12:10:44 AM Lundi, 6 Avril 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Le CAR trouve inadmissible les manœuvres du régime contre Agbéyomé

Togo - Politique
iciLome | | 9 Commentaires
le-car-trouve-inadmissible-les-manoeuvres-du-regime-contre-agbeyome


Le Comité d’action pour le Renouveau (CAR) condamne les manœuvres en cours contre le président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD), Agbéyomé Kodjo. Le parti de Me Yaovi Agboyibo propose que des initiatives soient prises afin de parvenir à une « solution politique ».

Abordant la question de la procédure enclenchée contre le candidat de la dynamique Kpodzro à l’élection présidentielle du 22 février 2020, et l’état de siège à son domicile, le CAR n’est visiblement pas d’accord avec les agissements du pouvoir contre l’ancien Premier ministre togolais.

« Il est inadmissible que pour des motifs tirés des propos et actes de campagne de l’un des protagoniste du scrutin, l’honorable député Gabriel Agbéyomé KODJO, sa maison soit séquestrée par les forces de sécurité et qu’une procédure soit enclenchée afin de lever son immunité parlementaire avec l’intention manifeste de le faire incarcérer après une parodie de procès », indique le 1er Vice-président du CAR dans un communiqué en date du 13 mars 2020.

Et d’ajouter : « Notre patrie le Togo s’enlise dans un nouveau drame politique, consécutif aux conditions de déroulement et aux résultats de l’élection présidentielle du 22 février 2020 ».

Le Comité d’action pour le renouveau déplore et condamne ces manœuvres en cours.

« Considérant que la situation est essentiellement politique, le CAR propose que des initiatives appropriées soient prises afin d’y trouver une solution politique », a suggéré ce parti de l’opposition.


Le CAR trouve inadmissible les manœuvres du régime contre Agbéyomé
Togo - Le CAR trouve inadmissible les manœuvres du régime contre Agbéyomé





Autres titres
SURSAUT-TOGO/ Communiqué de presse de soutien aux journalistes interdits au Togo
Togo - SURSAUT-TOGO/ Communiqué de presse de soutien aux journalistes interdits au Togo
Le discours de Faure Gnassingbé vu par Dr Gnagnon
Togo - Le discours de Faure Gnassingbé vu par Dr Gnagnon
Lutte contre le Covid-19 : Le PPI se retrouve dans le discours de Faure Gnassingbé
Togo - Lutte contre le Covid-19 : Le PPI se retrouve dans le discours de Faure Gnassingbé
Ce que je crois :  Le Togo doit renaître, nécessairement
Togo - Ce que je crois : Le Togo doit renaître, nécessairement
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 9   Tony | Samedi, 14 Mars 2020  - 2:56
  L'ancien President Faure Gnassingbe doit Arreter la Rebellion armee contre le PRESIDENT democratiquement elu le 22 fervier 2020.. Faure Gnassingbe n'est rien d'autre qu'un ancien President pret de faire un Coup d'etat sanguinaire criminel pour se maintenir au pouvoir..Le Coup d'etat contre le nouveau President est bel et bien en preparation a l'etat major de l'armee tribale de Faure Gnassingbe.Ce plan consiste a tuer le President Elu et quelques opposants et officiers militaires non Kabiye.

 8   Ekam | Samedi, 14 Mars 2020  - 2:4
  Les trolls rpt-unir sachez que lorsque Faure va negocier ses conditions de depart, il ne va pas penser a vous. Pensez-y

 7   UN AUTRE | Vendredi, 13 Mars 2020  - 22:57
  Réponse à 3-Citoyen Lambda
  Tu as l'air smart intelligent.pourquoi dans ton parti UNIR C'EST TJRS fAURE QUI PEUT ETRE president? pourquoi pas toi?soyez honnete avec vous meme.Si Faure continue a diriger ce pays comme actuellement, penses tu que nos enfants auront un pays prosper? je ne pense pas.!5 ans c'est assez il n'a qu'a lasser la chance a un autre coureur.

