8:56:30 AM Samedi, 28 Mars 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Présidentielle 2020 : Ces éléments qui font douter de la crédibilité du scrutin

Togo - Politique
iciLome | | 14 Commentaires
presidentielle-2020-ces-elements-qui-font-douter-de-la-credibilite-du-scrutin


La Commission électorale nationale indépendante (CENI), on le sait déjà, a proclamé les résultats provisoires du scrutin présidentiel du 22 février dernier 24 heures après le vote. Des résultats que certains candidats de l’opposition en lice pour ce scrutin ont contestés avec véhémence, ce qui laisse planer des doutes sur la crédibilité du scrutin. Et tout indique aujourd’hui que le scrutin a été émaillé de fraudes massives. La grande surprise pour les Togolais, ce fut le temps record que l’institution en charge de l’organisation des élections au Togo a mis avant de rendre publique les résultats provisoires.

La CENI, dans un premier temps, avait prévu la proclamation des résultats provisoires pour lundi 24 février 2020. Mais grande fut la surprise quand l’institution au lieu de lundi, a anticipé sur la proclamation le dimanche 23 février 2020 sans oublier que, plus tôt ce samedi, des irrégularités faisant état de fraudes massives ont été dénoncés par les candidats de l’opposition et des électeurs qui ont assisté à ces honteuses scènes.

C’était l’émoi quand on pense que pour une élection d’une telle envergure, la CENI a mis moins de temps pour communiquer les résultats, si considère le délai que le même organe avait mis pour donner les résultats provisoires des élections législatives et locales passées.

Dès lors, beaucoup de questions brûlent les lèvres à propos des irrégularités dénoncées çà et là et que la CENI a feint d’ignorer. En admettant que les résultats communiqués par l’institution soient vrais (simple hypothèse), des observateurs se demandent comment a-t-on pu proclamer les résultats en 24 heures si la compilation des résultats par voie électronique a été savamment écarté du processus ?

Aussi, si on considère que vers l'intérieur, il faut faire des heures de route depuis les bureaux de vote pour les CELIs afin de faire la même opération sans oublier que les bureaux de vote ont fermé à 16 heures suivi des dépouillements, il est impensable que la CENI puisse réunir à temps ces résultats. D’où on peut donner raison au candidat de la dynamique Kpodzro, Dr Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo qui indique que les fraudes se sont déroulées dans l’avion qui a pris les présidents des CELI de l’intérieur vers Lomé, plus précisément le siège de l’institution.

Qu’en est-il de l’heure à laquelle les PV sont arrivés dans les CELI ? Du temps qu’il a fallu aux CELI pour faire les compilations ? Et pour finir, le temps qu’il a fallu à la CENI même pour venir à bout des compilations et enfin communiquer les résultats ? Toutes ces questions à en croire certains leaders d’opinion, amènent à penser à un « Hold-up électoral », orchestré encore une fois contre la volonté et l’aspiration du peuple togolais avec la complicité de la CENI.

S’agissant de la transparence du scrutin, des informations recueillies auprès du candidat de la dynamique Kpodzro, Agbéyomé Kodjo, homme politique ayant participé à l’élection, font état de bourrages d’urnes le jour du scrutin, des bulletins prévôtés, la falsification des procès-verbaux, et bien d’autres manœuvres prémédités pour que le chef de l’Etat sortant, Faure Gnassingbé puisse s’en sortir avec 72,36%, toute honte bue.

Le constat est là, les citoyens togolais sont encore une fois témoins des bassesses du régime en place qui défend corps et âme ses intérêts. L’autre constat, le plus palpable, c’est le calme assourdissant dont fait preuve les Togolais après la proclamation des résultats provisoires de l’élection qu’eux-mêmes rejettent. Même si les autorités togolaises se plaisent à dire que ce calme est relative à la victoire de leur « Messi », d’autres voient un calme qui précède la tempête.

Nicolas K


Présidentielle 2020 : Ces éléments qui font douter de la crédibilité du scrutin
Togo - Présidentielle 2020 : Ces éléments qui font douter de la crédibilité du scrutin





Autres titres
Covid-19/Assemblée nationale : Va-t-on vers un Etat d’urgence ?
Togo - Covid-19/Assemblée nationale : Va-t-on vers un Etat d’urgence ?
Agbéyomé Kodjo invite l’opposition à parler d’une seule et même voix
Togo - Agbéyomé Kodjo invite l’opposition à parler d’une seule et même voix
Faure Gnassingbé : 15 ans d’impéritie
Togo - Faure Gnassingbé : 15 ans d’impéritie
Covid-19/Bawara : « Faure Gnassingbé est un homme d’action plutôt que de parole »
Togo - Covid-19/Bawara : « Faure Gnassingbé est un homme d’action plutôt que de parole »
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 14   IvanLeTerrible | Lundi, 2 Mars 2020  - 14:52
  Qu'en est-il du RPT proprement dit? L'amalgame RPT-UNIR laisse croire que le RPT jouit , probablement, d'une autonomie morale et intellectuelle. Il peut alors jouer un rôle important dans la situation actuelle : en opérant un divorce d'avec UNIR de Faure. Il suffit alors de désavouer les résultats frauduleux proclamés par la CENI!Tout simplement!

