9:09:02 AM Lundi, 6 Juillet 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Togo - Les Evêques exigent de véritables réformes politiques

Togo - Politique
iciLome | | 12 Commentaires
togo-les-eveques-exigent-de-veritables-reformes-politiques


Dans son communiqué final sanctionnant sa deuxième session ordinaire de l’année, tenue du 16 au 19 juin à Lomé, la Conférence des Évêques du Togo s’est prononcée sur la situation sociopolitique que traverse actuellement le pays. Le hold-up électoral du 22 février dernier a été remis sur le tapis.

Les Évêques disent avoir observé, à regret, qu’à l’image des autres élections qu’a connues le Togo, celle du 22 février 2020 a été marquée par de « nombreuses irrégularités » qui ont d’ailleurs plongé le pays dans un mouvement prévisible de contestations dès la proclamation des résultats.

« C’est lieu de rappeler que, sans une sérieuse réforme du cadre électoral en vue d’une d’élection libre, transparente, crédible et paisible, la démocratie ne peut pas réellement fleurir au Togo », indique le communiqué de l'épiscopat.

A en croire les prélats, tant que la vie sociopolitique togolaise sous le règne de Faure Gnassingbé sera dominée par l’armée, tant que la corruption et l’impunité seront érigées en mode de gouvernance, tant que les pouvoirs législatifs et judiciaires ne seront pas réellement indépendants, les tensions ne pourront jamais s’apaiser au Togo.

Ils dénoncent au passage l’impunité dont jouissent les auteurs et commanditaires des cycles de violences policières et d’assassinats que le pays avait dernièrement connus. Pour ces hommes de Dieu, tant que les auteurs et les commanditaires de ces actes de violence ne seront pas sanctionnés, les remous politiques seront inévitable dans le pays.

« Tant que le mensonge sera utilisé en particulier dans les médias et sur les réseaux sociaux comme stratégie de déstabilisation des personnes et des institutions, tant que la ruse sera employée comme moyen de conquête et de conservation de pouvoir, enfin, tant que la violence ne sera pas condamnée et enrayée, les auteurs et les commanditaires sanctionnés, les remous politiques seront inévitables dans notre pays », préviennent-t-ils.


Togo - Les Evêques exigent de véritables réformes politiques
Togo - Les Evêques exigent de véritables réformes politiques





Autres titres
Togo - Entretiens/Agbéyomé Kodjo : « L’opposition, ma détention, la diaspora, DMK, la...
- Togo - Entretiens/Agbéyomé Kodjo : « L’opposition, ma détention, la diaspora, DMK, la...
Togo - DE L’AUDACE POUR LES ÉVÊQUES DU TOGO : Devenir un « témoin assisté » devant de...
- Togo - DE L’AUDACE POUR LES ÉVÊQUES DU TOGO : Devenir un « témoin assisté » devant de...
Togo - Covid-19 : Prorogation de l’état d’urgence de 45 jours
- Togo - Covid-19 : Prorogation de l’état d’urgence de 45 jours
Togo - Droit de réponse de Sena Alipui à la chronique « Bradage par acclamation » de ...
- Togo - Droit de réponse de Sena Alipui à la chronique « Bradage par acclamation » de ...
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 12   #@? | Dimanche, 21 Juin 2020  - 19:15
  Posting 6 et 11 deux malades mentaux.

 11   issifou | Dimanche, 21 Juin 2020  - 9:2
  Réponse à 6-César
  Les prêtres et autres religieux sont considérés comme des garants de la morale collective et devraient,lorsqu'ils interviennent dans un conflit opposant deux groupes de belligérants, se comporter en qualité de médiateurs pour aboutir à la cessation des hostilités entre les protagonistes. En prenant partie dans le conflit en égrenant les fautes de l'un des belligérants, comme tu viens de le faire, ils compliquent ainsi la recherche de solutions. C'est comme si on fait appel à un incendiaire au lieu du pompier. Souvenez vous de la première phrase prononcée par Monseigneur Kpodzro élu pour présider la conférence nationale en 1991 et finalement le résultat de cette assise nationale sur laquelle tous les togolais avaient placé leurs espoirs

 10   Fraude | Samedi, 20 Juin 2020  - 20:59
  Ce petit mangeur de chiens aux gros yeux de prend pour qui? Continue ta barbarie,vilain voleur et tueur du peuple.Retiens une chose:nous n'aurons pas pitie'au moment venu.

