3:17:03 PM Mardi, 22 Septembre 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Togo - « Conscience Mandela » pour la mise en liberté de Kpatcha Gnassingbé

Togo - Societe
iciLome | | 7 Commentaires
togo-conscience-mandela-pour-la-mise-en-liberte-de-kpatcha-gnassingbe


L’association « Conscience Mandela » plaide pour la libération de toutes les personnes impliquées dans l’affaire d’atteinte à la sureté de l’Etat, en l’occurrence le frère du chef de l’Etat togolais, Kpatcha Gnassingbé.

Cette organisation de la société civile se dit inquiète du sort réservé aux détenus politiques dans les prisons civiles du pays. Elle exhorte les autorités togolaises à remettre les détenus politiques en liberté.

A cet effet, une lettre ouverte a été adressée au Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé ce dimanche 6 septembre 2020 par l’association « Conscience Mandela ».

Dans le même contexte, elle plaide pour la libération de Kpatcha Gnassingbé, le Commandant Atti et Tcha Kokou Dontema, accusés d’avoir porté atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat et jetés en prison en 2009.

La plaidoirie va également à l’endroit des personnes arrêtées dans le cadre des manifestations publiques sur le territoire national.


Togo - « Conscience Mandela » pour la mise en liberté de Kpatcha Gnassingbé
Togo - « Conscience Mandela » pour la mise en liberté de Kpatcha Gnassingbé









Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 7   govina | Samedi, 12 Septembre 2020  - 13:0
  kpatcha ou kpatcho je ne sais pas. il n a qu a rester laba jus qu á mourire. cela ne coute absolument rien au Togolais

 6   Bizard | Jeudi, 10 Septembre 2020  - 18:21
  Réponse à 5-Sas
  Et les togolais qui meurent sous le reigne de son excéllence ?

Enselme gouyano Sinandaré enfant de 12 ans tué par balles réelles à Dapaong .
Douti Sinalingue lycéen de 21 ans tue par les coups de bottes des millitaires togolais à Dapaong .
Jojo Zoumekey enfant de 13 ans tué par balles réelles à bè kpota Lome .
Moufidou enfant de 11 ans tué par balles réelles à bout portant à Agoè .
Alabi jeune homme apprenti Chauffeur, tué par balles réelles à GTA Lome .
12 jeunes filles ont été tuées , mutilées et leur corps jetés au champ de tires à Agoè , christian trimua a été inculpé par
la suite , il a été nommé ministre par bagette magique pour qu énfin un silence radio !!! Ainsi le togo avance !!!
11.4.2020 Gueli Kodjosse , savagement assassiné par des militaires qui lui ont écrasé les texticules .
20.4.2020 un autre jeune homme assassiné au niveau du 4e lac akodessewa Lome .
21.4.2020 un homme assassiné à gbégnedji Lome .
22.04.2020 Koutouatsi Dodji a été battu à mort par des militaires à adakpame Lome ; Alors qu'il était sorti pour ses
besoins naturels .
3.5.2020 Le col. Madoulba Bitala a été tué par balles réelles et égorgé par dessus le marcché dans un camp à Agoè .
1.8.2020 La reapparition des miliciens munis d'armaes blanches aux cotés des forces dites de l'ordre !!!
Plus de 1000 morts en 2005 , les assassins sont promulgués .
Sans oublier les tires de sommations qui ne meurent pas en l'air disit quelqu'un et qui tuent en perforant l'abdomen des
pauvres citoyens à Mango et ailleurs .
Le chard d'assaut qui roule sur des pauvres citoyens au cour d'une manifestation et qui ont trouvés la mort à Mango .
Pour ne citer que ces quelques uns parmis tant d'autres , nous chantés ecore cette chansson déja écoutée en disant :
"Ce qu'il faut absolument combattre et dénoncer c'est la corruption, et vous avez parfaitement raison. "
n'est qu'une tentative de manipulation de quelqu'un qui souffre enormement de repères de memoires et qui veut à tout
prix cautionner les sanguinaires .

