3:31:55 AM Mardi, 25 Février 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

« Face à ce drame, nous ne pouvons rester indifférents », l'appel de Jean-Luc Mélenchon et de quelques activistes africains contre la dictature au Togo

Togo - Politique
- | | 23 Commentaires
-face-a-ce-drame-nous-ne-pouvons-rester-indifferents-l-appel-de-jean-luc-melenchon-et-de-quelques-activistes-africains-contre-la-dictature-au-togo


Alors que l'élection présidentielle togolaise se déroulera le 22 février prochain, des intellectuels s'insurgent contre le régime en place.

C’est une vieille dictature, qui a fait son temps et qui pourtant ne veut pas mourir. Elle a survécu à tout, à la chute du mur de Berlin, au décès de Jacques Foccart, le père de la Françafrique, aux vents de la révolution qui soufflent sur le monde depuis le printemps arabe. Et comme ces ancêtres qui sont si vieux qu’on oublie parfois qu’ils vivent encore, la dictature au Togo a su se faire oublier, presque se faire accepter. Cela, nous ne pouvons le tolérer.

UN RÉGIME AUTORITAIRE

Car en face, il y a un peuple togolais, qui lui, en a plus qu’assez de trépasser. Le père de l’actuel président, Gnassingbé Eyadema, a pris le pouvoir en 1967, avec le soutien de Paris. Pendant près de quarante ans, il a régné d’une main de fer sur cette mince bande de terre en Afrique de l’Ouest, un peu moins de 57.000 kilomètres carrés. En 1998, Amnesty International avait dénoncé les meurtres de centaines d’opposants pendant la présidentielle, certains étant jetés d’hélicoptères en haute mer. Quand Gnassingbé Eyadema mourut en 2005, son fils Faure Gnassingbé lui succéda, au prix à nouveau d’une impitoyable répression, plus de 800 morts selon la Ligue togolaise des Droits de l’Homme. Depuis, ce n’est qu’une interminable et douloureuse litanie d’élections truquées, d’arrestations d’opposants et de membres de la société civile, de meurtres de manifestants pacifiques. Encore récemment, en 2017 et en 2018, des manifestations contre le pouvoir ont été écrasées dans le sang.

Sokodé, la grande ville du centre, théâtre d’une contestation sans précédent, a été recouverte d’une chape de plomb. Les élections législatives de décembre 2018 ont été boycottées par l’opposition, qui a dénoncé un fichier électoral truqué et le bourrage des urnes.
Pays riche de son phosphate, de son pétrole et de ses cultures vivrières, le Togo se traîne pourtant parmi les pays les moins avancés, 166ème sur 189 à l’indice de développement humain (IDH) des Nations unies.

Pays riche de son phosphate, de son pétrole et de ses cultures vivrières, le Togo se traîne pourtant parmi les pays les moins avancés, 166ème sur 189 à l’indice de développement humain (IDH) des Nations unies. La faute à une corruption endémique dans les plus hautes sphères de l’Etat, et une inégale répartition des richesses. La faute aussi à des multinationales qui pillent littéralement le pays, comme Bolloré et sa gestion plus qu’opaque du port en eaux profondes de Lomé. La faute enfin à des politiques d’austérité imposées par le FMI et la Banque mondiale, des accords commerciaux inéquitables (on pense aux très décriés accords de partenariat économique de l’Union européenne), qui empêchent l’économie togolaise de prendre son envol comme l’épervier, un des symboles du pays.

Un peuple qui mérite comme tout autre sa liberté.

Face à ce drame, nous ne pouvons rester indifférents. D’autant que le Togo rentre dans une période cruciale de sa jeune histoire. Le 22 février prochain, se tiendra le premier tour de l’élection présidentielle. Les soupçons qui pèsent sur la transparence et la crédibilité du scrutin sont nombreux. Il est à craindre que le régime en place use une nouvelle fois de la violence pour mater sa population ; le tout avec la complicité de la communauté internationale et d’Emmanuel Macron, qui continue vaille-que-vaille à soutenir Faure Gnassingbé. Nous ne serons pas de ceux qui pactisent avec les tyrans au nom d’une realpolitik désuète. Nous nous tiendrons, sans ingérence aucune mais au nom de la solidarité entre les luttes, aux côtés d’un peuple martyr, debout malgré les épreuves les deuils et les défaites, un peuple qui mérite comme tout autre sa liberté.

Signataires :

Serge Martin Bambara dit Smockey (Rappeur, Porte-parole du Balai citoyen, Burkina-Faso)

Thomas Dietrich (Ecrivain, France)

Marc Ona Essangui (Prix Goldman pour l’environnement 2009, Coordinateur Gabon de la campagne "Tournons la page")

Cheikh Fall (Président des Africtivistes, Sénégal)

Fodé Sanikayi Kouyaté (Africtivistes, Guinée)

Lionel Manga (Ecrivain, Cameroun)

Bienvenu Matumo (Mouvement citoyen la Lucha, République démocratique du Congo)

Jean-Luc Mélenchon (député, président du groupe la France Insoumise à l’Assemblée nationale)

Makaila Nguebla (journaliste, militant des droits humains, Tchad)
Abir Nour (militante des droits humains, Soudan)

Maikoul Zodi (Coordinateur Niger de la campagne "Tournons la page »)


« Face à ce drame, nous ne pouvons rester indifférents », l'appel de Jean-Luc Mélenchon et de quelques activistes africains contre la dictature au Togo
Togo - « Face à ce drame, nous ne pouvons rester indifférents », l'appel de Jean-Luc Mélenchon et de quelques activistes africains contre la dictature au Togo





