2:10:20 PM Samedi, 28 Mars 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Mgr Kpodzro rentre chez lui, après la levée du siège devant le domicile de Dr Kodjo

Togo - Politique
iciLome | | 18 Commentaires


Les forces de sécurité et de défense qui campaient depuis hier mercredi autour de la maison du député Agbéyomé Kodjo viennent de se replier. L’occasion pour Mgr Kpodzro qui a passé toute la nuit aux côtés de son candidat, de rentrer chez lui.

« La nuit a été longue avec Mgr Kpodzro à nos côtés, mais le jour est venu ». C’est ce qu’on peut lire sur une affiche que l’équipe du candidat Agbéyomé vient de publier sur les réseaux.

L’homme de Dieu vient de prendre congé de Gabriel Agbéyomé après avoir passé toute la nuit à ses côtés. Il voulait non seulement apporter son soutien au « président démocratiquement élu », mais aussi le « protéger » contre les manœuvres du régime.

« S’ils viennent chercher Agbéyomé, ils doivent me prendre en premier lieu », a déclaré le prélat hier au cours d’une conférence qu’il animé au domicile de son protégé.

Selon les informations, durant toute la nuit où la maison de l’ancien Premier ministre était assiégée, Mgr Kpodzro, lui, ne faisait que prier. L'homme de Dieu de 90 ans n’a pas fermé l’œil de la nuit. Il a joué son rôle de « berger ».

Suivez plutôt la vidéo de son départ du domicile de Gabriel Agbéyomé!


Godfrey Akpa


Mgr Kpodzro rentre chez lui, après la levée du siège devant le domicile de Dr Kodjo
Togo - Mgr Kpodzro rentre chez lui, après la levée du siège devant le domicile de Dr Kodjo





Autres titres
Covid-19/Assemblée nationale : Va-t-on vers un Etat d’urgence ?
Togo - Covid-19/Assemblée nationale : Va-t-on vers un Etat d’urgence ?
Agbéyomé Kodjo invite l’opposition à parler d’une seule et même voix
Togo - Agbéyomé Kodjo invite l’opposition à parler d’une seule et même voix
Faure Gnassingbé : 15 ans d’impéritie
Togo - Faure Gnassingbé : 15 ans d’impéritie
Covid-19/Bawara : « Faure Gnassingbé est un homme d’action plutôt que de parole »
Togo - Covid-19/Bawara : « Faure Gnassingbé est un homme d’action plutôt que de parole »
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 18   HONVIOOOO | Vendredi, 13 Mars 2020  - 9:21
  ils n'ont pas d'autres moyens et manières que de faire sortir ces illettrés de militaires ? des nullards vauriens. Quoi qu'il advienne les choses ne continueront plus comme avant. ils ont avalé une noix de coco cette fois-ci. Bande de kokoliko

 17   LAHONTE | Vendredi, 13 Mars 2020  - 0:19
  TIC-TAC, TIC-TAC, comme une horloge:
Qu'ils le veuillent ou pas, ils partiront! Ils ne cessent de se ridiculiser aux yeux du monde entier.
Ont-ils encore une dignité? Ces dernières intimidations sont le signe manifeste de leur désarroi.
Le compteur tourne, quoiqu'ils en disent, ils partiront, ils ont plusieurs options sur la table. Le but n'est pas de chercher à les humilier mais plutôt de leur faire entendre raison une fois pour toute cette fois ci, pour la cohésion nationale. Ils se rendront très vite compte que ce qui se joue aujourd'hui, concerne aussi leur propre avenir, celui de leurs familles, celui de nous tous, de toutes les filles et fils de ce pays quel qu'ils soient. Il est illusoire de s'entêter indéfiniment contre la volonté d'un peuple.
" On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps."
Comment pouvez-vous imaginer que le peuple souverain se laisse indéfiniment piétiner, bafouer par une poignée d'individus sans foi ni loi.
La conférence des évêques dans sa dernière sortie ne vous a-t-il pas sagement indiqué la voie à suivre. Toutes les hautes autorités religieuses de toutes les obédiences du pays ne vous ont-ils pas appelé à la raison en vous demandant de rétablir la vérité du résultat des urnes.
Qui êtes vous pour méprendre, bafouer et ignorer autant les règles les plus élémentaires de vie en communauté nationale?
Chers messieurs, nous sommes au 21e siècle, en 2020, nous esquissons un sourire à chaque fois que nous vous surprenons en train de justifier vos turpitudes d'un autre temps sur les réseaux sociaux ou sur les médias de toute sorte.
Nous vous le redisons, souffrez à l'idée que sans violence ni effusion de sang, vous rendrez le pouvoir à celui que le peuple vient de désigner à travers les urnes.
Jamais le monde entier ne vous a autant surveillé que depuis le 22 Février 2020.
Nous croyons au sursaut de civilité et de civisme et sommes persuadés que vous négocierez la remise du pouvoir au vainqueur des élections.
Ne rêvez pas, il n' y aura pas de violence, votre sport favori.
Les togolais presque à l'unanimité rêvent d'alternance et l'arracheront bientôt dans un calme qui forcera le respect à travers le monde entier.
Vous n'êtes pas des monstres, vous n'êtes que des citoyens égarés qui de fuite en avant en fuite en avant se sont arrogés, au fil des années, au fil des décennies, des attributs inqualifiables.
Pour la cohésion du peuple souverain, et sait-on jamais, pour votre honneur, si vous en disposez encore, vous remettrez le pouvoir, dans les prochains jours à celui que la majorité du peuple souverain a désigné le 22 Juin.
C'est dans la cohésion nationale et le respect des valeurs universelles qui régissent les peuples civilisés, que le Togo, notre pays à tous, tournera définitivement les pages sombres de cette douloureuse histoire que vous lui avez fait écrire pour vivre la modernité qui lui a tant manqué depuis si longtemps.
Ensemble, nous y parviendrons parce que nous le croyons.
Que Dieu bénisse, le Togo

