7:46:21 AM Samedi, 26 Septembre 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Togo - Covid-19 : Dr Christian Spieker trouve "irréaliste" le projet "Togo-save" du gouvernement

Togo - Societe
iciLome | | 7 Commentaires
togo-covid-19-dr-christian-spieker-trouve-irrealiste-le-projet-togo-save-du-gouvernement


Le gouvernement, à travers le ministère des Postes et de l'Economie numérique, a lancé un projet de mise en place d'une application de contact-tracing dénommé "Togo-Save" pour détecter les porteurs du virus de covid-19 et limiter sa propagation. Seulement au Togo, tout le monde sait l'état de la connexion Internet. Dr Christian Spieker interpelle la ministre Cina Lawson à ce propos.

Madame la Ministre des Postes et de l´Economie numérique, Cina Lawson, je venais de lire hier soir sur un site du Togo que le gouvernement vient de lancer une application de contact-tracing baptisée « Togo-Save » pour tenter de limiter la propagation du corona virus dans le Pays. C´est beau et je vous en félicite pour en être l´initiatrice en tant que Ministre de l´Économie numérique. Mais en toute objectivité et sincérité sans une attitude politicienne de ma part, pensez-vous que cette initiative est réalisable ou réaliste au Togo quand on connaît le quotidien des Togolais avec le coût exorbitant et insupportable de l´internet dans le pays? Avec quoi vont-ils pouvoir connecter pour installer cette application en permanence? Avez-vous au préalable posé cette question de bon sens à vous-même?

En avril passé votre collège aussi, Monsieur Atcha Dedji Affoh, Ministre de l´Enseignement primaire et secondaire, de surcroît ancien Directeur général du Togocel devenu Togocom, a fait une proposition similaire en rapport avec cette pandémie en parlant des cours sur internet, à la radio et à la télévion pour les enfants qui sont en classe d´examen. Mais vu que ce n´est ni réaliste, ni réalisable, il a dû abandonner le projet au regard des conditions de vie des Togolais. On dirait que vous ne connaissez pas la réalité quotidienne des Togolais. Aujourd´hui, vous aussi, vous lui emboîtez les pas avec le même décalage de vision entre ce que vivent réellement les Togolais au quotidien et ce que vous leur proposez. Je ne dis pas que votre proposition en soi est mauvaise mais il faut prendre en compte la réalité quotidienne au Togo. Ce qui est étonnant, l´internet dépend de votre ressort de compétence à vous deux mais vous n´avez rien fait dans ce sens pour rendre le coût abordable aux Togolais. Et aujourd´hui vous sortez des décisions politiques qui n´ont rien à voir avec la réalité sociale des Togolais. Vous parlez aussi de cette application « Togo Save » qui dépend entièrement de l´internet. On dirait que vous ne vivez pas au Togo. Cela démontre que vous ne connaissez pas vraiment la réalité des Togolais au quotidien. Ces décisions pareilles, énervent les gens qui subissent quotidiennement les conséquences. Le développement technologique ou numérique ne se décrète pas. Il faut des réformes.

En tant que Ministre de l´Économie numérique pendant longtemps, vous êtes censée savoir que le coût de l´internet au Togo est insoutenable et que les gens ne peuvent pas faire ce que vous leur proposez pour réduire la propagation de ce virus. Veuillez penser d´abord au préalable, c´est- à-dire réduire le coût de l´internet pour eux. Qu´avez-vous fait pour rendre l´internet accessible à la majorité des Togolais avant de vouloir mettre cette application en ligne tout en sachant que bon nombre de nos concitoyens ne pourront pas? N´est-ce pas un grand coup de pure communication politique ? Pendant mon long séjour au Togo en 2019, ma première réaction est portée sur le coût de l´Internet. Quand on revient au Togo, c´est ce qui frappe le premier. On le sent automatiquement quel que soit le bord politique dont on est. Les militants d´UNIR en Europe ne diront pas le contraire quand ils reviennent aussi au Togo. Donc ils ne peuvent pas me contredire sur ce point. Ils en subissent au tant que nous.

