1:33:02 PM Jeudi, 13 Août 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Togo - Atteinte aux mœurs dans les écoles : 29 élèves libérés, 11 autres gardés à la Police

Togo - Societe
iciLome | | 6 Commentaires
togo-atteinte-aux-moeurs-dans-les-ecoles-29-eleves-liberes-11-autres-gardes-a-la-police


Des quarante (40) élèves arrêtés jeudi 16 juillet par la police dans l’affaire des vidéos à caractère immorale tourné dans les écoles, vingt-neuf (29) élèves ont été remis en liberté vendredi, alors que onze (11) autres apprenants sont toujours dans les mailles de la Police.

Selon le confrère Gapola, les onze (11) élèves, 4 filles et 7 garçons, sont toujours retenus à la Brigarde de recherches et d’investigations (BRI) pour la suite des enquêtes. Ils sont soupçonnés comme étant « les véritables cerveaux ».

Ces élèves risquent une peine de 2 à 6 mois de prison et une amende allant de deux (2) à 10 millions francs Cfa, selon les dispositions la législation togolaise. Notamment l’article 139 du code pénal du Togo.

Identifiés comme auteurs, co-auteurs, ou encore acteurs des vidéos malsaines balancées sur les réseaux sociaux, ces jeunes apprenants sont issus des établissements tels l’École Protestante d’Agbalépodo, du Lycée d’Enseignement Général Adidogomé 1 (LEGAL 1), de l’IPL La Confiance, le Complexe scolaire Cheikh Anta Diop de Gbenyedji, Collège Notre Dame de l’Église de Vakpossito, etc.

Rayan Naël


Togo - Atteinte aux mœurs dans les écoles : 29 élèves libérés, 11 autres gardés à la Police
Togo - Atteinte aux mœurs dans les écoles : 29 élèves libérés, 11 autres gardés à la Police









Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 6   jjk | Mardi, 21 Juillet 2020  - 18:58
  ce que ces enfant ont fait ressemble a ce que nos dirigeants font
demandé d abord combien de femme le chef de l état a

 5   ici | Dimanche, 19 Juillet 2020  - 19:46
  Voici la petite liste de 2012 des médecins généralistes, spécialistes, anesthésistes, chirurgie etc ... qui travaillaient dans une des cliniques privées de Lomé. Clinique créée par les Gé Ewé Mina Ouatchi Adja de ma famille Moïse Kossivi Fiadjoe, Jemima Prince Agbodjan et Robert Komlavisoé Fiadjoe. ils sont plus de 60 médecins et 176 employés aujourd'hui :

GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE :
/ DR Moïse Kwasivi Fiadjoe / DR Jean-Claude K. Kolani / DR François F. Adanlété / DR Ami Nono Niamey /

PEDIATRIE :
/ DR Jemima Fiadjoe Agbodjan / DR Olga Agbodjan Djossou / DR Zaratou Oumanou / DR Essi Tépé /

MEDECINE GENERALE :
/ DR KAFUI KWAMU / Dr Banipo Kolani / Dr Adade Ephoevi - Ga / DR Sitsope Awovi klu / DR Quevison Asion / DR Denis Agbetiafa /

RHUMATOLOGIE :
/ Dr Théodora Denke /

ANESTHESIE REANIMATION :
/ DR Marie Cécile Bruce / DR Nathalie Kangni / DR Enos Dagadzi / Dr Sabiratou Tchakpedeou
/ DR Seddoh / DR Ouro / Dr Aïssata Kondet /

CHIRURGIE GENERALE :
/ PROF Etienne Ayité / Dr David Dosseh / Prof Yvon A. Segbena / Dr Gregoire Abalo / DR Issifou Moumouni /

UROLOGIE :
/ DR Akouété Akakpovida /

NEUROLOGIE :
/ DR Belo /

RADIOLOGIE :
/ DR Adjenou Victor / Mr Pierre de Souza /

CARDIOLOGIE :
/ DR Deo K. Anifrani /

GASTRO ENTEROLOGIE :
/ DR Simeon Gaba /

ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION :
/ DR Moïse Kwasivi Fiadjoe / DR Jean-Claude K. Kolani / MR Ata Camille Aduayi / Madame Ayélé Ekoué /

