10:06:53 AM Mardi, 11 Août 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Mali - Crise politique au Mali : Quatre chefs d'État seront à Bamako jeudi

Mali - Politique
iciLome | | 8 Commentaires
mali-crise-politique-au-mali-quatre-chefs-d-etat-seront-a-bamako-jeudi


Des présidents ouest-africains sont attendus au Mali jeudi prochain dans le cadre de la résolution de la crise qui oppose la coalition M5-RFP et le président Ibrahim Boubacar Keïta.

Après l'échec d'une commission de la CEDEAO dirigée par Goodluck Jonathan, quatre présidents du bloc ouest-africain, notamment Nana Akufo-Addo du Ghana, Mahamadou Issoufou du Niger, le Sénégalais Macky Sall et Alassane Ouattara de la Côte d'Ivoire seront à Bamako le 23 juillet 2020.

Il ne sera pas question d’accepter la démission forcée du président Ibrahim Boubacar Keïta. Mais l'institution pourra cependant essayer d'amender les recommandations des experts constitutionnels en médiation qui ont été envoyées.

La méditation avait proposé Une mise en place « de toute urgence d'un gouvernement d'union nationale, sur la base du consensus », dont 30% des membres seront issus de l'opposition, 20% de la société civile et 50% de la majorité présidentielle, et une nouvelle nomination de la Cour constitutionnelle qui cristallise les critiques depuis le début de la crise.

Pendant ce temps, les membres du comité stratégique du Mouvement 5 Juin qui ne sont pas d'accord avec ces recommandations, insistent sur le départ forcé de IBK, mais ont décidé de libérer les rues jusqu'à la fin du mois pour permettre aux populations de se préparer à fêter la Tabaski prévue pour la fin de ce mois de juillet.

Mensah A


Mali - Crise politique au Mali : Quatre chefs d'État seront à Bamako jeudi
Mali - Crise politique au Mali : Quatre chefs d'État seront à Bamako jeudi









Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 8   Paixdedieu | Mercredi, 22 Juillet 2020  - 10:36
  Je doute que par miracle ce syndicat de chefs d'Etats puisse régler cette profonde crise politique de façon durable. L'expérience à l'exception de la Gambie montre ces interventions présidentielles viennent pièger les vaillants peuples en lutte pour leur libération en leur proposant des solutions de sortie de crise biasées au profit du pouvoir en place, permettant à ce dernier de se maintenir vitae eternam. Je soutiens le peuple Malien dans sa lutte empreinte de légitimité et de justesse. Cette lutte est aussi celle de tous les pays francophones d'Afrique car la France quelque soit le gouvernement en place ne lachera jamais d'elle-même la mine d'or que représente pour elle ses anciennes colonies. Cette lutte doit être panafricaine et coordonnée comme telle à l'avenir. Toutes les oppositions aux régimes dictatoriaux en place dans les anciennes colonies Françaices d'Afrique doivent trouver le moyen de se rassembler, de mutualiser leurs énergies, définir ensemble des stratégies de lutte pacifique contre la dictature et la servitude par la France. La lutte continue jusqu'à la victoire finale.

 7   BADABON | Mardi, 21 Juillet 2020  - 23:9
  Réponse à 6-Le bossu
  Le TOGO est souverain.
Que cherche l' étuis et autre sous scellés en France?
Vous avez tué mon beau et vous refusez de remettre son corps.
10 ans après Nawda est Nawda rien changera.
Le Colonel Madjoulouba Toussaint Bitala vous attend

 6   Le bossu | Mardi, 21 Juillet 2020  - 19:22
  Réponse à 1-El Niño
  Si le peuple malien était souverain, il allait de lui même chasser les islamistes.
La souveraineté c'est la capacité de se défendre et de défendre son territoire.
Quelques rares pays en Afrique détiennent leur souveraineté et les éléments qui vont avec.

Sans une armée forte, votre souveraineté n'est que illusion.

 5   jjk | Mardi, 21 Juillet 2020  - 18:52
  Bravo les Maliens
si c est les Togolais c est de commencer a insulter d abord JPF au lieu de s attaquer au cible
je me demande si on ai pas maudit au Togo
depuis l élection du Février 2020 il y a des Togolais leur problème c est JPF
ET non Faure Gnassingbé et on assiste que des discours , des conférences de presse
avec 125 partis politiques que nous avons au Togo il n y a mème pas un parti qui a pu mobiliser le peuple c est maintenant que vous verrez que l ANC est un grand parti

 4   Navi | Mardi, 21 Juillet 2020  - 15:37
  FG, IBK dégagez. Ça fera déjà deux en moins.
❤💚💛🇹🇬🇹🇬🇹🇬

 3   El Niño | Mardi, 21 Juillet 2020  - 15:28
  Réponse à 2-Ebizovo
  Salut Compatriote,
Les maliens sont différents des togolais et en ce sens, le peuple malien ne va jamais baisser les bras.Dehors IBK et son fils, dehors la mafia de la Cedeao. Que cherche Alassane Dran_Man Ouattara dans la délégation syndicale?

En passant, pourquoi personne ne sollicite notre Vaurien National Faure Gnassingbé pour ce genre de médiation?

 2   Ebizovo | Mardi, 21 Juillet 2020  - 15:19
  Réponse à 1-El Niño
  Salut Elnino.
Je pense que ce people Malien va faire la meme faute ques les Togolais en donnant du champs á la dictature de se reorganizer.
Pourquoi arreter les manifestations pour les preparatifs de la fete tabaski?Cette fete est elle plus importante que lute?
Et ces clones de chefs d''etats syndicats vont choisir ce meme moment d'acalmie pour rentrer en jeu.Il faut que les peoples africains actuels soient un peu intelligents et ne recipient pas les fautes des togolais .

 1   El Niño | Mardi, 21 Juillet 2020  - 14:2
  Le peuple malien est un peuple souverain et déterminé. Que ces 4 syndiqués de la Cedeao restent chez eux s'ils ne peuvent accepter la démission d'IBK. D'ailleurs je vois qu'Alasane Dramatique Ouatara sera dans la délégation...Hummm! Rien de rassurant tout ça.


RECOMMANDÉS
Mali - Crise politique au Mali : Les manifestations reprennent ce mardi
1.  Mali - Crise politique au Mali : Les manifestations reprennent ce mardi

2.  Lettre de mission du président de la république au premier ministre

3.  Communiqué du Conseil des Ministres du jeudi, 06 août 2020

4.  L'UNESCO soutient les communautés touchées par le conflit en réhabilitant Bandiagara

5.  Message du président Ibrahim Boubacar Keita à la suite des explosions à Beyrouth




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média