 16   El Niño | Jeudi, 12 Mars 2020  - 23:24
  Réponse à 15-Lucrece
  C'est dans imagination fertile. AMK est confortablement assis dans son salon devenu son QG.
S'il y a quelqu'un qui ne dort plus ces derniers temps, c'est bien Faure Gnassingbé le Nullard Timbré qui habite Lomé2. Vois-tu le rapport?

 15   Lucrece | Jeudi, 12 Mars 2020  - 21:55
  Agbeyome kodjo aurait déjà pris la poudre d'escampette, sinon kpodzro ne serait pas parti si tôt!! It's was strange.
Comme je l'avais dit auparavant: aux moindres bruits des bottes, ces opposants fuient comme des lapins!
Mais pourquoi vouloir conquérir un pouvoir quand on n'a pas les moyens? Pathétiques!

 14   LAHONTE | Jeudi, 12 Mars 2020  - 20:12
  Nous devons tous méditer cette phrase de notre compatriote, Mme Maryse QUASHIE:

" La vérité n'a pas besoin d'armes ni d'armées pour gagner, elle n'a besoin d'aucun artifice, d'aucun autre soutien qu'elle-même, elle s'avance nue et libre, on ne peut pas l'acheter, elle n'a pas de prix, on ne peut pas la tuer, elle ne meurt jamais... La vérité s'impose d'elle-même ! C'est donc la vérité que nous choisissons pour avancer, elle sera notre seule arme. Nous allons nous battre pour la victoire de la vérité sur la violence."

Qu'ils le veuillent ou pas, ils partiront par la volonté populaire.

 13   Leslie | Jeudi, 12 Mars 2020  - 17:19
  Réponse à 6-1
  Eh, cousin dans quelle école as-tu fait ton CE1?

 12   Comptage | Jeudi, 12 Mars 2020  - 16:49
  Maintenant il faut AGIR, les autres frères d'armes doivent DÉFENDRE LES LEUR INJUSTEMENT incarcérés.

Vive le Togo libre.

 11   Comptage | Jeudi, 12 Mars 2020  - 16:47
  Effets du vote des forces de l'ordre : Arrestation du colonel Amblesso et du capitaine Sewade, consignation des soldats...la grande muette objet de purge ?
MISE EN LIGNE PAR INFO DU PAYS
12 MARS 2020
0
1293
- Advertisement -



[email protected]
Le colonel a juste copié les habitudes de la maison Unir de Faure
La Commission électorale nationale indépendante (CENI) et la cour constitutionnelle ont clamé la victoire sans appel et sans fioriture de Faure Gnassingbé à au moins 70%. Mais alors, pourquoi des arrestations qui sont loin d'être terminées ? Pourquoi consigner les soldats alors qu'aucune menace ne point à l'horizon ? Depuis les résultats de l'élection présidentielle du 22 février, la hiérarchie militaire semble sur ses dents. Parce qu'elle se serait rendu compte d'une cinglante réalité.