Mettons en parenthèse le passé lointain et parlons de la cituation qui prévale actuelement sur le terrain :
Nous sommes au 21e siecle , et le 11.8.2020 une information relative à trois crimes rituels commis sur des mineurs âgés
de 5 à 7 ans et dont les corps se trouveraient à la morgue du Centre Hospitalier Régional de Sokodé. L'Association des Victimes de Tortures au Togo s'est vue interpeller par cette horreur et a procédé à ses investigations. Après avoir écouté les témoignages des familles des victimes et visualisé les images des corps des trois (3) enfants, l'ASVITTO vient confirmer les informations rapportées par cet article et relève d'énormes obstacles à la procédure d'enquête judiciaire. Ces obstructions à la manifestation de la vérité se résument à un trafic d'influence de certaines autorités et cadres de la localité.
Dans un premier temps, il convient que l'opinion soit située sur l'intention qu'avaient les autorités en présentant un "fou" à la télévision togolaise (TVT) comme étant le présumé auteur des crimes. Quels ont été les éléments de preuves dont disposait la TVT avant d'exhiber un débile mental sur les écrans de la télévision nationale comme étant l'assassin?
Ensuite, selon les témoignages, le propriétaire du véhicule dans lequel se trouvaient les trois corps des enfants assassinés serait libre de ses mouvements sur instruction de certaines autorités locales au motif que le véhicule a été brûlé sous l'effet de la colère de la foule après la découverte macabre et qu'il n'y aurait plus possibilité de prélever les indices. Qu'à cela ne tienne, un << quatrième enfant a pu s'échapper des mains des criminels et c'est lui qui a donné l'alerte aux parents qui sont partis à la recherche de leurs enfants. Cet enfant l'aurait reconnu dans le lot des assassins >>. Au vu de ces témoignages, il existerait de bonnes raisons pour l'interpellation et l'inculpation du propriétaire du véhicule jusqu'à ce que des preuves de son innocence soient rassemblées.
Il est important de souligner que selon des témoignages relatifs à d'autres crimes rituels, il y aurait des complicités parmi les acteurs politiques qui en tireraient profit pour des sacrifices à des fins inavouées. Pour cette raison, il est de l'intérêt des autorités gouvernementales que la lumière soit faite pour éviter toute suspicion qui les déshonore et qui porte atteinte aux valeurs d'éthique et de morale qu'elles sont censées défendre.
L'ASVITTO interpelle par la même occasion les représentants diplomatiques de l'UNICEF, du PNUD et l'ONG Amnesty International à accompagner ces familles pour la manifestation de la vérité afin que les auteurs et complices soient identifiés et soumis à la rigueur de la loi pour que d'autres enfants soient protégés contre ces crimes rituels.

 5   Sas | Mercredi, 9 Septembre 2020  - 4:18
  Réponse à 4-jjk
  Kpatcha est pire ke faure. Je felicite meme Faure pour ca. Pas de sympathie. Qu il meurent en prison

 4   jjk | Mardi, 8 Septembre 2020  - 16:30
  Togolais Togolaises
vous verrez la fin de Faure
ce sera pir que la fin de Kadafi

 3   jjk | Mardi, 8 Septembre 2020  - 16:29
  si le bon Dieu pouvait tout faire pour que ce criminel meurt en prison Amen

 2   jjk | Mardi, 8 Septembre 2020  - 16:28
  CEUX QUI DEMANDENT la liberté de Kpatcha se moquent des cadavres de 2005
comment es ce qu on peut demander la libération d un criminel

 1   Ebizovo | Mardi, 8 Septembre 2020  - 10:13
  Les enfants d'un monster ne seront jamais un saint.
Laissez les mourir dans leur monstruosité


RECOMMANDÉS
Togo - La Police indique avoir arrêté les braqueurs du 13 septembre au grand marché d...
1.  Togo - La Police indique avoir arrêté les braqueurs du 13 septembre au grand marché d...

2.  Togo - CHEFFERIES TRADITIONNELLES AU TOGO : Comment redevenir des acteurs de l’altern...

3.  Togo - Gamessou Kpodar claque la porte de la Dynamique Kpodzro

4.  Togo - Il est temps !

5.  Togo - Covid-19 : Près de 100 soignants contaminés




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média