8:03:28 AM Samedi, 28 Mars 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Le Premier ministre demande aux forces de l'ordre de lever le siège autour du domicile d'Agbéyomé

Togo - Politique
iciLome | | 15 Commentaires
le-premier-ministre-demande-aux-forces-de-l-ordre-de-lever-le-siege-autour-du-domicile-d-agbeyome


Antoine Koffi Nadjombé, le Premier ministre nommé par le "président démocratiquement élu", Agbéyomé Kodjo demande la levée du siège autour du domicile de ce dernier. C'est à travers un communiqué qu'il a rendu public hier.

Communiqué de la Primature

Objet : Encerclement du domicile du Président de la République

Aux membres des forces de la sécurité et de la défense,

La violation et la manipulation de la Constitution de la République togolaise semblent une banalité à laquelle se plaît le pouvoir illégitime de Lomé et qu'illustre la conspiration grotesque actuelle contre le Président démocratiquement élu, son Excellence Dr Gabriel Agbéyomé Messan Kodjo.

Nonobstant toutes les interventions, le siège de son domicile par les forces de défense et de sécurité persiste et est renforcé cette nuit.

Les résultats réels de la présidentielle du 22 février 2020 montrent que vous avez porté vos suffrages de façon écrasante (80%) sur son Excellence Dr Gabriel Agbéyomé Messan Kodjo.

L'imposture et la violence d'Etat ne peuvent plus prévaloir à la tête de la République togolaise, et il vous appartient conformément à votre serment au drapeau togolais de ne défendre que l'intérêt supérieur de la Nation.

Par conséquence je vous demande de prendre les dispositions idoines pour lever immédiatement le siège autour du domicile du Président démocratiquement élu du Togo, son Excellence Dr Gabriel Agbéyomé Messan Kodjo.

La République vous observe et vous attend.

Fait à Montréal, le 11 mars 2020.

M. Antoine Koffi Nadjombé

Premier Ministre de la République togolaise

Nr. 04/ 2020/ PM


Le Premier ministre demande aux forces de l'ordre de lever le siège autour du domicile d'Agbéyomé
Togo - Le Premier ministre demande aux forces de l'ordre de lever le siège autour du domicile d'Agbéyomé





Autres titres
Covid-19/Assemblée nationale : Va-t-on vers un Etat d’urgence ?
Togo - Covid-19/Assemblée nationale : Va-t-on vers un Etat d’urgence ?
Agbéyomé Kodjo invite l’opposition à parler d’une seule et même voix
Togo - Agbéyomé Kodjo invite l’opposition à parler d’une seule et même voix
Faure Gnassingbé : 15 ans d’impéritie
Togo - Faure Gnassingbé : 15 ans d’impéritie
Covid-19/Bawara : « Faure Gnassingbé est un homme d’action plutôt que de parole »
Togo - Covid-19/Bawara : « Faure Gnassingbé est un homme d’action plutôt que de parole »
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 15   Citoyen Lambda | Vendredi, 13 Mars 2020  - 7:59
  Réponse à 12-Pauvre Togo
 
Je comprends pourquoi il essaie de jouer le jeu.

alors qu'il sait en son âme et conscience que ca n'aboutira à rien.

 14   LAHONTE | Vendredi, 13 Mars 2020  - 0:29
  TIC-TAC, TIC-TAC, comme une horloge:
Qu'ils le veuillent ou pas, ils partiront! Ils ne cessent de se ridiculiser aux yeux du monde entier.
Ont-ils encore une dignité? Ces dernières intimidations sont le signe manifeste de leur désarroi.
Le compteur tourne, quoiqu'ils en disent, ils partiront, ils ont plusieurs options sur la table. Le but n'est pas de chercher à les humilier mais plutôt de leur faire entendre raison une fois pour toute cette fois ci, pour la cohésion nationale. Ils se rendront très vite compte que ce qui se joue aujourd'hui, concerne aussi leur propre avenir, celui de leurs familles, celui de nous tous, de toutes les filles et fils de ce pays quel qu'ils soient. Il est illusoire de s'entêter indéfiniment contre la volonté d'un peuple.
" On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps."
Comment pouvez-vous imaginer que le peuple souverain se laisse indéfiniment piétiner, bafouer par une poignée d'individus sans foi ni loi.
La conférence des évêques dans sa dernière sortie ne vous a-t-il pas sagement indiqué la voie à suivre. Toutes les hautes autorités religieuses de toutes les obédiences du pays ne vous ont-ils pas appelé à la raison en vous demandant de rétablir la vérité du résultat des urnes.
Qui êtes vous pour méprendre, bafouer et ignorer autant les règles les plus élémentaires de vie en communauté nationale?
Chers messieurs, nous sommes au 21e siècle, en 2020, nous esquissons un sourire à chaque fois que nous vous surprenons en train de justifier vos turpitudes d'un autre temps sur les réseaux sociaux ou sur les médias de toute sorte.
Nous vous le redisons, souffrez à l'idée que sans violence ni effusion de sang, vous rendrez le pouvoir à celui que le peuple vient de désigner à travers les urnes.
Jamais le monde entier ne vous a autant surveillé que depuis le 22 Février 2020.
Nous croyons au sursaut de civilité et de civisme et sommes persuadés que vous négocierez la remise du pouvoir au vainqueur des élections.
Ne rêvez pas, il n' y aura pas de violence, votre sport favori.
Les togolais presque à l'unanimité rêvent d'alternance et l'arracheront bientôt dans un calme qui forcera le respect à travers le monde entier.
Vous n'êtes pas des monstres, vous n'êtes que des citoyens égarés qui de fuite en avant en fuite en avant se sont arrogés, au fil des années, au fil des décennies, des attributs inqualifiables.
Pour la cohésion du peuple souverain, et sait-on jamais, pour votre honneur, si vous en disposez encore, vous remettrez le pouvoir, dans les prochains jours à celui que la majorité du peuple souverain a désigné le 22 Juin.
C'est dans la cohésion nationale et le respect des valeurs universelles qui régissent les peuples civilisés, que le Togo, notre pays à tous, tournera définitivement les pages sombres de cette douloureuse histoire que vous lui avez fait écrire pour vivre la modernité qui lui a tant manqué depuis si longtemps.
Ensemble, nous y parviendrons parce que nous le croyons.
Que Dieu bénisse, le Togo

