5:57:17 PM Vendredi, 21 Février 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Présidentielle 2020/Boukpessi : « J’ai l’impression que le candidat Fabre est à la recherche d’incidents »

Togo - Politique
iciLome | | 7 Commentaires
presidentielle-2020boukpessi-j-ai-l-impression-que-le-candidat-fabre-est-a-la-recherche-d-incidents-


Le premier tour de la présidentielle de 2020 aura lieu le 22 février prochain. La campagne électorale démarrée depuis le 6 février dernier se poursuit, surtout à l’intérieur du pays où l’équipe de campagne du candidat Jean-Pierre Fabre est parfois obligée de supporter le zèle démesuré des militants du parti présidentiel (UNIR), selon les informations.

« Je vous invite à faire preuve d’humilité, de sagesse et de responsabilité. Que cette campagne soit respectueuse de nos adversaires ». Voilà les premiers mots du candidat Faure Gnassingbé à l’ouverture de sa campagne électorale à Niamtougou dans la préfecture de Doufelgou. C’était le vendredi dernier.

Mais tout porte à croire que ces propos du fils de feu Général Eyadema ne sont que des belles paroles en l’air. Parce que sur le terrain, les comportements des individus qui se réclament du parti UNIR sont aussi inciviques que déplorables, selon de nombreux témoignages.

Déjà, trois (3) meetings prévus par le candidat de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) à Cinkassé, Tandjouré et Gando, ont été interdits par les autorités locales. A Bassar, tout comme à Sotouboua, ce sont des groupes d’individus qu’on dit « miliciens du régime » qui sont venus perturber les manifestations de l’ex-chef de file de l’opposition. Pour les responsables de l'ANC, tout ceci n'est qu'une manœuvre du régime pour empêcher le candidat Jean-Pierre Fabre de faire sa campagne électorale dans l'ordre et la sécurité.

« Il s'agit de quelque chose qui a été décidé et qu'on est en train de dérouler. Une machination veut troubler, empêcher le candidat de l'ANC de faire sa campagne électorale dans l'ordre et la sécurité », a déploré Isabelle Améganvie, deuxième Vice-présidente du parti.

Jean-Pierre Fabre et ses collaborateurs voient la main noire du régime derrière cette « provocation ». Et ils comptent porter plainte. « Aujourd’hui, nous avons la certitude que tout cela est organisé par la direction même de l’UNIR, puisqu’ici à Sotouboua, c’est la ville du ministre de l’Administration territoriale. Ce qui s’est passé n’aurait jamais pu se passer sans que lui-même n’ait donné son accord », a poursuivi Eric Dupuy, le Conseiller spécial de Jean-Pierre Fabre.

Mise en cause dans ces multiples incidents, Payadowa Boukpessi, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, se défend. A en croire ce cadre du régime, ce sont les responsables de l’ANC, eux-mêmes, qui se cherchent des ennuis.

« Le parti UNIR avait fait un programme d’activité au même endroit, validé par le préfet. Si Jean-Pierre Fabre avait donné son programme au préfet, le préfet aurait géré et aurait demandé au parti UNIR d’aller ailleurs ou à Jean-Pierre Fabre d’aller à un autre endroit. J’ai l’impression que le candidat Fabre est à la recherche d’incidents, parce qu’il sait très bien que, pour animer un meeting pendant la campagne, il faut prévenir le préfet », s’est-il dédouané au micro de nos confrères de RFI.

Godfrey Akpa


Présidentielle 2020/Boukpessi : « J’ai l’impression que le candidat Fabre est à la recherche d’incidents »
Togo - Présidentielle 2020/Boukpessi : « J'ai l'impression que le candidat Fabre est à la recherche d'incidents »





Autres titres
Présidentielle 2020 : La CNSC-Togo regrette la décision de la CENI
Togo - Présidentielle 2020 : La CNSC-Togo regrette la décision de la CENI
Scrutin présidentiel : le Togo ne fermera pas ses frontières
Togo - Scrutin présidentiel : le Togo ne fermera pas ses frontières
Menace de coupure d’Internet pendant l’élection présidentielle : Une coalition intern...
Togo - Menace de coupure d’Internet pendant l’élection présidentielle : Une coalition intern...
Présidentielle 2020 : Me Agboyibo saisit Tchambakou Ayassor
Togo - Présidentielle 2020 : Me Agboyibo saisit Tchambakou Ayassor
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 7   El Niño | Mercredi, 12 Février 2020  - 23:47
  Réponse à 5-ÈS VRÈ ?
  Je ne réponds pas aux Fauremoutons Bêê bêê de ton acabit. Adios!

