9:57:28 PM Jeudi, 24 Septembre 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Togo - Ce que le PNP retient de la chute d’IBK

Togo - Politique
iciLome | | 10 Commentaires
togo-ce-que-le-pnp-retient-de-la-chute-d-ibk


D’une manière ou d’une autre, la lutte politique entamée au Togo il y a plusieurs décennies aboutira tôt ou tard. C’est la conclusion du Parti nationaliste panafricain (PNP) après réflexion sur la situation politique actuelle qui prévaut au Mali.

Le régime d’Ibrahim Boubacar Kéita (IBK) n’existe plus. Le président malien a été renversé par l’armée. Le pays se retrouve actuellement dans l’incertitude. Avant que l’armé ne décide de faire un coup d’Etat, une grande partie des Maliens manifestaient déjà depuis plusieurs semaines pour réclamer la décision d’IBK et son gouvernement. La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), décriée dans sa gestion de la crise, tente de sauver son image.

Au PNP, l’analyse qu’on en fait est qu’aucun système politique ne résiste à la volonté populaire. « Tout peuple debout arrive à bout de n’importe quel dictateur », insiste la formation politique incarnée par Tikpi Salifou Atchadam au cours de sa dernière réunion hebdomadaire. Les Togolais doivent prendre conscience qu’il est temps que rien ne soit plus comme avant, exhorte-t-il, demandant la généralisation de la contestation populaire.

« Le peuple togolais a les capacités de chasser la dictature cinquantenaire. Il n’y a pas de démocratie sans liberté et il n’y a pas de liberté sans lutte… Au Mali, c’est le peuple qui a fait le gros du travail et l’armée a achevé la lutte », rappelle le PNP.

La particularité du Togo est que « malgré tout l’armée togolaise est restée fidèle au régime », continuant « d’opposer une violence inimaginable au peuple en lutte pour la liberté », relève encore le Parti national panafricain.

Ce dernier ajoute qu’il n’est pas demandé aux Forces armées togolaises (FAT) de faire un coup d’Etat ou de renverser le régime cinquantenaire, mais de rester républicaines, « de s’abstenir d’exercer la violence contre les manifestants pacifiques ».

« Au Mali, c’est le peuple qui a engagé la lutte, a fait le travail et l’armée a achevé la lutte. Au Mali, le peuple et l’armée ne se sont pas concertés au préalable. Au Togo, armée ou pas, le peuple doit conclure la lutte en généralisant la contestation sur l’ensemble du territoire national », restent convaincus Tikpi Salifou Atchadam et sa suite.

A.H.


Togo - Ce que le PNP retient de la chute d’IBK
Togo - Ce que le PNP retient de la chute d'IBK









RECOMMANDÉS
Togo - Eperviers : 3 matches tests dont un contre la Libye en octobre
1.  Togo - Eperviers : 3 matches tests dont un contre la Libye en octobre

2.  Togo - La HAAC en guerre contre les « fake news »

3.  Togo - Journée FIFA : Précisions sur les adversaires du Togo

4.  Togo - Profil des morts du nouveau coronavirus

5.  Togo - Gogoligo de nouveau au « Parlement du rire »




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média