3:20:46 PM Samedi, 19 Septembre 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Togo - Des OSC togolaises en soutien au peuple malien

Togo - Politique
iciLome | | 4 Commentaires
togo-des-osc-togolaises-en-soutien-au-peuple-malien


Douze (12) Organisations de la société civile togolaise soutiennent le peuple malien qui, par sa détermination, a réussi à chasser Ibrahim Boubacar Keita du pouvoir.

DECLARATION DES MOUVEMENTS ET ASSOCIATIONS DE LA SOCIETE CIVILE DU TOGO EN SOUTIEN A LA BRAVOURE ET A L’INGENIOSITE DU PEUPLE FRERE DU MALI

Les mouvements et associations de la société civile du Togo à savoir : Association de Lutte Contre l’Analphabétisme pour le Développement Social (ALCADES), Amis des Populations Vulnérables du Togo (APVT), Association des Victimes de la Torture au Togo (ASVITTO), Galaxie Citoyenne pour la Démocratie (GCD), Groupe des Leaders d’Opinion à la Base (GLOB), Flambeau Du Peuple (FDP), Fédération des Jeunes Démocrates (FJD), Ligue Togolaise des Droits de l’Homme (LTDH), Mouvement Conscience Mandela (MCM), Mouvement pour la Justice Sociale (MJS), Synergie des Elèves et Etudiants du Togo (SEET), Union des Jeunes pour le Développement à la Base (UJDEB-TOGO), tous régulièrement déclarés et enregistrés au Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales (MATDCL), déclarent ce qui suit :

Dans la nuit de mardi à mercredi 19 août 2020, le Président malien Ibrahim Boubakar Kéita annonce sa démission, ainsi que la dissolution du Parlement et du gouvernement sur les antennes de l’Office de Radiodiffusion Télévision du Mali (ORTM).

Cette démission intervient à la suite des manifestations engagées par le peuple malien conduit par le Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des Forces Patriotiques du Mali (M5-RFP) regroupant des organisations de la société civile et des formations politiques, et dénonçant dans un ras-lebol, ensemble avec les militaires composant le Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), la mauvaise gouvernance du président Ibrahim Boubakar Kéita, caractérisée par le clientélisme politique, la gestion clanique et familiale des affaires de l'Etat, la gabegie, le vol, l'arbitraire, une justice aux ordres du pouvoir et en déphasage avec les citoyens, une éducation nationale qui patauge, les massacres de villageois, le terrorisme et l’extrémisme, tous maux qui minent aussi nos pays, dont le Togo.

Quelques heures après cette démission, le CNSP a, dans une déclaration, invité la société civile et les mouvements socio-politiques à le rejoindre pour, ensemble, créer les meilleures conditions d'une transition politique civile conduisant à des élections générales crédibles pour l'exercice démocratique à travers une feuille de route qui jettera les bases d'un Mali nouveau.

Les mouvements et organisations signataires de la présente déclaration, adressent un message de salut militant et une motion de soutien au peuple frère du Mali pour sa bravoure, ainsi que l’esprit patriotique et ingénieux dont il fait preuve au cours de cette période caractéristique de la renaissance de la République du Mali en particulier, et des peuples d’Afrique en général.

Nos organisations voudraient en outre saluer le caractère républicain de l’armée malienne ; et tout en réaffirmant le principe que la démocratie proscrit toute conquête du pouvoir par les armes, encouragent les forces patriotiques regroupées au sein du Comité national pour le salut du peuple (CNSP), qui ont décidé de prendre leurs responsabilités devant le peuple et devant l'histoire, à poursuivre les discussions avec le peuple et les responsables du M5-RFP, afin d’asseoir rapidement la transition pacifique et politique civile dont l’annonce a été faite dans la déclaration dudit Comité ; il y va de la foi et de la crédibilité du caractère historique et patriotique de l’acte qu’ils ont posé.

Nos organisations regrettent et condamnent la position adoptée et exprimée par la CEDEAO dans la résolution de la crise malienne, et voudraient saisir cette occasion pour attirer l’attention de l’ONU, de l’UA et particulièrement de la CEDEAO sur ce qui advient lorsqu’un régime, se refusant d’être un Etat de droit, bouche et détourne en sa faveur toutes les voies et moyens légaux de conquête, d’exercice et de dévolution du pouvoir politique pour se maintenir aux affaires, y compris les coups de force et les tripatouillages constitutionnels.

