6:26:47 AM Lundi, 1 Juin 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Transport urbain : Les surcharges continuent malgré la menace du Covid-19

Togo - Societe
iciLome | | 2 Commentaires
transport-urbain-les-surcharges-continuent-malgre-la-menace-du-covid-19


En avril dernier, le gouvernement togolais, dans le cadre de la lutte contre le covid-19, a appris un certain nombre de mesures restrictives à l’endroit des usagers de la route, notamment la réduction du nombre de passagers dans les taxis.

« En cette période de crise sanitaire, le bon sens doit conduire nos actions. Nous invitons les conducteurs de taxi moto, les conducteurs de taxi, les conducteurs de transport en communs à éviter les surcharges. Et même réduire le nombre des passagers », avait déclaré le ministre Gilbert Bawara en charge de la Fonction publique.

Mais visiblement, cet appel au « bon sens » n’a pas reçu assez d’adhésions auprès des usagers de la route. Les habitudes n’ont pas changé. Il suffit de faire un petit tour dans la capitale pour se rendre compte de l’évidence. Le cas des taxis urbains qui desservent la plupart des artères de la ville de Lomé interpelle plus d’un.

Malgré l’exigence de ne prendre que 4 personnes dans des taxis, certains conducteurs continuent d’entasser plus de 5 passagers dans leur véhicule. Les surcharges se poursuivent donc au nez et à la barbe des agents de la Police déployés sur le terrain pour régulariser la circulation routière.

Dans la plupart des cas, certains de ces conducteurs de taxi et leurs clients portent des cache-nez artisanaux. Mais cela ne réduit pas, pour autant, le risque de contamination. Puisque la distanciation est l’une des mesures barrières recommandées pour se mettre à l’abri de ce virus mortel, et par ricochet, limiter sa propagation.

Mise à part les taxis urbains, bien d’autres mesures sont aussi banalisées. La situation inquiète les autorités togolaises. Dans un communiqué rendu public, le commandant en chef de la Force spéciale mixte anti-pandémie, le Colonel Kodjo Amana a déploré cette pratique encore en vogue chez les conducteurs de taxi. Il a regretté l’irresponsabilité de certains citoyens qui font fi des mesures prises par le gouvernement pour limiter la propagation du virus dans le pays.

« Tout contrevenant à ces mesures s’expose désormais à des amendes », a souligné le Col. Amana.

Notons qu’à ce jour, soixante-quatorze (74) personnes rétablies et neuf (09) décès ont été recensés à travers tout le pays. Sept mille huit cent quatre-vingt-seize (7896) tests de dépistage ont été effectués depuis la découverte de la pandémie au Togo.

Godfrey A


Transport urbain : Les surcharges continuent malgré la menace du Covid-19
Togo - Transport urbain : Les surcharges continuent malgré la menace du Covid-19





Autres titres
Togo - Mort de Me Yaovi Agboyibo : Dr Agbéyomé Kodjo triste
Togo - Togo - Mort de Me Yaovi Agboyibo : Dr Agbéyomé Kodjo triste
Togo - Décès de Me Agboyibo : Une grande perte pour le Togo, selon Gérald Akoumey
Togo - Togo - Décès de Me Agboyibo : Une grande perte pour le Togo, selon Gérald Akoumey
Togo - Me François Boko sur le décès de Me Agboyibo : « Une grosse perte pour la nati...
Togo - Togo - Me François Boko sur le décès de Me Agboyibo : « Une grosse perte pour la nati...
Togo - L'UE finance la modernisation des centres de santé
Togo - Togo - L'UE finance la modernisation des centres de santé
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 2   Yakotg | Jeudi, 7 Mai 2020  - 6:15
  Ventre affamé n'a pas d'oreilles. Vous pensez que les togolais qui vivent à 80% dans l'informel vont rester cloitrer chez eux à cause du covid ? Le gouvernement n'est même pas capable de faire des allocations et aides mensuelles à ce petit peuple, juste se remplir et se gaver au point d'exploser. Voilà les conséquences.

 1   César | Mercredi, 6 Mai 2020  - 17:30
  C'est simple. Les gens ne respectent pas les consignes parce que ceux qui donnent ces consignes ne sont pas respectables. Pendant des années, la police a préféré récolter des miettes des chauffeurs de taxi et autres transporteurs plutôt que de faire respecter la loi sur les routes. Ils préféraient se faire donner des aumônes de 500/1000 francs et laisser les transporteurs en faire à leur guise, sans égards ni pour leur honneur à eux ni pour la sécurité des occupants des véhicules. L'habitude étant une seconde nature, ils ne savent plus quoi faire. Honte aux policiers sur les routes, honte à leurs supérieurs dans les bureaux climatisés, qui ont acquis pendant des années la répugnante habitude de s'en mettre plein les poches au détriment des devoirs de leur charge ! Le pays est à l'image de celui qui sans honte s'y impose à la tête !


RECOMMANDÉS
Togo - Covid-19 : Mr. Thierry Awesso, Directeur général de Nioto parle des contaminat...
1.  Togo - Togo - Covid-19 : Mr. Thierry Awesso, Directeur général de Nioto parle des contaminat...

2.  Togo - Togo - Hommage de RAAL Diaspora à Agboyibor

3.  Togo - Togo - 4em mandat : Ce que Nicolas Lawson veut de Faure Gnassingbé

4.  Togo - Togo - Mort de Me Yaovi Agboyibo : Dr Agbéyomé Kodjo triste

5.  Togo - Togo - Décès de Me Agboyibo : Une grande perte pour le Togo, selon Gérald Akoumey




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média