - 14:21
  Réponse à 23-Koffi
  Arretes de donner du vous a ce fantasmagoric il adore se masturber sur icilomé a se prendre pour quelqu'un qui a un avis. C'est un pauvre gardien de prison dans le Nebraska aux Etats Unis.
Depuis que les prisonniers lui ont fait ramasser la savonnette, Il voit JPF partout.


RECOMMANDÉS
Appel à la résistance : Gilbert Bawara met en garde
1.  Togo - Appel à la résistance : Gilbert Bawara met en garde

2.  Togo - Réélection de Faure Gnassingbé : Une grande percée, selon le ministre Bawara

3.  Togo - Les premiers mots d'Agbéyomé Kodjo après la publication des résultats provisoires

4.  Togo - Présidentielle 2020/Fulbert Attisso : « Il est inadmissible d’accepter ce score qu’on...

5.  Togo - Faure Gnassingbé : « Merci pour la confiance renouvelée »




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média