DIRECTION ADMINISTRATIVE :
/ Mr Mawuena Eklu / Mr Kokou Robert Amemou /

SURVEILLANTE GENERALE :
/ Mme Pauline E. Amouzou /

KINESITHERAPIE :
/ MR Pascal Eusebio /

LABORATOIRE D'ANALYSES MEDICALES :
/ DR KPOTSRA AMETEPE EILFRIED / DR AGBO JOEL /

 4   La jungle gnassionale | Dimanche, 19 Juillet 2020  - 18:32
  Réponse à 2-Anévic
  La correction à donner aux enfants doit venir doit caractère moral de ceux qui ont en main le destin de ces enfants. Dans mon commentaire, j'ai faire quelques rapprochements sans que personne ne me dise celui d'entre eux qui est le plus répréhensible. Au Togo, 'La raison du plus fort est toujours la meilleure. Loin d'encourager ces enfants, he me demande ce qui a été fait de ces individus entrenant des relations incestueuses avec le pouvoir de Lomé II qui ont violé des mineures dont la vidéo, de plein ébat sexuelle de certaines, ont circulé la toile? Je n'en veux pour preuve que l'histoire attentatoire de Donald Sodji, celle de Papson Moutité... et plusieurs autres que les Togolais connaissent bien. Christian Trimua a fait assassiner plusieurs jeunes sans qu'il ne soit jamais inquiété. Les assassinats du régime RPT/UNiR, led incendies criminels des marchés, les crimes économiques et constitutionnels et institutionnels, qu'en disons-nous! Que veut-on nous faire savoir? Si la chatité bien ordonnée commence par soi-même, ces voyous doivent se mettre à la disposition de la police avant de nous narguer. La vidé de ces élèves détruit-elle le Togo plus que les exemples pré-cités? Quand les gouvernants sont inciviques et immoraux, que pensent-ils que les citoyens, surtout les jeunes élèves soient? Trop c'est trop!

 3   bio | Dimanche, 19 Juillet 2020  - 17:41
  Le probleme present est just un developement de ce qui existait deja avant sans les videos. et la solution contre cela n'est point l'emprisonnement, mais un pb de discipline. comme pour tout sujet embarassant . personne ne pipe mot meme pas de commentaire sur un sujet qui touche tt un peuple

 2   Anévic | Dimanche, 19 Juillet 2020  - 17:10
  Réponse à 1-La jungle gnassionale
  Ils doivent être libérés mais ils doivent être corrigés d'abord car ils ne sont les seuls à être les premiers apprenants à voir une fois passant ces films porno ni les derniers car les réseaux sociaux regorgent beaucoup de choses en bien que en mal ce n'est pas eux de nous faire la démonstration et en plus dans un lieu scolaire. Quelle image ils veulent laisser à leurs petits frères.ils méritent la punition car elle ne tue pas plutôt elle enseigne.

 1   La jungle gnassionale | Dimanche, 19 Juillet 2020  - 15:47
  Que ces malheureux laissent les pauvres élèves rentrer librement chez eux! Ne sit-in pas souvent 'Tel père, tel fils'? Qu'ont de criminel ces enfants si ce n'est pas reproduire une infime partie du comportement de ceux qui se disent nous gouverner? Entre brûler des marchés nationaux et faire des vidéos à caractère sexuel, lequel est plus criminel et mérite des poursuites pénales? Entre tirer à bout portant sur des citoyens à mains nues, à plus forte raison sur des mineurs et produire des vidéos à caractère sexuel, lequel mérite emprisonnement? Que des obscurantistes cessent de nous prendre pour des ignorants qu'ils sont eux-mêmes. On gère les ressources nationales comme on gère une épicerie personnelle et on se promène librement les 2 mains dans les poches. Qui jouent avec qui? Le Togo n'est que trop la propriété privée de certains filous! Trop c'est trop. On en a marre! Libérez les pauvres élèves qui ne font que vous emboîter les pas. Auto-critiquez d'abord, ensuite demander à la population de bien faire que vous auriez changé de comportement. Chez nous au Togo, c'est la population qui empatit quand les soi-disant gouvernants se comportement mal. 'Manière de sauvage'! Du n'importe quoi!


RECOMMANDÉS
Togo - Dermane  Tadjoudine, nouveau patron de la DTRF
1.  Togo - Dermane Tadjoudine, nouveau patron de la DTRF

2.  Togo - La communauté musulmane est en deuil

3.  Togo - Agbéyomé Kodjo en appelle à la communauté internationale pour la suspension du...

4.  Togo - Mme Adjamagbo Johnson : « S’ils pensent qu’on se bat pour des postes gouvernem...

5.  Togo - Covid-19 : Les bars seront encore fermés




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média