11:35:44 AM Dimanche, 29 Mars 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Agbéyomé devant une commission acquise à la cause du régime : Voici ceux qui composent cet organe

Togo - Politique
iciLome | | 14 Commentaires
agbeyome-devant-une-commission-acquise-a-la-cause-du-regime-voici-ceux-qui-composent-cet-organe


La situation s’annonce mal pour le député Gabriel Agbéyomé Kodjo, candidat de la dynamique Mgr Kpodzro à la présidentielle du 22 février dernier. Dans une lettre adressée mardi à la Présidente de l’Assemblée nationale, le Procureur de la République, Essolissam Poyodi demande tout simplement la levée de l’immunité parlementaire du président du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD).

L’ancien Premier ministre sous le régime de feu Général Gnassingbé Eyadema est accusé d'atteinte à la sûreté de l’Etat, de troubles aggravés à l’ordre public, de diffusion de fausses nouvelles et de dénonciations calomnieuses.

Dans la foulée, la Présidente de l’Assemblée nationale, Mme Tségan a mis en place une commission spéciale chargée d’instruire la demande de levée de l’immunité parlementaire du député Gabriel Agbéyomé Kodjo, le candidat qui s’autoproclame « président démocratiquement élu de la République togolaise » à l’issue de la présidentielle du 22 février dernier.

Cette commission spéciale sera présidée par Mme Mémounatou Ibrahima. Koundjam Monkpebor de la commission des droits de l’Homme fera office de rapporteur. Les autres membres de cette commission sont : Me Tchitchao Tchalim de la commission des lois, Mawussi Djossou Semodji du groupe parlementaire UNIR, Senanu Alipui du groupe parlementaire UFC et Gerry Taama du groupe parlementaire NET-PDP.

Notons que le député Agbéyomé Kodjo va comparaître, ce mercredi matin, devant cette commission spéciale visiblement composée des députés acquis à la cause du régime RPT-UNIR. Le moins qu’on puisse dire, c’est que la situation s’annonce très mal pour le candidat de Mgr Kpodzro.


Godfrey Akpa


Agbéyomé devant une commission acquise à la cause du régime : Voici ceux qui composent cet organe
Togo - Agbéyomé devant une commission acquise à la cause du régime : Voici ceux qui composent cet organe





Autres titres
Covid-19/Assemblée nationale : Va-t-on vers un Etat d’urgence ?
Togo - Covid-19/Assemblée nationale : Va-t-on vers un Etat d’urgence ?
Agbéyomé Kodjo invite l’opposition à parler d’une seule et même voix
Togo - Agbéyomé Kodjo invite l’opposition à parler d’une seule et même voix
Faure Gnassingbé : 15 ans d’impéritie
Togo - Faure Gnassingbé : 15 ans d’impéritie
Covid-19/Bawara : « Faure Gnassingbé est un homme d’action plutôt que de parole »
Togo - Covid-19/Bawara : « Faure Gnassingbé est un homme d’action plutôt que de parole »
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 14   El Niño | Mercredi, 11 Mars 2020  - 15:13
  Tout le monde répondra de ses actes devant l'histoire et devant la justice. Tous ceux qui sont derrière Faure Gnassingbé et se bombent leurs torses doivent se préparer à répondre individuellement de leurs actes.

Le moment venu, Faure va tout nier. Le moment venu Faure Gnassingbé vous reniera. Penses-y!


 13   Ekpanvo | Mercredi, 11 Mars 2020  - 13:36
  Réponse à 12-Clement GAVI
  Monsieur , c est maintenant que vous le savez? Je suis desole. L intelligence a quitte les Togolais. Vous faites bien de parler de terrorisme d Etat. Vous comprenez maintenant , mon cher monsieur, que vous n avez pas ete sage y compris le groupe dit dynamique Kpodjro dt vs appartenez. Pour vous , il suffisait seulement de remplacer JPF par une autre persone et ainsi vous reussirez a renverser ceux meme que vs qualifiez" de terroristes d Etat" au pouvoir. C est faire preuve de bassesse d esprite et d un raisonement d une puerilite deconcertante. Vous avez reussi a calomnier, a diffamer ceux qui se battent a corp et ame contre cette dictature sanguinaire, mafieuse. Maintenant vous voila au front .

