4:25:58 AM Jeudi, 4 Juin 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Covid-19 : Le graffiti comme « arme de sensibilisation »

Togo - Faits divers
iciLome | | 2 Commentaires


Coronavirus poursuit sa course folle dans le monde avec son lot de victimes. Au Togo, le nombre des cas de contamination ne cesse de grimper. A ce jour, sur les 9657 tests dépistages effectués sur toute l’étendue du territoire national, le pays enregistre 145 cas confirmés, dont 50 cas actifs, 85 guérisons et 10 décès.

Conscients de l’épée de Damoclès qui plane sur l’ensemble de la population, nombreux sont ces artistes togolais, toute catégorie confondue, qui prennent des initiatives en s’engageant dans cette lutte commune contre le virus mortel.

Pendant que certains, à l’instar de Max Fire, Kaporal Wisdom et Black T, composent des chansons pour sensibiliser leurs fans en mettant l’accent sur le respect des gestes barrières à adopter pour stopper la propagation de ce virus, d’autres font du porte-à-porte dans les milieux défavorisés du pays pour sensibiliser la population et aussi distribuer des vivres, des savons liquides ainsi que des cache-nez aux personnes vulnérables. Quelques-uns usent également des réseaux sociaux pour la sensibilisation.

A Kodjoviakopé, un quartier situé au sud-ouest de la capitale togolaise, des artistes graffeurs du groupe « Logone Graf Crew » ne veulent pas non plus rester en marge de la lutte commune contre la pandémie qui fait des ravages depuis quelques mois dans le pays. Ils entendent mettre leur talent à profit. Ils réalisent de beaux graffitis sur le long des murs du quartier. Des jolis dessins qui forcent le regard des passants et qui font prendre conscience du danger. Pour ces artistes, c’est la seule arme dont ils disposent pour faire passer le message et sensibiliser davantage les populations sur le « phénomène ».

« C’est l’un des boulevards le plus stratégique de Lomé où il y a beaucoup de personne qui passent. Quand on faisait la peinture, de nombreux passants viennent prendre la photo. Mais en voulant prendre des photos, ils ont pris conscience du phénomène. Franchement, ça fait plaisir que nous en tant qu’artistes, on puisse passer un message comme ça et que ça puisse vraiment mobiliser », se réjouit Patriot Amededji, membre du « Logone Graf Crew ».

A l’en croire, les dessins et les couleurs sensibilisent mieux que les mots. « Je suis en train de peindre un personnage qui fait un geste barrière pour éviter la contamination. C’est une manière à moi de participer aussi à la lutte. Vu que l’artiste est le porte-parole de la population. Alors je me suis dit qu’il serait bien comme fasse quelque chose. Parce que pour moi, les dessins et les couleurs parlent plus que les mots. Donc on a envie de faire plus pour participer à la sensibilisation. Il y a des gens qui n’ont pas accès à internet, qui n’ont pas été à l’école. Du coup, quand ils passent par-là et jettent un regard sur les murs, ça leur donne immédiatement une idée sur ce qui se passe », a poursuivi Patriot Amededji.

Ce groupe de graffeurs compte mener jusqu’au bout cette lutte commune contre le Covid-19.

Suivez plutôt !

Godfrey Akpa/Le Mag TV (YouTube)


Covid-19 : Le graffiti comme « arme de sensibilisation »
Togo - Covid-19 : Le graffiti comme « arme de sensibilisation »





Autres titres
Togo - Drame à Dabakondji : Un enseignant se donne la mort par pendaison
Togo - Togo - Drame à Dabakondji : Un enseignant se donne la mort par pendaison
Togo - Une fillette périt dans un incendie, Yark réagit
Togo - Togo - Une fillette périt dans un incendie, Yark réagit
Togo - Un pasteur s’autoproclame Premier ministre
Togo - Togo - Un pasteur s’autoproclame Premier ministre
Togo - Cinkassé : Un braqueur abattu par la Gendarmerie
Togo - Togo - Cinkassé : Un braqueur abattu par la Gendarmerie
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 2   Joe | Dimanche, 10 Mai 2020  - 1:38
  Il y'a 32 mort au togo. 2 au bénin et 26 au ghana. Votre chiffre est erroné et peut laisser la population togolaise croire que le virus ne circule pas vraiment dans le pays. merci

 1   Gotti | Samedi, 9 Mai 2020  - 14:16
  Le danger au Togo maintenant n'est pas le coronavirus,c'est l'égorgement massive des hommes dans les camps militaire au Togo par faure gnassingbé le petit voleur d'élection au Togo.
Vive le président de la république du Togo Agbéyomé kodjo.


RECOMMANDÉS
Togo - Riposte contre le Covid-19 : L’UE soutient le Togo avec 6,2 milliards de FCFA
1.  Togo - Togo - Riposte contre le Covid-19 : L’UE soutient le Togo avec 6,2 milliards de FCFA

2.  Togo - Togo - COVID-19 : L’UE soutient la communication et la sensibilisation

3.  Togo - Togo - Transhumance : Bataka siffle la fin de la campagne

4.  Togo - Togo - Drame à Dabakondji : Un enseignant se donne la mort par pendaison

5.  Togo - Togo - Un politicien ghanéen traite le Togo de nation très pauvre




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média