7:22:10 PM Vendredi, 29 Mai 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Entretien : Marius Bagny évoque la contribution des ingénieurs dans la lutte contre le covid-19 au Togo

Togo - Societe
iciLome | | 1 Commentaires
entretien-marius-bagny-evoque-la-contribution-des-ingenieurs-dans-la-lutte-contre-le-covid-19-au-togo


Dans une interview accordée à la Rédaction d’iciLome, Marius Bagny, Premier Vice-Président en charge du Secrétariat Général de l’Ordre National des Ingénieurs du Togo (ONIT) se prononce sur la crise sanitaire que traverse le pays actuellement. Il revient également sur la contribution des ingénieurs togolais dans le cadre de la lutte contre la propagation du covid-19 au Togo.

Le monde, l’Afrique et notre pays sont secoués depuis plusieurs mois par une pandémie, qui nécessite la contribution des ingénieurs, mais nous n’avons pas beaucoup entendu l’ONIT, pourquoi ?

Marius Bagny : Permettez d’abord que je vous remercie pour l’occasion qui nous est offerte de nous exprimer pour une première fois depuis le début de cette année.

Vous conviendrez ensuite avec moi, que face à la nature du virus, à ses implications et à tous les bruits, au mélange de fausses et vraies informations, à la multitude des pseudo-experts en virus, pandémie, remèdes et solutions contre le coronavirus, les ingénieurs devaient faire autre chose que de parler pour parler.

Nous avons donc très rapidement compilé les informations qui nous provenaient de sources médicales et scientifiques sérieuses pour alimenter nos réflexions en vue de proposer des solutions. Notre première action a été de sensibiliser nos confrères au respect et à la mise en place, dans leurs entreprises et sur leurs lieux de travail, des mesures de prévention qui semblaient être l’arme la plus efficace contre la contamination et la propagation du covid-19. Il nous est ensuite apparu utile d’attirer l’attention du gouvernement sur la mise en place effectives de ces mesures sur nos chantiers de construction et ateliers de fabrication dans le pays tout en proposant des pistes concrètes de mesures à faire respecter par les maitres d’ouvrages publics et privés ; Ce qui a eu un échos favorable.

D’accord, mais au-delà des mesures de prévention, il y avait des équipements et dispositifs qui manquaient cruellement. Qu’est-ce que les ingénieurs ont pu faire ?

Cette pandémie aussi soudaine et déconcertante a surpris le monde entier et révélé les faiblesses et carences de divers systèmes sanitaires et scientifiques de par le monde et particulièrement chez nous en Afrique et au Togo.

Ceci étant, des confrères ont fabriqué des gels hydro alcooliques, des masques de protection et des dispositifs de lavage de mains nettement améliorés et à des prix très raisonnables, face à l’ampleur des besoins et aux surenchères. L’un des premiers prototypes de respirateurs qui a été présenté est l’œuvre de jeunes élèves-ingénieurs. Parallèlement une équipe d’ingénieurs continue à travailler sur un modèle plus abouti en prenant en compte toutes les contraintes.

Apres avoir pris contact avec les ordres sœurs du domaine médical, la coordination nationale de la riposte contre le covid-19 et l’équipe responsable du CHR Lomé Commune, pour comprendre l’état des besoins, des équipes d’ingénieurs ont commencé à travailler sur des projets de fabrication locale de certains équipements, entre autres médicaux, pour réduire, autant que possible, notre dépendance vis-à-vis de l’Asie ou de l’Europe pour ces équipements ou systèmes.
Nous avons tous constaté comment certains pays où on fabrique certains équipements grâce à des technologies universelles, ont réquisitionné leurs productions locales pour satisfaire d’abord leurs besoins nationaux. Nous n’allons pas attendre la prochaine crise pour décider de fabriquer certaines choses nous-mêmes ici.

Le monde risque d’être différent après le covid-19. Que feront-les ingénieurs ?

Absolument. Non seulement nous devons nous apprêter à vivre avec ce nouveau virus tout en le combattant, mais nous devons adopter de nouvelles habitudes et précautions pour lesquels il nous faudra de nouveaux outils, équipements et systèmes. Pendant que les scientifiques du monde médical œuvrent pour nous trouver un remède, les ingénieurs doivent travailler avec plus d’innovations, de détermination et d’engagement, pour adapter, contextualiser et fabriquer des systèmes, dispositifs et équipements qui prennent en compte les règles de précaution sanitaire et les nouvelles habitudes à observer pour éviter la propagation aussi rapide de ce type de virus.
L’ingénieur togolais doit se mettre sérieusement en œuvre pour offrir plus de solutions sécurisées et pour nous sortir de certaines formes de dépendance vis-à-vis de l’extérieur sur les plans alimentaire, médical, pharmaceutique, agricole, industriel, etc.