 6   Sentinelle | Mercredi, 12 Février 2020  - 17:5
  Réponse à 5-ÈS VRÈ ?
  Cest la meme chose qu'on disait quand le militaire avait pris les urnes pour courir avec.

Ne laissez pas votre ventre parler a votre place.

 5   ÈS VRÈ ? | Mercredi, 12 Février 2020  - 16:56
  Réponse à 2-El Niño
  " Fabre n'a inventé aucun incident. Les images vidéos parlent d'elles même" dixit El Niño
______________
selon certains, l' ANC aurait elle-même initié lui-même ce grossier scénario pour se faire filmer et de nouveau jouer à la victime
'on sait que ce parti aime se faire en pitié par les populations

 4   Sentinelle | Mercredi, 12 Février 2020  - 15:8
  Celui qui doit tout a l'avenement de la demoratie.

Mais apres 25ans au government, qu'est ce qu'il fait de novatif dans son Sotouboua?

Laissez les gens dans la famine pour mieux les gouverner.

Vous n'avez meme pas honte de vomir des mensonges.

2020, Faure degage

 3   Kassanda | Mercredi, 12 Février 2020  - 13:22
  Boukpessi il y a une loi portant statut de l'opposition qui interdit les agissements auxquels on a assisté ces derniers jours.
Il faut punir ces individus plutôt ces militants d'unir qu'on peut identifier facilement et attraper comme des poulets.

 2   El Niño | Mercredi, 12 Février 2020  - 11:33
  Ce Boukpessi et son Bawara sont arrogants et ignorants parce qu'ils comptent sur les FAT pour maltraiter les togolais.

Fabre n'a inventé aucun incident. Les images vidéos parlent d'elles même.

J'invite Boukpessi a nous faire le bilan des 15 ans de la gestion chaotique de Faure Le Pornocrate

 1   Clement GAVI | Mercredi, 12 Février 2020  - 10:59
  « Je vous invite à faire preuve d'humilité, de sagesse et de responsabilité. Que cette campagne soit respectueuse de nos adversaires ». Voilà les premiers mots du candidat Faure Gnassingbé à l'ouverture de sa campagne électorale à Niamtougou dans la préfecture de Doufelgou. C'était le vendredi dernier.

Ce Faure Gnassingbé est une imposture, un homme qui n'a ni moralité, ni humanité. Il ne se doute plus que c'est l'humilité dont il parle qui lui manque terriblement et qui fait que son propre frère Kpatcha Gnassingbé est en prison à Lomé depuis 2009;
Ce Faure Gnassingbé n'a aucune éthique, car, il ne se doute plus que, après avoir pris le pouvoir dans le sang en 2005 où des centaines de Togolais avaient été assassinés, la sagesse signifierait pour lui de s'abstenir d'un 4ème mandat comme le demandent les Togolais.

Faure Gnassingbé est un enthousiaste ignorant. Un homme habité par le diable. Il est la manifestation pratique d'une idéologie prédatrice, terroriste. Il est le péril.


RECOMMANDÉS
Omar B conduit à sa dernière demeure cet après-midi
1.  Togo - Omar B conduit à sa dernière demeure cet après-midi

2.  Togo - Présidentielle 2020 : La CNSC-Togo regrette la décision de la CENI

3.  Togo - Scrutin présidentiel : le Togo ne fermera pas ses frontières

4.  Togo - Faure Gnassingbé : « Adieu l’artiste ! »

5.  Togo - Conversation avec un ami qui observe de loin




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média