4:37:26 PM Vendredi, 10 Juillet 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Cameroun - Le gouvernement décline sa responsabilité dans l’affaire des 5 malfrats arrêtés au Togo

Cameroun - Societe
iciLome | | Commenter
cameroun-le-gouvernement-decline-sa-responsabilite-dans-l-affaire-des-5-malfrats-arretes-au-togo


Nous annoncions jeudi l’arrestation de cinq malfrats d’origine camerounaise pour possession d’armes et tentative de braquage sur le territoire togolais. Le ministère de la Défense du Cameroun ayant pris connaissance de l’information a, par communiqué en date du 30 mai 2020, décliné sa responsabilité dans l’affaire tout en donnant plus de détails.

Reprenant les faits tels que relatés par le Commandant de la Brigade de recherches et d’investigations de la DCPJ, Douti Yendoubé, dans un reportage diffusé par la chaîne nationale togolaise (TVT), le ministère de la défense camerounaise s’est penché sur l’un des deux pistolets automatiques de marque Tokarev avec son chargeur contenant 6 cartouches, retrouvé au domicile des présumés brigands lors d’une perquisition.

Selon les témoignages des commis, cette arme proviendrait d’un dénommé Essimbi Francis, soldant servant comme magasinier d’armes à la Brigade du Quartier Général (BQG) de Yaoundé.

Le communiqué du ministère camerounais de la Défense indique ce dernier qui avait été mis à la disposition de la Brigade de la gendarmerie territoriale de Melen à Yaoundé, le 06 mars 2020 pour perte d’un important matériel, 01 pistolet automatique et fait l’objet d’un procès-verbal, serait probablement lié à deux d’entre les 5 malfrats arrêtés au Togo.

Il s’agit du Sergent Oumarou Abou FADIL, déclaré déserteur depuis le 23 mars 2020 et EWOUNDJO ELLE Serges Hubert, précédemment en service à la marine nationale camerounaise.

D’après les investigations menées par les services du ministère de la Défense, le présumé chef de gang du nom de N’TANGA MOGO Clément Didier alias « Tony », serait un « dangereux repris de la justice, multirécidiviste, plusieurs fois condamné à des peines de prisons ferme et actuellement recherché par la Direction de la Police Judiciaire de Yaoundé qui a enregistré plusieurs plaintes de citoyens abusés par ce dernier ».

L’instance précise cependant que pour ce qui est des militaires, les procédures réglementaires, disciplinaires et administratives prévues par les textes en vigueur dans les Forces de Défense ont toutes été enclenchées dans les délais prescrits.

Le ministère de la Défense « décline sa responsabilité pour les forfaits de ces hommes en rupture des liens organiques avec lui et complètement détachables du Service », a ajouté le communiqué.


Cameroun - Le gouvernement décline sa responsabilité dans l’affaire des 5 malfrats arrêtés au Togo
Cameroun - Le gouvernement décline sa responsabilité dans l'affaire des 5 malfrats arrêtés au Togo









RECOMMANDÉS
Un journaliste accusé de “sécession” placé en détention provisoire pour six mois
1.  Un journaliste accusé de “sécession” placé en détention provisoire pour six mois

2.  Cameroun - Le journaliste Ernest Obama en liberté

3.  Cameroun - Des députés européens plaident pour une solution pacifique au conflit angl...

4.  Cameroun - Les nouvelles nominations au sein du Conseil supérieur de la magistrature

5.  Cameroun - Trois « faux Samuel Eto'o » mis aux arrêts.




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média