Monsieur le Premier Vice-Président en charge du Secrétariat Général de l’ONIT, dites-nous où en êtes-vous de l’exécution de la loi portant règlementation de la profession d’ingénieur au Togo ?

La loi n° 2020-004 a été effectivement promulguée par le chef de l’Etat le 20 mars 2020, dans un contexte marqué par la pandémie du covid-19 et le lancement de la riposte nationale. Nous saisissons d’ailleurs cette occasion pour remercier le Chef de l’Etat, l’Assemblée nationale et le gouvernement, ainsi que nos divers partenaires qui nous ont soutenu jusqu’à cette loi.

Aujourd’hui, nous sommes dans l’attente des premiers décrets d’application de la loi pour passer à la mise en place des organes et instances de l’ordre en vue de son fonctionnement effectif, surtout que nous avons de nouveaux défis induits par cette pandémie. Nous devons aborder et proposer des solutions pour plusieurs questions et sujets en suspens relatifs à l’ingénierie et au développement du Togo, ceci en tant que force de proposition au service de l’Etat et de la communauté nationale.

Qui peut faire partie de l’ONIT maintenant que la loi est entrée en vigueur ?

Le chapitre II de la loi n° 2020-004 du 20/03/2020, en particulier les articles 3, 4 et 17 répond à votre question. Dès que les décrets d’application seront pris, nous ferons une large communication pour que toutes les personnes éligibles puissent autant que possible être inscrites sur le premier tableau de l’ordre.

Merci M. Bagny

C’est moi qui vous remercie tout en appelant les ingénieurs à continuer à observer et faire observer les mesures de protection contre le covid-19.


Entretien : Marius Bagny évoque la contribution des ingénieurs dans la lutte contre le covid-19 au Togo
Togo - Entretien : Marius Bagny évoque la contribution des ingénieurs dans la lutte contre le covid-19 au Togo





Autres titres
Togo - 27 personnes appréhendées lors d’une traversée clandestine vers le Togo
Togo - Togo - 27 personnes appréhendées lors d’une traversée clandestine vers le Togo
Togo - Don des conducteurs de taxi-moto à Jean-Pierre Fabre
Togo - Togo - Don des conducteurs de taxi-moto à Jean-Pierre Fabre
Togo - Faure Gnassingbé pas à Niamtougou, le Colonel Madjoulba ne sera pas enterré
Togo - Togo - Faure Gnassingbé pas à Niamtougou, le Colonel Madjoulba ne sera pas enterré
Togo - La TdE annonce des perturbations dans la desserte en eau à Lomé
Togo - Togo - La TdE annonce des perturbations dans la desserte en eau à Lomé
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 1   Ingénieur | Mardi, 5 Mai 2020  - 8:8
  Le Togo est pays ou l education est reléguée à un rang ou personne ne connaît. L université et les collèges sont des endroits de mépris par le gouvernement en place. Surtout l université est un champ de guerre ou les soldats togolais font leur entraînement de tir. Tantôt les gaz lacrymogène et des balles réelles sur les étudiants. Ces étudiants sortant de l université devraient être d une part encourager a la fin de leur année scolaire et d autre le gouvernement devrait nécessairement encourager les sociétés en place et par l intermédiaire des doyens de faculté discuté pour qu a la fin de chaque année scolaire nécessairement négocier à ce que chaque étudiant ait son projet et un stage. L objectif principal actuellement n est plus de soutenir a la fin de chaque année scolaire mais cette soutenance doit être accompagnée d'un prototype exemplaire physique que l on peut voir et tester le fonctionnement devant les maîtres de mémoire et le client. Ceci fera de l étudiant un potentiel candidat pour l entreprise.


RECOMMANDÉS
Togo - 27 personnes appréhendées lors d’une traversée clandestine vers le Togo
1.  Togo - Togo - 27 personnes appréhendées lors d’une traversée clandestine vers le Togo

2.  Togo - Togo - Une bagarre entre le président du PDP et son représentant à la CENI

3.  Togo - Togo - Gabriel Messan Agbeyomé KODJO a bel et bien gagné la présidentielle du 22 Févr...

4.  Togo - Togo - Don des conducteurs de taxi-moto à Jean-Pierre Fabre

5.  Togo - Togo - Mgr Kpodzro demande l’annulation du serment de Faure Gnassingbé




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média