 9   Etiamé | Samedi, 20 Juin 2020  - 17:4
  Réponse à 5-Fernando garcia
  Mais nous aurions appris que ces homosexuels couchent avec ta mère et tes soeurs. Alors, qu'est-ce que tu cherches à cacher, pétit menteur professionnel mal payé par le régime sanguinaire au Togo?

 8   Opongo | Samedi, 20 Juin 2020  - 14:40
  Priez pour Les togolais et victimes de la repression.Faure est deja pourri.Le bien pour lui devient du mal et le mal,le bien!!Oubliez ce farfelus qui se croit au dessus de plus 6 millions de togolais.Faure n'a pas de sur-moi,d'ethique encore moins de morale.Sa seule jouissance:le pouvoir et le sex.

 7   President encombrant | Samedi, 20 Juin 2020  - 14:20
  ..C'est comme parler a' un sourd muet.Ce petit voleur d'elections et celibataire endurci sait qu'il ne merite pas sa place. Incompetent et impopulaire,la force brute reste le dernier recours.

 6   César | Samedi, 20 Juin 2020  - 14:1
  Le vérité blesse vraiment. Y a-t-il quelque chose que ces évêques ont dit qui ne corresponde pas à la réalité sociopolitique dans ce pays ? L'armée ne sort-elle pas de rôle régalien de protection du pays contre les menaces venues de l'extérieur pour exercer plutôt sa brutalité de couards sur des populations civiles désarmées ? Bien sûr que si ! La corruption n'est-elle pas érigée en mode de gouvernance, en tandem avec la gabegie, le népotisme et la concussion ? Bien sûr que si ! Le législatif n'est-il pas réduit à une chambre d'acquiescement aveugle et éhontée ? Bien sûr que si ! Le législatif est-il indépendant ? Ce serait trop beau pour eux ! L'impunité n'est-elle pas une réalité triste et dégoûtante au Togo ? Assurément ! La paix des cœurs existe-t-elle dans ce pays ? Que nenni ! Y a-t-il jamais eu une vérité des urnes dans ce pays depuis 1992 ? Jamais ! Que reproche-t-on aux évêques ? Comment peuvent-ils contribuer à l'harmonie et à l'apaisement dans le pays sans dire la vérité ? Préfère-t-on qu'ils pondent une déclaration mensongère pour contenter une hideuse minorité méchante, insensible, menteuse et grande voleuse devant l'Éternel ? Les évêques sont sur la bonne voie... Pour une fois !

 5   Fernando garcia | Samedi, 20 Juin 2020  - 13:22
  Ces HOMOSEXUELS doivent redresser les problems de leurs eglises avant de s'occuper du gouvernement. Ils sont furieux parceque personne personne ne les ecoute plus. Partout dans le monde, ils devenus les vrais enemis du peuple.

 4   123 | Samedi, 20 Juin 2020  - 11:31
  Médecins après la mort.

 3   issifou | Samedi, 20 Juin 2020  - 11:11
  Très franchement ces hommes d'église inquiètent beaucoup plus qu'ils ne rassurent à travers leurs propos trop clivants en lieu et place d'appel à la sortie d'une situation d'opposition violente pour la construction d'une nation soudée. Leur rôle n'est pas d'attiser les peurs et monter les groupes des différentes tendances politiques les uns contre les autres. Vivre ensemble nécessite de faire attention aux autres avec moins de tensions et plus de sérénité. C'est ce que devrait être le message permanent des hommes dits de Dieu.


RECOMMANDÉS
Togo - Covid-19 : 15 nouveaux guéris signalés dimanche
1.  Togo - Covid-19 : 15 nouveaux guéris signalés dimanche

2.  Togo - Entretiens/Agbéyomé Kodjo : « L’opposition, ma détention, la diaspora, DMK, la...

3.  Togo - Nana Akufo-Addo s’est mis en quarantaine

4.  Togo - Le chantier du grand marché toujours au point mort : Le signe du mépris du pou...

5.  Togo - Grève à Togo Terminal depuis hier nuit




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média