5:13:33 PM Jeudi, 13 Août 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Présidentielle 2020 : Ces éléments qui font douter de la crédibilité du scrutin

Togo - Politique
iciLome | | Commenter
presidentielle-2020-ces-elements-qui-font-douter-de-la-credibilite-du-scrutin


La Commission électorale nationale indépendante (CENI), on le sait déjà, a proclamé les résultats provisoires du scrutin présidentiel du 22 février dernier 24 heures après le vote. Des résultats que certains candidats de l’opposition en lice pour ce scrutin ont contestés avec véhémence, ce qui laisse planer des doutes sur la crédibilité du scrutin. Et tout indique aujourd’hui que le scrutin a été émaillé de fraudes massives. La grande surprise pour les Togolais, ce fut le temps record que l’institution en charge de l’organisation des élections au Togo a mis avant de rendre publique les résultats provisoires.

La CENI, dans un premier temps, avait prévu la proclamation des résultats provisoires pour lundi 24 février 2020. Mais grande fut la surprise quand l’institution au lieu de lundi, a anticipé sur la proclamation le dimanche 23 février 2020 sans oublier que, plus tôt ce samedi, des irrégularités faisant état de fraudes massives ont été dénoncés par les candidats de l’opposition et des électeurs qui ont assisté à ces honteuses scènes.

C’était l’émoi quand on pense que pour une élection d’une telle envergure, la CENI a mis moins de temps pour communiquer les résultats, si considère le délai que le même organe avait mis pour donner les résultats provisoires des élections législatives et locales passées.

Dès lors, beaucoup de questions brûlent les lèvres à propos des irrégularités dénoncées çà et là et que la CENI a feint d’ignorer. En admettant que les résultats communiqués par l’institution soient vrais (simple hypothèse), des observateurs se demandent comment a-t-on pu proclamer les résultats en 24 heures si la compilation des résultats par voie électronique a été savamment écarté du processus ?

Aussi, si on considère que vers l'intérieur, il faut faire des heures de route depuis les bureaux de vote pour les CELIs afin de faire la même opération sans oublier que les bureaux de vote ont fermé à 16 heures suivi des dépouillements, il est impensable que la CENI puisse réunir à temps ces résultats. D’où on peut donner raison au candidat de la dynamique Kpodzro, Dr Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo qui indique que les fraudes se sont déroulées dans l’avion qui a pris les présidents des CELI de l’intérieur vers Lomé, plus précisément le siège de l’institution.

Qu’en est-il de l’heure à laquelle les PV sont arrivés dans les CELI ? Du temps qu’il a fallu aux CELI pour faire les compilations ? Et pour finir, le temps qu’il a fallu à la CENI même pour venir à bout des compilations et enfin communiquer les résultats ? Toutes ces questions à en croire certains leaders d’opinion, amènent à penser à un « Hold-up électoral », orchestré encore une fois contre la volonté et l’aspiration du peuple togolais avec la complicité de la CENI.

S’agissant de la transparence du scrutin, des informations recueillies auprès du candidat de la dynamique Kpodzro, Agbéyomé Kodjo, homme politique ayant participé à l’élection, font état de bourrages d’urnes le jour du scrutin, des bulletins prévôtés, la falsification des procès-verbaux, et bien d’autres manœuvres prémédités pour que le chef de l’Etat sortant, Faure Gnassingbé puisse s’en sortir avec 72,36%, toute honte bue.

Le constat est là, les citoyens togolais sont encore une fois témoins des bassesses du régime en place qui défend corps et âme ses intérêts. L’autre constat, le plus palpable, c’est le calme assourdissant dont fait preuve les Togolais après la proclamation des résultats provisoires de l’élection qu’eux-mêmes rejettent. Même si les autorités togolaises se plaisent à dire que ce calme est relative à la victoire de leur « Messi », d’autres voient un calme qui précède la tempête.

Nicolas K


Présidentielle 2020 : Ces éléments qui font douter de la crédibilité du scrutin
Présidentielle 2020 : Ces éléments qui font douter de la crédibilité du scrutin









RECOMMANDÉS
Togo - Dermane  Tadjoudine, nouveau patron de la DTRF
1.  Togo - Dermane Tadjoudine, nouveau patron de la DTRF

2.  Togo - La communauté musulmane est en deuil

3.  Togo - Agbéyomé Kodjo en appelle à la communauté internationale pour la suspension du...

4.  Togo - Mme Adjamagbo Johnson : « S’ils pensent qu’on se bat pour des postes gouvernem...

5.  Togo - Covid-19 : Les bars seront encore fermés




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média