Autres titres
Appel à la résistance : Gilbert Bawara met en garde
Togo - Appel à la résistance : Gilbert Bawara met en garde
Réélection de Faure Gnassingbé : Une grande percée, selon le ministre Bawara
Togo - Réélection de Faure Gnassingbé : Une grande percée, selon le ministre Bawara
Les premiers mots d'Agbéyomé Kodjo après la publication des résultats provisoires
Togo - Les premiers mots d'Agbéyomé Kodjo après la publication des résultats provisoires
Présidentielle 2020/Fulbert Attisso : « Il est inadmissible d’accepter ce score qu’on...
Togo - Présidentielle 2020/Fulbert Attisso : « Il est inadmissible d’accepter ce score qu’on...
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 23   Le volontier | Mercredi, 19 Février 2020  - 10:47
  Que ce qui sont prêt pour la guerre face leur guerre sans inculper la population..nous autre on n'ose Faure.un point terminé ..j'aime la traquilité

 22   Diable | Lundi, 10 Février 2020  - 19:31
  Il n' y a rien sans fin. De gré ou de force, fraude Faure Gnassingbé quittera le pouvoir. Même s' il vole encore les élections pour se maintenir au pouvoir, il ne sera jamais reconnu par les Togolais et la résistance continue...

 21   Ebizovo | Lundi, 10 Février 2020  - 11:7
  se sont des hypocrites ces blancs.Ils ont refuse de superviser ces elections parce qu'ils estiment que la transparence n'est pasau rendez vous.se sont ces memes blancs qui viendront le soir du 22 fevrier remercier le mongole faure pour sa brillante Victoire.
On reglera ca nous meme avec ces voyoux qui ont pris le peuple en otage

 20   Ebizovo | Lundi, 10 Février 2020  - 11:3
  Ce monsieur est un pompier pyromane ils savent tous depuis plus de 50 ans que ce regime est une dictature pourquoi vient il maintenant?les Togolais vont regler seuls leur porobleme avec ce regime meme si cela debouchera sur une guerre civile nous sommes cette fois ci prets.Je precise bien on ne souhaite pas une guerre mais si on doit passer par la comme le Rwanda et bien on y va.

 19   La paille et les poutres | Dimanche, 9 Février 2020  - 22:12
 

Serge Martin Bambara (Burkina-Faso) : dit merci à Faure qui aide â protéger le Sahel des islamistes.

Thomas Dietrich (Ecrivain, France) : Devrait donner des conseils aux juifs qui martyrisent les palestiniens avec la protection de Trump

Marc Ona (Gabon) : incapable de chasser le mort vivant Ali Bongo veut s'occuper du Togo.

Cheikh Fall (Sénégal) : la gueule et la gueule du Sénégalais activiste qui comme ses prédécesseurs Fode Sylla et Sidiki Kabah finira conseiller de Faure

Fodé Sanikayi Kouyaté ( Guinée): au dernières nouvelles, les inquiétudes sont plus le cas Alfa Condé

Lionel Manga (Ecrivain, Cameroun) : va parler à Biya et tu reviens après.

Bienvenu Matumo (République démocratique du Congo) : Kabila vous a dribbler et a remis le ballon à son copain Tsisekedi.

Makaila Nguebla (Tchad) : Et le cas Deby ?

Abir Nour (Soudan): Darfour, Puntland, Djandjawid, etc...au secours

Maikoul Zodi (Niger) : Sans commentaire tellement il y a beaucoup de chose à faire pour sauver ce pays le plus pauvre de le planète malgré ses gisements d'uranium. Melenchon le chou des médias français n'a jamais dénoncé ce scandale français d'Areva.


Avec de tels personnages, les togolais préfèrent le Togo de Faure.

 18   abawe | Dimanche, 9 Février 2020  - 22:5
  Le vagabond politique Agbeyome flingué et déplumé par le '' yovo'' des togolais

Plus la date du 22 février approche , plus les positions se raidissent entre les candidats de l'opposition, en occurrence le marionnette de kpodzro et le plus suffisant d'entre eux, le candidat qui se déclare naturel mais contesté par ses compères. La preuve de cette crispation est que, les deux, Gabriel 🐖 Agbeyome et Fabre le yovoyovobonsoir togolais se flinguent sérieusement ces derniers temps........


Nous en reviendrons......💌

 17   SOS CEDEAO | Dimanche, 9 Février 2020  - 21:27
  Réponse à 16-KEL KAO
  en fait il n' y aurait aucun problème en France á part Mélenchon et ses amis insoumis.

 16   KEL KAO | Dimanche, 9 Février 2020  - 21:25
  "La Charité bien ordonnée commence par soi-même" Mélenchon a-t-il fini de régler l' épineux problème des Gilets jaunes dans son pays?

 15   abawe | Dimanche, 9 Février 2020  - 21:16
  Réponse à 14-Pat
  Vous êtes les seuls qui veulent ramener le Togo au temps coloniaux.....si non notre Togo avance sans vous.....et d'ici 2030 Singapour sera Lomé

 14   Pat | Dimanche, 9 Février 2020  - 19:56
  Réponse à 8-aglanvi70
  En effet trop ,c'est trop , les Togolais souffrent trop. Il faut que ça finisse la dictateur , etc place aux développement , comme ai Rwanda.


RECOMMANDÉS
Appel à la résistance : Gilbert Bawara met en garde
1.  Togo - Appel à la résistance : Gilbert Bawara met en garde

2.  Togo - Réélection de Faure Gnassingbé : Une grande percée, selon le ministre Bawara

3.  Togo - Les premiers mots d'Agbéyomé Kodjo après la publication des résultats provisoires

4.  Togo - Présidentielle 2020/Fulbert Attisso : « Il est inadmissible d’accepter ce score qu’on...

5.  Togo - Faure Gnassingbé : « Merci pour la confiance renouvelée »




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média