9:30:19 PM Mardi, 31 Mars 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Etre artiste chorégraphe n’est pas facile

Togo - Culture
iciLome | | 1 Commentaires
etre-artiste-choregraphe-n-est-pas-facile


Comment passer de la danse à la chorégraphie ? La troisième édition du Projet « Danse traditionnelle et création d’aujourd’hui » tente d’en livrer les clés…

Portée par Sol’ŒIl d’Afrik, l’initiative de cette année a commencé le 24 février dernier à Lomé et se poursuit à travers une formation sur l’interprétation chorégraphique. Ce mardi 3 mars, elle a été assurée par Chantal Loïal, une Française, assistée par Delphine Bachacou, Directrice artistique de la compagnie Difé Kako. Et la séance s’est déroulée autour du thème « Interprétation chorégraphique, processus d’appropriation de l’univers d’un chorégraphe ».

Un thème à travers lequel les formateurs ont expliqué aux participants venus du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Mali et du Togo, comment mettre en lumière les dimensions corporelles et discursives, maîtriser l’univers chorégraphique, s’approprier le processus d’interaction entre le chorégraphe et le danseur interprète.

Kossi Senegba Afiadegnigban, Directeur artistique de Sol’Œil d’Afrik, souligne que « Cette conférence vise aussi à encourager la recherche en pratique et permettre une meilleure compréhension de la complexité et de la richesse du métier d’interprète en danse contemporaine, notamment dans un processus d’exploration du patrimoine des danses traditionnelles africaines ».

De son côté, Chantal Loïal a partagé l’expérience de Difé-Kako avec ses 15 pièces à son actif. « Nous allons tenter de dire aux danseurs comment il n’est pas simple de devenir artiste chorégraphe pour des raisons administratives et de reconnaissance de la culture par nos politiques », précise-t-elle, avant de pour poursuivre : « Leur dire comment moi j’ai rencontré mes interprètes et des danseurs qui ont fini par intégrer la compagnie. Bref nous donnerons des exemples concrets plus que de faire de la rhétorique ».

L’édition 2020 de « Danse traditionnelle et création d’aujourd’hui » fermera ses portes dimanche prochain.

A.H.







Autres titres
Dunenyo za retourne à Bè trois ans après
Togo - Dunenyo za retourne à Bè trois ans après
Technologie : Visite de Marc VIZY à l’espace dédié à la réalité virtuelle à l’Institu...
Togo - Technologie : Visite de Marc VIZY à l’espace dédié à la réalité virtuelle à l’Institu...
Culture : La femme a droit à la beauté, soutenons-les en toute beauté
Togo - Culture : La femme a droit à la beauté, soutenons-les en toute beauté
Culture : « Elévévédé », un nouveau titre de l’artiste MY’ARAH
Togo - Culture : « Elévévédé », un nouveau titre de l’artiste MY’ARAH
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 1   Abladjo | Mercredi, 4 Mars 2020  - 9:31
 
Aucun travail n est facile. Travail signifie peine, douleur.

Un travail bien fait qui authorise la réussite est un labeur de longue haleine ou pleurs, sang et sueur sont l apanage du travailleur accomplie.

Au Togo, il n y a plus de on travailleurs mais plutot des bricoleurs

Du courage.


RECOMMANDÉS
Covid-19 : Trois médecins et un infirmier touchés
1.  Togo - Covid-19 : Trois médecins et un infirmier touchés

2.  Togo - Coronavirus dans la cité, pas de messe de Pâques ni de chemin de croix cette année

3.  Togo - Une boutique cambriolée à Lomé

4.  Togo - Décès de Dominique Aliziou : Le partage des vidéos de ses derniers instants est passi...

5.  Togo - Covid-19/Gilbert Bawara : « Nous invitons les conducteurs de transport en commun à év...




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média