1:39:09 PM Jeudi, 13 Août 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Togo - Le Togo cité dans une affaire de corruption dans la livraison d'ambulances au Bénin

Togo - Societe
iciLome | | 8 Commentaires
togo-le-togo-cite-dans-une-affaire-de-corruption-dans-la-livraison-d-ambulances-au-benin


Au Bénin, l'autorité Nationale de Lutte contre la Corruption (ANLC) traite un “dossier des ambulances’’, achetées par le ministère de la Santé à un coût jugé exorbitant. Six ambulances de même marque sont supposées être achetées par le Togo en 2011 à un montant de 550 000 000 FCFA.

Invité à l'émission 100% de Sikka TV, l'ancien président de l'autorité Nationale de Lutte contre la Corruption (ANLC) déclare qu'après la demande du ministère béninois de la Santé depuis décembre 2015, le marché N°355 du 17 septembre 2018, a été signé pour la fourniture de cinq ambulances médicalisés, 4X4 diesel de marque Mercedes fourgon, par une société de la place pour un montant de 493 830 000Fcfa.

Le montant de trois ambulances livrées sur les cinq faisait 493 830 000fcfa, soit une ambulance est à peu près plus de 90 000 000 Fcfa.

Ces informations ont mis la puce à l'oreille de l'ANLC qui a immédiatement invité le ministère chargé de la Santé, tous les membres de la commission ayant étudié le dossier et le fournisseur des ambulances pour une série de réunions.

Au cours des investigations, le soumissionnaire officiel au Bénin a avoué que la marque que demandait celui qui a lancé l’appel d’offres n’était pas autorisé à circuler au Bénin.

Mais dans le dossier de ceux qui ont gagné, ils ont mis « une attestation de bonne fin d’exécution comme ayant livré six ambulances de même marque qu’ils veulent proposer au Bénin, au Togo pour un montant de 550 000 000 de fcfa ».

D'après l'ancien président de l'ANLC, les investigations ont permis de découvrir que l'attestation de bonne fin d'exécution a été signé par un chef magasinier au lieu d'un directeur du centre, et d'ailleurs le Togo ne pouvait pas acheter ces produits en cette période.

« Les investigations nous disent qu’à la date de 2011 ou le document a été signé, le centre du Togo qui est supposé avoir acheté les six ambulances pour 555 000 000Fcfa avait une dette de près de cinq milliards et que ce centre ne pouvait jamais acheter une seule ambulance à plus forte raison six », précise-t-il.

Et d'ajouter : « Les investigations nous renseignent que le centre en question au Togo détenait seulement une ambulance offerte par Rotary Club international, jamais achetée et donc que l’attestation de bonne fin d’exécution est une fausse attestation, ça n’existe pas ».

Jean-Baptiste Elias indique que pour confondre le fournisseur, ce dernier a été invité à plusieurs reprises pour présenter une copie de la lettre du 23 juillet 2011 par laquelle le fournisseur avait été approché pour vendre les six ambulances à 550 000 000 FCFA au Togo.

« A ce jour 15 juillet 2020, je n’ai jamais reçu cette lettre puisqu’elle n’existe pas », a-t-il alerté.

Le procureur spécialisé de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) a accusé réception du rapport de l'ANLC, et a transmis le dossier à la Brigade économique et financière (BEF) pour la suite du dossier.

Mensah A.


Togo - Le Togo cité dans une affaire de corruption dans la livraison d'ambulances au Bénin
Togo - Le Togo cité dans une affaire de corruption dans la livraison d'ambulances au Bénin









Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 8   Hééé | Vendredi, 17 Juillet 2020  - 17:13
  Réponse à 4-Kombaté
  Kombate , comment oses-tu à dire des betises sur ntre Messi ? On comprend que tu aimes seulement ces billets de banque.
Tous les togolais savent que Faure a pris la Place de son père !
Toi tu nous parles maintenant de Mey qui prendra la Place de faure ; Est-ce-qu'il est le fils de Faure ou bien lui il ne peut pas prendre la Place de son père ?
Les togolais veulent comprendre !
N.B. Voici tes propos :
"Tenez Vous bien Apres Faure viendra le tour de Mey Gnassingbé tchokotchoko "

 7   TAGO | Vendredi, 17 Juillet 2020  - 12:35
  mes compatriotes le titre de cette information est un peu exageré. dans l article le journaliste lui meme n a pas mentionne aucun nom d un membre du gouvernement. dc selon moi , nous ne devons pas insulter le gouvernement. dc attendons la suite des informations.