 6   l'eclaireur | Vendredi, 13 Mars 2020  - 19:53
  Réponse à 2-LAHONTE
 
Réponse à 4-Kozah Nostra
Agbeyome, JPF, Faurevi sont tous de la meme famille. Nous allons les balayer tous
6 l'eclaireur | Vendredi, 13 Mars 2020 - 19:43
Réponse à 2-LAHONTE
Restez la a parler, Agbeyome est entrain de negocier, Il a depaase les limites. Maintenant , il a peur. Il ne veut pas aller en prison. demander a Adjamagbo et les autres pourquoi ils ne veulent pas etre dans le gouvernement de Agbeyome. Le travail qu'on lui a confie etait de defaire Fabre, mais comme c'est un opportuniste, il a voulu essayer pour voir jusqu'ou il peut aller. Ce voleur, menteur qui suit Faure dans les missions officielles va etre de l'opposition? quand meme, les Togolais qui croyaient en Agbeyome sont minables. Arretez de vous amuser avec le nom de Dieu dans ce pays. Quand Dieu dit quelque chose , il le fait. aller demander au Egyptiens , ce qui leur est arrive quand Ils n'ont pas voulu laisser partir les enfants de Dieu. Attendez voir, c'est la CEDEAO qui va demander a Faurevi de le prendre, parce qu'ils ne voudront pas que cela se repete chez eux. Pour qu'il y ait l'alternace , il faudrait que sela soit:
-les armes
-la France decide de remplacer Faure
- un soulevement populaire tout azimut du Nord au Sud comme ce que Tipki avait fait, mais quand il a associe les podosants vous voyez la ou ca nous a amene.
- les elections , si et seulement si c'est democratique, transparant, l'oppo dont on est sur qu'ilsition a un representant sur dans chaque bureau de vote avec des consignes a respecter rigoureusement, a savoir " en aucun cas , il ne doit sortir du bureau de vote, meme si c'est le PR lui meme-qui l'appelle. Amener les representant si possible de Lome ou des localites dont on est sur qu'ils honetes et acquis a la cause de l'alternance. Si ce sont les petits fonctionnaires des villages ou canton, les eleves et desoeuvres des villages, alors oubliez tout espoir d'alternace.
Ceci dit Agbeyome, sait qu'il n'a pas gagne les elections. il comptait sur la fraude de NDI. Il n'a meme pas de representant dans les bureau de vote. Vous croyez que le RPT-Urine vat le laisser aller s'ils savent qu'il va les battre? Soyons serieux.

 5   Efoua | Vendredi, 13 Mars 2020  - 18:28
  Chers compatriotes, je trouve quand aberrant qu'on ne trouve pas suffisamment grave qu'un pays qui se veut en voie de démocratisation puisse gracieusement promouvoir la culture de " Magistrats de régime " alors que le rôle du magistrat c'est de s'auto saisir pour régulariser des dérives de l'autorité pour rendre l'environnement habitable à tous.
Avec tout ce que Mohamed Loum a ( confessé) raconté devant l'Archevêque (même si vous ne l'aimez), vous continuez toujours à venir sur ce terrain d'incendie de marché.
Les forces de défense et de sécurité peuvent commettre des erreurs dans leur exercice mais je ne tours comprends pas pourquoi vous n'arrivez pas à ballaster la situation.
Je pensais en vous voyant bien en veste et cravaté vous pourriez rendre des décisions impartiales mais hélas!!!!
En tout cas n'oublier pas que vous ouvrez la porte à un lendemain incertain!!!

 4   Kassanda | Vendredi, 13 Mars 2020  - 18:24
  Il faut faire confiance à Marc Agbloflan il.ny a pas de crise post électoral au Togo.

 3   Citoyen Lambda | Vendredi, 13 Mars 2020  - 13:37
 
Medecin après la mort.

( CAR ) et Agboyibor devait dès le depuis prevenir ou conseiller Mr. Agbeyomé Kodjo.
quand il a commencé par s'afficher devant le drapeau togolais Avec un discour presidentiel.
en nomant un premier ministre pour le Togo. alors que le troisième Mandat de Faure Gnassingbé n'est pas encore terminé.