 12   Clement GAVI | Mercredi, 11 Mars 2020  - 12:7
  Nous avons affaire au terrorisme et aux terroristes. Le régime au Togo est un terrorisme institutionnel.

 11   Akim Djobo | Mercredi, 11 Mars 2020  - 12:0
  Nous les officiers superieurs togolais de l'armée américaine nous sommes entraun d'agir pour sauver notre pays....tous ces nom pre cités seront en prison bientot....vive la nouvelle republique et vive le president Agbeyomé.

 10   Sylvain | Mercredi, 11 Mars 2020  - 11:32
  Réponse à 6-Attention
  faure est a sa fin et c'est pourquoi il ghesticule. rpt-ujnir negocie ton depart avant qu'il ne soit trop tard pour toi. Vus tous qui etes entrain de jouer le jeu de cette dictature, le temps arrivera ou vous repondrez de vos actes. Alors, il serait sage de refuser quand on vous envoie poser de tels actes car le temps vous rattrapera et apres ne venez pas servir a la Nation Togolais qui votee NON au rpt le 22 dernier, que vous etiez obliges ale faire.

Vous avez une conscience et et Dieu vous a donne une Intelligence. Utilisez la mesdames et messieurs. Venez servir le Togo que Dieu nous a donne tous et Nous ne reclamons que c e qui est de notre Droit.

Merde!

 9   Tanga | Mercredi, 11 Mars 2020  - 11:5
  Il ne faut pas que le gouvernement togolais s' amuse avec le feu!!!

 8   1 | Mercredi, 11 Mars 2020  - 9:45
  Ce régime est né dans la violence. C'est par des milliers de morts que Faure a pris le pouvoir. Le ré-equilibrage des forces permettra d'avoir un dialogue constructif. Tout le reste c'est du bullshit

 7   1 | Mercredi, 11 Mars 2020  - 9:43
  Réponse à 6-Attention
  Irrecevable. Et la fraude électorale, c'est la construction d'une démocratie ca?


 6   Attention | Mercredi, 11 Mars 2020  - 9:34
  Agbeyomé doit demander des conseils à Fabre un homme avisé opposant radical du régime, qui a toujours pris soin de ne pas franchir les lignes rouge de la loi.

Comment on peut construire une démocratie et exiger de la part du pouvoir le respect de la loi si soi-même on viole la loi ?

Les chefs d'accusation sont extrêmement solides et précis.

Nommer un premier ministre alors que le mandat du président actuel n'est pas fini, que la cour constitutionnel n'a pas proclamé Agbeyomé comme futur président et aussi la constitution stipule que le premier ministre est choisi dans la majorité parlementaire. Rien que sur cet acte d'Agbeyome il y a 3 violations extrêmement grave de la constitution qui met un terme à la carrière politique d'Agbeyomé.


 5   Razielo | Mercredi, 11 Mars 2020  - 9:31
  Nous avons en face de nous un régime bandit. Des voyous de grands chemin qui nous gouverne.


RECOMMANDÉS
Covid-19 : 3 nouveaux cas confirmés ce samedi
1.  Togo - Covid-19 : 3 nouveaux cas confirmés ce samedi

2.  Togo - Covid-19 : Le journaliste Dominique Aliziou inhumé hier nuit

3.  Togo - Prof. Nubukpo : «L'Afrique continuera d’être vulnérable aux chocs exogènes tant qu’el...

4.  Togo - Face à la crise sanitaire, Germain Méba invite les PME et PMI à ne pas perdre courage

5.  Togo - Coronavirus: Quelle gestion des 2 milliards décaissés ?




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média