Le RPT a un rôle à jouer dans la stabilisation du pays, à la seule condition de prendre ses responsabilités dès maintenant! Aux militants de base de ce parti de prendre les devants.

Courage chers compatriotes du RPT!

 13   Tanga | Lundi, 2 Mars 2020  - 10:32
  Edouard Louis : « Etre bourgeois, c'est apprendre à ignorer les autres et être bien avec ça »

 12   Faure | Dimanche, 1 Mars 2020  - 22:22
  Humm, depuis que notre champion , l'indomptable , l'Invincible, tchalévi simple a remporté brillamment cette élection, aucun président ne l'a adressé un message de félicitations. Que se passe t'il au juste ?

 11   Eddy | Dimanche, 1 Mars 2020  - 19:36
  Cette analyse bancale selon laquelle l'institution qui a organisé l'élection ne doit présenter aucune preuve pour lever tout doute ou équivoque est ridicule. On se connait dans ce pays, on les a vu prendre d'assaut un QG pour empêcher toute compilation des autres candidats. Ils salivent à l'idée d'avoir les preuves de leur propre fraude.

 10   Prophete klm | Samedi, 29 Février 2020  - 23:23
  AVEC MON PSEUDO " Prophete klm" DEPUIS 2002 JE DONNAIS CETTE PROPHETIE ICI SUR ICILOME.COM QUE AGBEYOME SERA LE PROCHAIN PRESIDENT DU TOGO ET SERA UN JOUR PRESIDENT. JE REVENAIS SUR CECI DE TEMPS EM TEMPS ET BON NOMBRE DE PERSONNES M'INSULTAIENT. ICILOME.COM PEUT REVOIR MES 'POSTINGS' POUR CONFIRMER OU PAS.
ET BIEN DIEU N'A PAS CHANGE CETTE DECISION. AGBEYOME SERA UN JOUR PRESIDENT S'IL PLEUT OU NEIGE.
ALORS RPT-UNIR IL VAUT MIEUX NEGOCIER VOTRE DEPART.

 9   Fernando garcia | Samedi, 29 Février 2020  - 15:27
  Cela fait deja presque une semaine que la CENI a proclame les resultats et depuis ce temps notre opposition n'a pas encore presenter un seul element fraude. J'attends toujours leurs preuve de fraudes.

 8   Général Oko | Samedi, 29 Février 2020  - 13:20
  Agbéyomé soutient qu'en France il aurait eu 400 votants. Et pourtant il n'y avait 27 électeurs. Comment peut on avoir 400 électeurs sur 27 inscrits ?

 7   verité | Samedi, 29 Février 2020  - 11:38
  Réponse à 3-kagbelee
  Justement c'est la bonne question. "POURQUOI NOUS NE MONTRONS PAS AU MOINS NOTRE PROPRE COMPILATION... NOS DÉLÉGUÉS ONT-ILS AUSSI PRIS L'AVION ?"
C'est parce qu'ils savent que vous n'avez pas gagner, que c'est FAURE qui a gagné à plus de 50%. Mais Kpodzro et son Agbeyomé crient sur les toits que c'est eux qui ont gagné. Mais c'est tres dangereux pour ce vieux prelat

 6   voyoucratie | Samedi, 29 Février 2020  - 10:50
  Bien sûrr au togo on a des opposants de ventre. Mais une autre democratie que on peut qualifier la "voyoucratie" - entrenue par la force brutale, la corrutipn sur le plan national et international, et non respect des droits humains etc par le gouvernement en place se develope. Les occidentaux (USA, UE etc) feront mieux de stopper cette "voyoucratie" sinon ca va se repandre avec le temps en Afrique de l'ouest, et en Afrique tout entier et n'epargnera personne car le monde est interneconnté....

 5   Vodoua | Samedi, 29 Février 2020  - 9:28
  Réponse à 3-kagbelee
  Détrompe toi, faure gnassingbé va pas rester jusqu'en 2025.il sera chasser d'une manière ou d'une autre car les dictateurs finissent toujours mal


RECOMMANDÉS
Coronavirus: Quelle gestion des 2 milliards décaissés ?
1.  Togo - Coronavirus: Quelle gestion des 2 milliards décaissés ?

2.  Togo - Suspension des journaux "Alternative" et "Liberté"; la HAAC approuve le coup de massu...

3.  Togo - Cellule sectorielle de gestion de la crise sanitaire liée au coronavirus : Voici la l...

4.  Togo - Lutte contre le coronavirus : La CPP exige une sensibilisation accrue

5.  Togo - Le statde de Kégué prêt !




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média