5:34:42 AM Lundi, 10 Août 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Togo - Le corrigible Sena Alipui !

Togo - Societe
iciLome | | 5 Commentaires
togo-le-corrigible-sena-alipui-


Il était le premier citoyen togolais, un « député » qui plus est, à jeter le discret sur le travail qu’avaient abattu le confrère Ferdinand Ayité et son équipe du journal d’investigation L’Alternative. Lui, c’est le nommé Sena Alipui. Alors que tout le Togo –même Faure Gnassingbé himself, semble-t-il – demande des comptes au clan Adjakly qu’on accuse de détournement de centaines de milliards de francs CFA, ce député de l’Union des Forces de Changement (UFC) semble ne rien voir de concret dans cette affaire. Pour lui, toutes ces malversations révélées par le confrère Ferdinand Ayité ne sont qu’un ramassis d’allégations qui dissimule bien un « règlement de compte ».

« Revenons à notre affaire qui est l’affaire Adjakly. Je n’y crois pas parce que je vois rien de tangible, de documenté et de sérieux dans cette affaire. Je vois plutôt un règlement de comptes. Je ne sais pas. Il doit avoir quelque chose. Mais de toute façon, l’avenir nous le dira. (…) Mais au niveau de l’Assemblée, en tout cas, à mon niveau, je n’ai pas matière à convoquer un ministre pour cette affaire », avait-il débité tout en ignorant qu’en tant que « député », son premier rôle est de contrôler l’action gouvernementale, surtout lorsque par la presse ou tout autre voie, il y a affaire de détournement de deniers publics.

Mais très vite, l’homme a été remis à sa place. Sur la toile, c’étaient des tirs croisés qui venaient de partout. Ferdinand Ayité lui-même dans une interview accordée à une radio de la place, n’a pas manqué de recadrer celui-là qui se réclame « élu du peuple » et qui tente de prendre la défense de ses "amis" (les Adjakly) cités dans ce scandale de détournement de fonds de 500 milliards de F CFA en mode offshore sur les commandes pétrolières au Togo.

« Je connais très bien le Père Alipui. Souvent je lui rends visite. On parle beaucoup plus des questions économiques et monétaires, surtout quand je veux comprendre un certain nombre de choses. C’est quelqu’un qui est assez ouvert. Mais j’ai cru comprendre que c’est son fils qui a fait ces déclarations. Alors si c’est le cas, le fils n’est pas tiré à la hauteur de son papa. On a des gens comme ça dans chaque famille. Je trouve quand même triste qu’un député puisse réagir de la sorte.

Supposons même que ce soient des allégations. Mais la gravité des informations fait en sorte qu’au niveau du parlement, on peut décider de vouloir comprendre ce qui se passe, parce que le rôle du député, c’est de légiférer et de contrôler l’action gouvernementale. Mais quand un député se lève comme ça, sans avoir fait une quelconque investigation, commence par débiter que ce qu’on a écrit dans le journal est léger, ce n’est pas documenté, sans avoir écouté le journaliste, sans savoir les documents que les journalistes détient, sans savoir comment est-ce que l’enquête est menée, je trouve ça vraiment ridicule de la part de quelqu’un qui se dit un élu de la nation », avait indiqué le Directeur de publication de L’Alternative.

Le corrigible Sena Alipui

Visiblement, ces propos du confrère Ferdinand Ayité ont bien atteint leur cible. Sena Alipui a bien reçu la leçon. Il a compris qu’il a raté une précieuse occasion de se taire. Dans une séquence de vidéo qui circule depuis mercredi sur la toile, le député semble avoir entendu raison. Très posé, il a l’air calme. Rien qu’à le voir dans la vidéo, on peut toutefois déduire sans se tromper qu’il s’est rendu compte de ses déboires. Même s’il essaie maladroitement de se dédouaner, ses propos laissent transparaître un sentiment de culpabilité. C’est à croire qu’il voulait présenter son mea culpa à la nation toute entière.

« Tout le monde a droit un procès juste et équitable. Donc on ne va pas faire le procès de cette affaire-là dans la presse. Et du coup faire de moi un complice parce que je connais M. Fabrice Adjakly depuis 35 ou 37 ans, ou faire de moi un député subitement nommé, ou me traîner dans la boue pour faire comprendre que mon père est mieux que moi, ce n’est vraiment pas sérieux », a-t-il indiqué.

Rappelons qu’à part Sena Alipui qui « ne voit rien de sérieux dans ce scandale financier », d’autres députés de la 6eme législature, à l’instar de Gerry Taama, veulent mener des actions pour que cette affaire soit tirée au clair. D'ailleurs, le gouvernement togolais a tenu une réunion de crise sur ce scandale financier qui implique le clan Adjakly.

Godfrey A











RECOMMANDÉS
Togo - TO BE DASHED & SLANTED: Faure Gnassingbe -- Winnie, The Flu
1.  Togo - TO BE DASHED & SLANTED: Faure Gnassingbe -- Winnie, The Flu

2.  Togo - DÉTOURNEMENT DE L’ARMÉE TOGOLAISE CONTRE LE PEUPLE : argent, mensonges, violen...

3.  Togo - Nécrologie : Le DG de la SALT n’est plus

4.  Togo - Prof. David Dosseh au régime RPT-UNIR : « Revendez ce logiciel Pegasus et ache...

5.  Togo - Branchements illégaux sur les canalisations publiques : L'ANASAP et le DAGL pe...




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média