 6   issifou | Vendredi, 17 Juillet 2020  - 12:17
  Réponse à 4-Kombaté
  D'accord avec ton constat, sauf ta conclusion qui va faire des jaloux au sein de la famille Gnassingbé. Pourquoi MEY et non un autre Gnassingbé ? Je suis un Gnassingbé moi aussi. Que dis-tu ?

 5   Comptage | Vendredi, 17 Juillet 2020  - 10:32
  Réponse à 4-Kombaté
  "C est vous même qui compliquez les choses.tout ce que vous racontez ou tous les infos que donnent les hommes de médias au Togo ne sont pas vérifiés.Qui ne connaît pas le togolais avec sa grande bouche?Allez sur les réseaux sociaux vous ne verrez pas les citoyens des autres pays de l Afrique venir dire de n importe quoi sur leur pays jamais".

Puisqu'il n'y a rien à dire!!!

Vive le Togo libre.

 4   Kombaté | Vendredi, 17 Juillet 2020  - 9:52
  C est vous même qui compliquez les choses.tout ce que vous racontez ou tous les infos que donnent les hommes de médias au Togo ne sont pas vérifiés.Qui ne connaît pas le togolais avec sa grande bouche?Allez sur les réseaux sociaux vous ne verrez pas les citoyens des autres pays de l Afrique venir dire de n importe quoi sur leur pays jamais.Le citoyen togolais est réputé de menteur,le citoyen togolais a une grande bouche même s il mange après une minute on le demande il dit qu il n a pas mangé.Le dénigrement est le quotidien du togolais.Au Togo on a pas de problème de société mais d individu.le citoyen togolais est mal né .donc il faut un dure pour gouverner ce pays .Voila pourquoi Dieu nous a donné cette famille Gnassingbé.Tenez Vous bien Apres Faure viendra le tour de Mey Gnassingbé tchokotchoko

 3   César | Vendredi, 17 Juillet 2020  - 9:52
  Moi quelque chose m'échappe dans cette histoire. Aucun officiel togolais n'a été indexé dans toute l'affaire. Un chef magasinier ne constitue pas une autorité dont la signature engagerait un pays tout entier. S'il s'avère que ce chef magasinier a bien trempé dans l'affaire, ce ne serait ni plus ni moins qu'une saga de sous-fifres ! Rien pour entacher le Togo. Il existe de tels voyous dans tous les pays. Le titre de cet article est fallacieux.

 2   Razielo | Vendredi, 17 Juillet 2020  - 9:26
  Je me demande ce quest devenu mon pays le togo? Quand tu veux écouter des nouvelles du togo , cest juste des affaires d'escroquerie , de voles , de violes , d'assassinat a hautes échelle. Waooo. Quand on est gouverné par des bandits voici le résultat

 1   Kayi | Vendredi, 17 Juillet 2020  - 9:18
  😀😀😀😀😀, quand d autres produisent des intelectuels chez nous au Togo c est des voleurs sur tous les plans vrement pitié


RECOMMANDÉS
Togo - Dermane  Tadjoudine, nouveau patron de la DTRF
1.  Togo - Dermane Tadjoudine, nouveau patron de la DTRF

2.  Togo - La communauté musulmane est en deuil

3.  Togo - Agbéyomé Kodjo en appelle à la communauté internationale pour la suspension du...

4.  Togo - Mme Adjamagbo Johnson : « S’ils pensent qu’on se bat pour des postes gouvernem...

5.  Togo - Covid-19 : Les bars seront encore fermés




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média