Nos organisations exhortent en conséquence toute la communauté internationale, et en particulier la CEDEAO et l’UA, à la levée des sanctions prises contre le peuple du Mali, en vue de l’accompagner dans la mise en place d’une transition politique civile pour une sortie pacifique et durable de cette crise.

Pour nos organisations, la réaction des Maliens est un signal fort adressé, d’abord aux dirigeants africains qui méprisent les aspirations de leurs peuples et les règles de bonne gouvernance, qu’aucun peuple ne pourra l’admettre et le tolérer indéfiniment ; ensuite à la CEDEAO que tant que cette institution ne passera de la CEDEAO des chefs d’Etats à la CEDEAO des peuples, elle perdra aux yeux de ces peuples toute crédibilité et ne pourra intervenir utilement et efficacement dans la gestion et la résolution des crises et des conflits.

Enfin, et dans un élan panafricaniste, nos organisations lancent un appel pressant et patriotique aux peuples d’Afrique, particulièrement d’Afrique de l’Ouest, et plus spécifiquement du Mali, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée-Conakry et du Togo, à mutualiser nos forces et nos savoir-faire pour faire nôtre le message fort d’un des responsables du M5-RFP à l’adresse de la CEDEAO et selon lequel :

« Nous avons pris notre destin en main et que la CEDEAO sache qu’il y est en marche un printemps ouest-africain des peuples ouest-africains contre des gouvernements et leurs syndicats qui violent nos droits... Le combat va continuer et nous allons gagner ce combat contre ce genre de dirigeants à la vue restreinte dans une sorte de dépression administrative, politique et qui restreint nos droits, et qui veut nous comprimer, si ce n’est nous confiner dans leur ignorance totale de l’application de leur propre droit ».

Dans ce sens, nos organisations invitent une fois encore, dans le contexte de la crise postélectorale que vit notre pays le Togo, toutes les formations politiques, les mouvements syndicaux, les organisations de la société civile, les esprits épris de liberté, de justice et de changement, à se départir de toute résignation, de toute rancœur, de toute autoflagellation, et à faire plus preuve de patriotisme, afin de faire triompher l’intérêt national que requiert la résorption de cette crise.

Fait à Lomé, le 23 août 2020,

Pour les Mouvements et Organisations de la Société Civile signataires :

L’ALCADES : le Président, M. Daguerre Komi AGBEMADOKPONOU
L’APVT : le Président, M. Fousseni KPEKPASSI
L’ASVITTO : le Président, M. Monzolouwè B. E. ATCHOLI KAO
La GCD : le Président, M. Bassirou TRAORE
Le GLOB : le Président, M. Koffi DANTSEY
Le FDP : le Président, M. Poro EGBOHOU
La FJD : le Président, M. Aklèsso AGOUZOU
La LTDH : le Président, Me Célestin Kokouvi G. AGBOGAN
Le MCM : le Secrétaire Général du CA, Me Joseph Nadikpa K. AKPOSSOGNA
Le MJS : le Président, M. Issaou SATCHIBOU
La SEET : le Secrétaire Général, M. Basile AMENUVEVE
L’UJDEB-TGOGO : le Président, M. Emmanuel H. SOGADJI


Togo - Des OSC togolaises en soutien au peuple malien
Togo - Des OSC togolaises en soutien au peuple malien









Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 4   El Niño | Lundi, 24 Août 2020  - 19:39
  Bravo au peuple malien, et Honte à la Cedeao des dictateurs.

 3   Noir | Lundi, 24 Août 2020  - 13:44
  J'ai remarqué que la plupart des Noirs des Africains Afrique Noire sont devenus aliénés. Ils ne connaissent ni nos coutumes ni nos traditions.
Israel appartient aux Noirs. Les Africains Afrique Noire. Ce sont les Noirs les Africains Afrique Noire qui ont créé Israel. il n'y a que les Noirs qui sont Hébreux. Moïse des Juifs est Noir. Jésus-Christ des Chrétiens est Noir.
Voici les prénoms des fils de Ako = Gbagbo = Jacob = Yakov qui sont les noms des tribus Israélites que nous avons chez nous au pays : Réoubé Shimon Lévi Yéhouda Dan Naftali Gad Asér Issachar Zébouloun Yoséf Benyamin
Chaque tribu a ses signes représentatifs. Dan c'est le serpent.C'est pour cela que nous appelons le serpent Dan.Ako c'est Yakov.Ewé c'est éoué. Lévi c'est Tévi. Shimon c'est Djimon.Asér c'est Lasséy ou Adjé. Yoséf c'est José. Naftali c'est Atayi. Gad c'est Ga. Benyamin c'est Benjamin ...il faut citer les noms de toutes les tribus pendant les cérémonies Vodous.
Si tu vas au Ghana à Accra ils sont Ga. Ga c'est Gad.
Pendant les cérémonies Vodous nous disons que nous sommes des Ivrits. Ivrit veut dire Hébreu. Nous disons aussi que nous sommes des Yéhous. Yéhou veut dire Juif.
Pour dire Juif nous disons Yéhou. Pour dire Chrétien nous disons Notri ou Kpoti.
C'est de l'hébreu.
Kra Noir Tora Noir Tona Noir Tana Noir Bible Noir

