10:05:10 AM Mercredi, 30 Septembre 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Présidentielle 2020 : Ce pessimisme qui prend en otage les Togolais au sujet de l’alternance

Togo - Politique
iciLome | | Commenter
presidentielle-2020-ce-pessimisme-qui-prend-en-otage-les-togolais-au-sujet-de-l-alternance


La campagne électorale comptant pour l’élection présidentielle du 22 février au Togo a officiellement démarré ce jeudi sur toute l’étendue du territoire national. Nombreux sont ces observateurs qui, déjà, pensent que le parti au pouvoir a déjà plié le jeu électoral. Ce qui repose la problématique de la transparence des élections au Togo. Le peuple togolais va-t-il pouvoir obtenir l’alternance à travers la vérité des urnes
lors de cette élection présidentielle ?

D’emblée pour certains, l’alternance lors de cette nouvelle élection présidentielle n’est pas gagnée. Ces derniers pensent que l’opposition se trouve en mauvaise posture et affiche un comportement qui ouvre le boulevard au parti au pouvoir.

« Une alternance par rapport à cette élection, je crois qu’il ne faut pas vraiment croire, parce que quand vous prenez un peu la carrure de ces candidats qui vont affronter Faure Gnassingbé, il ne va falloir pas trop espérer une alternance parce qu’on sent quand même qu’il y a une certaine impréparation comme les années précédentes. Vous allez voir que le seul parti qui pointe la tête de l’eau, je veux parler de l’ANC, dévie carrément le débat et se contente de contester la candidature de Faure Gnassingbé au lieu de ventiler beaucoup plus son programme », a déclaré un intervenant sur RFI.

Et un autre de renchérir : « Une candidature unique ne ferait pas vraiment l’affaire parce qu’il y a un problème d’organisation des partis politiques au Togo. Ils ont du mal à s’implanter même à une élection à deux tours avec les dernières réformes, je me demande si on pourrait aller à un second tour même si on a l’impression qu’il y a une attitude défaitiste du côté des partis de l’opposition ».

Cependant, les avis ne sont pas partagés lorsqu’il s’agit d’un 4ème mandat du chef de l’Etat sortant Faure Gnassingbé. A les en croire, le candidat du parti au pouvoir est « l’homme de la situation ».

Un 4ème mandat, selon eux, lui permettra de « terminer tout ce qu’il a amorcé, histoire de pouvoir permettre à toutes les couches sociales de pouvoir bénéficier de tout ce qui est mis en place », a indiqué un citoyen.

Intervenant sur la question d’un 4ème mandat du chef de l’Etat sortant, d’autres citoyens ne partageant pas cet avis ont étalé les failles du mandat social de Faure Gnassingbé qui vient de s’écouler.

« En 15 ans, rien à changer dans nos vies, on n’arrive pas à manger deux fois par jour, on n’arrive pas à se soigner, on veut le changement qui espère que le scrutin du 22 février permettra l’alternance, car nous sommes fatigués de faire du surplace », a déclaré un autre intervenant.

Et à un autre d’ajouter : « Nos priorités sont l’accès à l’eau potable, à l’électricité et à la décentralisation des institutions et la construction des infrastructures ferroviaires sportives, des hôpitaux, la liberté de manifester ». Pour lui, la majorité des Togolais n'a rien de tout ça en 15 ans de gouvernance de Faure Gnassingbé.

De l’avis de certains leaders politiques, les dés sont déjà pipés et l’alternance au sommet de l’Etat togolais, « ce n’est pas maintenant ». Car selon eux, les conditions ne sont pas favorables, notamment une CENI « déséquilibrée », la Cour constitutionnelle "mal composée", une procédure électorale frauduleuse, des critères qui font dire à ces derniers que le Togo court vert un « Remake » des élections précédentes, surtout que l’opposition y va en rang dispersé.

Nicolas K


Présidentielle 2020 : Ce pessimisme qui prend en otage les Togolais au sujet de l’alternance
Présidentielle 2020 : Ce pessimisme qui prend en otage les Togolais au sujet de l'alternance








RECOMMANDÉS
Togo - Octobre, le mois du « consommer local »
1.  Togo - Octobre, le mois du « consommer local »

2.  Togo - Bavure ou permis de tuer ? Une énième vie fauchée au Nord-Togo

3.  Togo - Covid-19 : la pratique du sport ne sera plus la même dans les écoles

4.  Togo - CNDH : Acte 3 de la gestion de la Covid-19 en rapport avec les libertés

5.  Togo - Dévégo : La population et la société Samira ont trouvé un terrain d'entente




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média