Madame la Ministre, selon ce que j´ai lu, il est écrit que cette application sera disponible « gratuitement » sur Play Store et vous demandez aux gens de l´installer via les données Blue tooth ». Ne trompez pas avec ce mot généreux « gratuitement ». Si l´application en elle-même est gratuite, est-ce que l´accès à l´Internet pour l´installer et se maintenir tout le temps connecté est gratuit ? C´est la seule question que je voudrais juste vous poser ? Peut-être que les autres concitoyens ne voient pas la question de la même manière, mais c´est ce que moi je vois et c´est ce que je pense. L´initiative est bonne mais la mise en pratique est impossible. Quel Togolais moyen est en mesure de le faire avec ce coût exorbitant et abusif de l´internet et pouvoir se maintenir connecté tout le temps? Un peu de réalisme et du cœur sensible à la souffrance des Togolais. Votre ministère, c´est un ministère clé pour le développement économique et social car une entreprise ne peut pas se développer sans l´accès facile à l´internet. Il est de même pour la vie sociale. Ce n´est pas du luxe mais une nécessité absolue.

Est-ce qu´on peut aller sur « Play store » sans se connecter sur internet ? Non seulement ce n´est pas possible mais encore un Togolais lambda ne peut pas rester connecté sur Internet 24 h/24 pour que ce contact-tracing puisse fonctionner et atteindre l´objectif qui lui est assigné, à savoir celui de prévenir et limiter la propagation du virus ? Ça a été déjà lancé ici en Allemagne et aussi en France donc je sais de quoi il s´agit. Mais comment peut-on chercher à transposer dans nos pays africains, en particulier au Togo, ce qui se passe dans les pays développés alors que les citoyens n´ont pas les possibilités économiques et sociales au Togo ? Si vous regardez les chaînes européennes, en particulier France 24 que j´appelle « chaîne de la propagande française en Afrique francophone pour canaliser les esprits dans le sens qu´ils veulent » pour prendre des initiatives politiques pareilles en imitant ce qui se fait en Europe, ce ne serait pas bénéfique. En Europe l´internet est abordable. Au Togo ce n´est pas le cas.

Si vous voulez imiter ce qui se fait en Europe, cherchez d´abord à imiter dans les réformes politiques, économiques et sociales avant d´envisager ce genre d´imitation numérique. Ne mettez pas la charrue avant les bœufs. C´est cette réalité sociale qu´il faudrait d´abord prendre en compte avant ces décisions de belle intention. Si vous aviez pensé à cette réalité sociale au Togo, vous vous rendriez compte que ce ne serait pas possible car l´internet ne couvre pas tout le pays et le coût n´est pas le même qu´en Europe. Même à Lomé tout le monde ne se connecte pas sur whats app car c´est trop cher. Pour cela, certaines associations ont organisé tout récemment le boycott à l´internet deux fois de suite pour protester contre le coût exorbitant et abusif de l´internet au Togo. Je pense que vous êtiez au courant. Qu´avez-vous fait pour eux ? Il faut penser à réduire ce monopole détenu par les deux opérateurs téléphoniques, surtout Togocom. Vous en êtes capable de le faire. Soyez sensible à leur souffrance.

En toute sincérité, si vous voulez qu’économiquement et socialement le pays avance, il faut d´abord démocratiser ou libéraliser le secteur de l´internet et faire venir d´autres opérateurs téléphoniques pour casser le prix car c´est la concurrence sur le marché qui fait baisser les prix des produits en faveur des consommateurs ou acheteurs. On n´a pas besoin d´être économiste de formation pour le savoir. Mes cousins au village le savent quand ils amènent leurs produits au marché.