Israel faisait partie de l'Afrique. il n'y avait que des Noirs
qui vivaient en Afrique. il n'y a que les Noirs qui sont Hébreux.
Nous avons aussi vécu à Babylone . Nous avons été attaqués.Jérusalem a été attaqué et nous avons perdu la guerre.
D'ailleurs le Chef Ewé président des Chefs traditionnels du Togo a écrit un livre en 2018 où il décrit cette partie de notre histoire.
Nous avons aussi vécu en Egypte. D'ailleurs nous dessinons tout le temps des pyramides pour décrire cette période de notre histoire.Avant, il n'y avait que des Noirs en Afrique. Toute l'Afrique était Noire. les égyptiens aussi étaient Noirs.
Nous avions aussi déjà vécu en Europe. Nous y avons été déportés par les Romains qui ont attaqué Jérusalem. Ce qui est sûr est qu'il n'y a que les Noirs qui sont Hébreux. Abraham est Noir. Isaac est Noir. Jacob est Noir. Moïse est Noir. Jésus-Christ est Noir. Cela va faire 6000 ans que nous pratiquons les traditions Hébraïques. Chez nous en Afrique le mois de Septembre c'est la nouvelle année Juive. l'année 2020 est l'année 5780. Le samedi c'est shabbat.

 2   JOHN | Lundi, 24 Août 2020  - 11:15
  Réponse à 1-issifou
  Merci cher ISSIFOU, c'est pour cela que l'alternance, la fausse démocratie en Afrique sera toujours foulée au pied. Les gens pensent que ce qui c'est passé au MALI peux se passer au Togo en oubliant que le TOGO entre 1990 et 1993 est passé par là et à tirer les leçons. Les maliens ne se sont pas soulever sur une base tribale, ethnique ou régionaliste.
Que les faux opposants togolais me donne la composition du bureau de leur parti ou des instances de direction?
La crise malienne est née à la suite de l'invalidation des députés de l'opposition élus. Au Togo, la fausse crise est née de l'interprétation de la remise à ZERO du compteur.
Moi si je suis FAURE, je révise la loi électorale pour intégrer la représentativité régionale et obliger ces faux opposants à ne pas avoir des partis tribal et régionaliste.


 1   issifou | Lundi, 24 Août 2020  - 10:36
  Honte à vous ! Ayez au moins l'honnêteté intellectuelle de dire que c'est sous la menace de l'armée dans un camp militaire que IBK a été forcé de démissionner. Sans pour autant méconnaître le rôle et la détermination de la société civile dans la chute de IBK, il faut avouer que la manière et les moyens utilisés à la fin sont inappropriés et détestables dans un état qui se dit démocratique. Prenez l'exemple sur le cas du Liban. Voilà la bonne attitude des responsables politiques et militaires dans un pays civilisé. Ce qui s'est passé au Mali ne devrait pas mériter des louanges venant des flemmards qui attendent que le Saint Esprit vienne leur servir chez eux l'alternance sur un plateau d'or. D'accord avec les actions de la société civile malienne qui ne devrait pas accepter l'ingérence de l'armée dans son mouvement par respect des principes institutionnels démocratiques.


RECOMMANDÉS
Togo - Togbui Agbeve V : « Nos populations ont besoin davantage d’infrastructures »
1.  Togo - Togbui Agbeve V : « Nos populations ont besoin davantage d’infrastructures »

2.  Togo - Comment se déroulera la reprise des cours à l'Université de Lomé ?

3.  Togo - Le maire de Dany 1 apporte des précisions sur le cambriolage de la mairie

4.  Togo - Lyon sacrifie Bertrand Traoré

5.  Togo - Le livre « 228 Coach, la passion d’un métier » en dédicace ce samedi




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média