Pendant et avant la campagne présidentielle, le candidat Faure Gnassingbé a tout sillonné : champs, marchés, terrains de foot, usines, camps militaires. Des cadeaux en nature et en espèce ont été distribués tant aux civils qu'aux forces de l'ordre. Les images témoins existent encore. Le but ? Rallier tout ce monde à sa cause. Bref, le camp du parti Unir n'a pas caché ses opérations d'achat de consciences des populations civiles et militaires. Ce faisant, ceux qui procèdent à l'achat de conscience peuvent-ils jeter la pierre à quelqu'un d'autre qui utilise la même méthode en faveur d'un autre candidat ? Le militaire, le gendarme et le policier n'ont-ils pas le droit divin de donner leur préférence à un candidat autre que Faure Gnassingbé ? C'est cette opération à laquelle le colonel Amblessou et le capitaine Sewade se seraient livrés, et qui serait la source de leurs malheurs depuis un moment.

En effet, il nous revient que pendant la campagne électorale, le colonel aurait approché des subalternes avec qui il aurait échangé sur la nécessité de voter pour le candidat de la dynamique Kpodzro. Et pour encourager les uns et les autres, il leur tendait des enveloppes, qui de 15.000F, qui de 20.000F. Et apparemment, la mayonnaise aurait pris au-delà des attentes. Parce que bien que ce soit à un effectif limité qu'il aurait fait ces cadeaux, il nous revient que les résultats au sein des forces de l'ordre auraient surpris et déplu à la hiérarchie militaire. Et il fallait trouver un coupable désigné : le colonel Amblessou N'sou et le capitaine Sewade. Et depuis, ils sont en état d'arrestation avec comme crime, leur accointance avec le candidat de la Dynamique Kpodzro. Jusqu'à hier, le colonel serait gardé au SCRIC (ex SRI), mais nous ignorons où le capitaine Sewade est, lui, gardé. Il était en poste à Zowla alors que le colonel était à l'Etat-major.

Mais apparemment, l'effet fut tel qu'il a été décidé de consigner les soldats dans les casernes pour dénicher ceux qui seraient susceptibles d'avoir voté pour un candidat autre que Faure Gnassingbé. Autant dire que ce qu'il convient d'appeler une « purge » est loin d'être terminée. Signe alarmant, le colonel aurait fait dire à sa soeur de « prendre soin de leur mère».

Le soldat en général est-il tenu de voter pour un candidat qu'il ne porte pas dans son coeur ? Sa carrière peut-elle prendre fin pour le simple fait qu'il ait appelé des proches à voter pour l'alternance ? Faire campagne pour un autre candidat que le chef de l'Etat d'un pays est-il passible de peine de prison ? On peut répondre à toutes ces questions en prenant l'exemple de la Côte d'Ivoire où le président a décidé de ne plus se représenter. Un colonel à la retraite s'est ainsi indigné en apprenant la nouvelle des arrestations : « Jusqu'à preuve du contraire, militaires, gendarmes, policiers, surveillants de l'administration pénitentiaire et corps des sapeurs-pompiers sont tous des fonctionnaires de l'Etat togolais et aucun ne doit être au service d'une seule famille au Togo. A ce titre, ils ont chacun le droit de voter pour le candidat de leur choix sans que des représailles ne soient dirigées contre eux. C'est de l'abus d'autorité, ce qui se passe avec Amblesso et Sewadé ».

Depuis un moment, beaucoup de citoyens pensaient que la militarisation du pays répondait à un besoin de protection des populations contre des menaces extérieures. Mais peu à peu, on se rend compte que c'est pour la préservation de l'ordre ancien incarné par Faure Gnassingbé. Tout comme la consignation dans les casernes ; pour étouffer toute velléité. Mais la question est de savoir pour combien de temps cette pratique durera. Et puis, le temps où des soldats disparaissaient semble révolu, à l'heure de l'internet. Toute famille peut désormais lancer des alertes pour disparition d'un de ses fils.

 10   Etiame | Jeudi, 12 Mars 2020  - 15:49
  Courage , courage Monseigneur. Il y a un temps pour toute chose. Avec plus de determination de nous tous, la souverainete va revenir au peuple. C'est le bon moment pour l'armee de se racheter en venant du cote du peuple. Ne baissons pas les bras.

 9   Leo | Jeudi, 12 Mars 2020  - 15:43
  Merci mon pere pour ton amour pour le pays


RECOMMANDÉS
Covid-19 : 3 nouveaux cas confirmés ce samedi
1.  Togo - Covid-19 : 3 nouveaux cas confirmés ce samedi

2.  Togo - Covid-19 : Le journaliste Dominique Aliziou inhumé hier nuit

3.  Togo - Prof. Nubukpo : «L'Afrique continuera d’être vulnérable aux chocs exogènes tant qu’el...

4.  Togo - Face à la crise sanitaire, Germain Méba invite les PME et PMI à ne pas perdre courage

5.  Togo - Coronavirus: Quelle gestion des 2 milliards décaissés ?




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média