5:38:12 PM Samedi, 11 Juillet 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Togo - Covid-19 : Un confiné raconte son enfer à l’hôtel Eda-Oba

Togo - Societe
iciLome | | 2 Commentaires


Ce n’est un secret pour personne. Le samedi 23 mai dernier, près d’une centaine de Togolais ont regagné le pays à bord d’un des appareils de la compagnie Air France au départ de Paris. Il s’agissait d’un vol spécial de rapatriement en faveur des citoyens togolais bloqués à l’extérieur à cause de la crise sanitaire relative au coronavirus.

Bien évidemment. Comme requis le protocole sanitaire établi dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19 au Togo, ces Togolais rapatriés ont été mis en quarantaine dans certains hôtels de place en vue d’un contrôle médical. Ceci pour vérifier s’ils sont contaminés par le virus mortel qui sévit actuellement dans le monde entier. Seulement, les conditions de confinement dans ces lieux réquisitionnés laissent à désirer.

Interrogé par nos confrères de Pyramide FM, un des Togolais rapatriés le 23 mai dernier et confinés à l’hôtel Eda-Oba n’a pas hésité à décrire l’enfer qu’il a vécu dans ce lieu de confinement. A en croire ce dernier, les 14 jours de confinement passés à l'hôtel Eda-Oba ont été un véritable calvaire. Un véritable boxon. La nourriture servie n’était pas bonne. Et le comble, c’est qu’aucun agent n’est venu leur expliquer comment les choses se passent. Certains confinés étaient obligés de partager une seule chambre. Et pourtant, ils n'étaient ni équipés de gants, ni de cache-nez.

« Dès notre retour au pays, on nous avait d’abord annoncé qu’on serait à l’hôtel Ibis. Mais on nous a amené à l’hôtel Eda-Oba. C’était un désordre total. Certains n’étaient pas seuls dans les chambres. Certains étaient trois. On n’a jamais reçu un seul gant, ni un seul masque. On nous a pris la température qu’une seule fois. Il n’y avait personne qui pouvait venir nous faire le briefing de comment ça se passait. On était laissé à nous-mêmes. C’était horrible. Ils ont tout loupé. Moi mes draps n’ont jamais été changés. On était obligé de faire appel à nos familles pour qu’elles nous amènent tout ça là », a confié ce concitoyen.

Et de poursuivre : « La nourriture ? Oh là là… Au début c’était catastrophique, mais vers la fin, ils essayaient d’arranger les choses. Il y a des agents qui nous distribuaient à manger et qui lavaient leur botte à la main. Ils ne les désinfectaient même pas. Ils ont les gants 24h/24. Je ne vous parle pas des cache-nez ».

Ce qui fait le plus mal, c’est que certains de ces Togolais qui ont pris le même vol le samedi 23 mai dernier n’ont pas été soumis à cette quarantaine. « Il y a certains qui ont pris le même vol que nous, mais qui sont partis directement à la maison. C’est à croire qu’ils sont déjà immunisés contre le virus. Je ne sais s’ils ont des passe-droits ou c’est parce qu’ils sont les fils ou filles des barons. J’espère qu’ils vont corriger le tir pour les autres qui viendront », a conclu ce Togolais.

Suivez plutôt l’audio de son témoignage !

Godfrey Akpa


Togo - Covid-19 : Un confiné raconte son enfer à l’hôtel Eda-Oba
Togo - Covid-19 : Un confiné raconte son enfer à l'hôtel Eda-Oba









RECOMMANDÉS
Togo - Covid-19 : les services sanitaires recensent 710 cas confirmés
1.  Togo - Covid-19 : les services sanitaires recensent 710 cas confirmés

2.  Togo - Pour s’offrir Fodoh Laba, il faut casser la tirelire…

3.  Togo - Fulbert A. à la sortie du palais "Nous n'avons pas commis d'acte répréhensible...

4.  Togo - Retour partiel des services cultuels à partir du 17 juillet

5.  Togo - Pétrole-Gate: Le fils Adjakly assigne L’Alternative en justice




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média