 13   LAHONTE | Jeudi, 12 Mars 2020  - 20:39
  Nous devons tous méditer cette phrase de notre compatriote, Mme Maryse QUASHIE:

" La vérité n'a pas besoin d'armes ni d'armées pour gagner, elle n'a besoin d'aucun artifice, d'aucun autre soutien qu'elle-même, elle s'avance nue et libre, on ne peut pas l'acheter, elle n'a pas de prix, on ne peut pas la tuer, elle ne meurt jamais... La vérité s'impose d'elle-même ! C'est donc la vérité que nous choisissons pour avancer, elle sera notre seule arme. Nous allons nous battre pour la victoire de la vérité sur la violence."

Qu'ils le veuillent ou pas, ils partiront par la volonté populaire.

 12   Pauvre Togo | Jeudi, 12 Mars 2020  - 18:42
  Ce monsieur a trouvé le moyen de prolonger son papier d'asile politique au Canada.

Que voulez-vous vous, la fin justifie lés moyens.

 11   Aminvi | Jeudi, 12 Mars 2020  - 17:35
  This is not premier like type of communication...

 10   Lucrece | Jeudi, 12 Mars 2020  - 15:26
  Réponse à 6-PM
  Vous êtes non seulement naïfs mais aussi idiots!
Les militaires ont repris le siège de la maison de kodjo Agbejome; que pensez-vous?
Vous jouez avec le feu!!!

 9   Solimda | Jeudi, 12 Mars 2020  - 14:53
  Un vrai comique

 8   Citoyen Lambda | Jeudi, 12 Mars 2020  - 13:36
 
Je ne savais pas que les togolais avaient beaucoup d'humour comme ca ;-)

 7   Hounkpe | Jeudi, 12 Mars 2020  - 13:29
  Dans ce désordre rocambolesque, les officiers des corps habillés attendent quoi pour sauver la République?
Il n'y'a qu'une seule porte de sortie de cette crise post électorale c'est-à-dire un coup d'État militaire avec suspension de toutes les institutions de l'Etat:
- Dissolution de l'assemblée nationale,
-dissolution du gouvernement
- organisation d'une transition de 12 mois,
- organisation d'élections législatives
- organisation d'élections présidentielles.

 6   PM | Jeudi, 12 Mars 2020  - 12:17
 

Monsieur le premier,
Merci pour cette sortie car les militaires ont obei et sont partis.

Les ministres du gouvernement illégitimes vont encore les envoyés. Les pauvres soldats qui ne savent pas quoi faire car la peur est dans leur rang.

Espérons que nos soldats vont avoir un sursaut ptriotique et dire merde a ce régime de criminels qui a pris les togolais en otage depuis 53 ans.


RECOMMANDÉS
Coronavirus: Quelle gestion des 2 milliards décaissés ?
1.  Togo - Coronavirus: Quelle gestion des 2 milliards décaissés ?

2.  Togo - Suspension des journaux "Alternative" et "Liberté"; la HAAC approuve le coup de massu...

3.  Togo - Cellule sectorielle de gestion de la crise sanitaire liée au coronavirus : Voici la l...

4.  Togo - Lutte contre le coronavirus : La CPP exige une sensibilisation accrue

5.  Togo - Le statde de Kégué prêt !




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média