 2   LAHONTE | Vendredi, 13 Mars 2020  - 13:21
  TIC-TAC, TIC-TAC, comme une horloge!
Ils partiront qu'ils le veuillent ou pas, telle a été la décision de la majorité du peuple souverain le 22 Février 2020. Ils peuvent toujours continuer de se ridiculiser aux yeux du monde entier, cela ne changera en rien à la décision du peuple souverain.
Ont-ils encore une dignité? Ces dernières intimidations sont le signe manifeste de leur désarroi.
Le compteur tourne, quoiqu'ils en disent, ils partiront, ils ont plusieurs options sur la table. Le but n'est pas de chercher à les humilier mais plutôt de leur faire entendre raison une fois pour toute cette fois ci, pour la cohésion nationale. Ils se rendront très vite compte que ce qui se joue aujourd'hui, concerne aussi leur propre avenir, celui de leurs familles, celui de nous tous, de toutes les filles et fils de ce pays quel qu'ils soient. Il est illusoire de s'entêter indéfiniment contre la volonté d'un peuple.
" On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps."
Comment pouvez-vous imaginer que le peuple souverain se laisse indéfiniment piétiner, bafouer par une poignée d'individus sans foi ni loi.
La conférence des évêques dans sa dernière sortie ne vous a-t-il pas sagement indiqué la voie à suivre. Toutes les hautes autorités religieuses de toutes les obédiences du pays ne vous ont-ils pas appelé à la raison en vous demandant de rétablir la vérité du résultat des urnes.
Qui êtes vous pour méprendre, bafouer et ignorer autant les règles les plus élémentaires de vie en communauté nationale?
Chers messieurs, nous sommes au 21e siècle, en 2020, nous esquissons un sourire à chaque fois que nous vous surprenons en train de justifier vos turpitudes d'un autre temps sur les réseaux sociaux ou sur les médias de toute sorte.
Nous vous le redisons, souffrez à l'idée que sans violence ni effusion de sang, vous rendrez le pouvoir à celui que le peuple vient de désigner à travers les urnes.
Jamais le monde entier ne vous a autant surveillé que depuis le 22 Février 2020.
Nous croyons au sursaut de civilité et de civisme et sommes persuadés que vous négocierez la remise du pouvoir au vainqueur des élections.
Ne rêvez pas, il n' y aura pas de violence, votre sport favori.
Les togolais presque à l'unanimité rêvent d'alternance et l'arracheront bientôt dans un calme qui forcera le respect à travers le monde entier.
Vous n'êtes pas des monstres, vous n'êtes que des citoyens égarés qui de fuite en avant en fuite en avant se sont arrogés, au fil des années, au fil des décennies, des attributs inqualifiables.
Pour la cohésion du peuple souverain, et sait-on jamais, pour votre honneur, si vous en disposez encore, vous remettrez le pouvoir, dans les prochains jours à celui que la majorité du peuple souverain a désigné le 22 Juin.
C'est dans la cohésion nationale et le respect des valeurs universelles qui régissent les peuples civilisés, que le Togo, notre pays à tous, tournera définitivement les pages sombres de cette douloureuse histoire que vous lui avez fait écrire pour vivre la modernité qui lui a tant manqué depuis si longtemps.
Ensemble, nous y parviendrons parce que nous le croyons.
Que Dieu bénisse, le Togo

 1   Attention | Vendredi, 13 Mars 2020  - 10:49
  Le Car a raison mais les faits reprochés à Agbeyomé sont précis :

Il s'est autoproclamer Président de la République et Chef des Armées bien après décision de la cour constitutionnelle.

Il a nommé un premier ministre en se prévalant du statut de président de la république alors que ce n'est l'avis de la cour constitutionnelle. Alors que le mandat du président actuel est toujours en cours. Alors que la constitution dit que le premier ministre est choisi dans la majorité parlementaire.

Dans tous les pays du monde, les actes d'Agbeyome s'appellent atteintes à la sûreté de l'Etat: peine lourde.


RECOMMANDÉS
Covid-19 : Le nombre de cas confirmés passe à 44 ce dimanche
1.  Togo - Covid-19 : Le nombre de cas confirmés passe à 44 ce dimanche

2.  Togo - Le FMI va décaisser 131,3 millions de dollars au Togo pour faire face à l'impact du...

3.  Togo - SURSAUT-TOGO/ Communiqué de presse de soutien aux journalistes interdits au Togo

4.  Togo - Plus méchant et inhumain que le régime de Faure Gnassingbé, tu meurs!

5.  Togo - Saison pluvieuse : Les riverains de Bè-Gakpoto craignent le pire




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média