Un mot aussi pour certains compatriotes qui soutiennent aveuglement ce régime en place alors qu´ils en souffrent énormément comme tout le monde. Ils subissent abusivement aussi du coût très élevé de l´internet. Alors, pourquoi continuer par soutenir aveuglement un parti au pouvoir dans ces conditions ? Je trouve cela triste de leur part. Quel Togolais ne souffre-t-il pas du prix exorbitant et abusif de l´internet à Lomé ? Sauf s´il ou s´elle fait partie de la minorité qui en profite.

Je pense que tous les Togolais doivent voir ensemble la direction de progrès du pays et laisser leur égoïsme de côté. Le soutien aveugle à ce régime détruit le pays. On peut vous tromper ou donner 5000 F CFA pendant les élections. Mais pour combien de jours ou de semaines ça peut durer? Pensez à moyen et à long terme à votre avenir et à celui de vos enfants, de vos frères et sœurs et cousins qui sont dans la même situation de précarité sociale et n´arrivent pas à joindre les deux bouts pendant qu´une minorité en profite. Le Togo ne peut jamais avancer si on ne pense pas à revoir beaucoup de choses dans le pays et faire des réformes dans tous les domaines. On retarde le pays sur tous les plans. C´est un grand gâchis pour les générations à venir. Il faut être vraiment égoïste, cynique et individualiste pour ne pas le sentir ainsi. Quand un pays avance, cela fait la fierté de tous ses enfants.

De la même manière, quand on parle mal tout le temps d´un pays, tous ses enfants en souffrent autant.

À mon avis, le gouvernement devrait même apprendre beaucoup de cette pandémie. Que ce soit sur le plan sanitaire pour construire les hôpitaux et les équiper ou l´accès facile à l´internet pour les Togolais. Un bon dirigeant qui se soucie de son peuple devrait tirer beaucoup de leçons de gouvernance dans cette pandémie pour améliorer les conditions de vie des populations.

Le parti UNIR ( Union pour la République) est à mon sens, bâti sur l´égalité des citoyens et la même chance pour tous. C´est le sens même de la République. Mais tout ce que le gouvernement fait depuis que ce parti est au pouvoir est le contraire de ce qui fonde la République, de ce qui unit les enfants de même pays. Où est l´égalité des citoyens au Togo? Où est la même chance pour tous dans la politique que vous menez au Togo ? Je pense que, de temps en temps à Lomé, chaque Ministre devrait aller dans les vieux quartiers pour voir comment les Togolais souffrent au quotidien. Ils peuvent prendre une voiture banalisée avec leurs agents de sécurité pour circuler un peu partout dans les quartiers comme Gbadago, Bè, Aguiakomé et Atikpodji surtout pendant les saisons pluvieuses. Là, ils sauront vraiment que les gens souffrent à Lomé. Ces quartiers ont besoin de reconstruction. Le quotidien des gens dans ces quartiers est pire que corona virus. Il faut vous rendre aimables par la population.

Je connais bien ces quartiers. Avant de faire ma déclaration de candidature aux élections présidentielles du 22 février 2020 au Togo et renoncer après, vu les conditions d´organisation qui ne m´inspirent pas la confiance, j´ai revisité ces quartiers en taxis en me mettant dans la peau de mes concitoyens sans que les gens qui étaient dans ces taxis que moi, sachent qui je suis et d´où je viens. En 2019, j´ai été à Gbadago, Bè, Agiarkomé et Atikpodji. Je me balladais comme un touriste pour voir comment vivent les gens dans ces quartiers. Même en 2017 sur ma demande, on m´avait fait l´honneur de visiter la maison de Sylvanus Olympio, contiguë à l´ancienne ambassade des État-Unis. C´était triste. Tout était laissé intact. En plus quand j´ai vu l´état actuel de ce quartier où se trouve cette maison emblématique pour le Togo, j´ai failli verser les larmes. Tous ces quartiers ont besoin d´une politique de rénovation urbaine. C´est un abandon volontaire et cynique de ces quartiers par le gouvernement au profit de l´étalement de la ville vers GTA alors que le foncier est rare et cher. Lorsque les gouvernants ne visitent pas ces vieux quartiers et se ferment seulement dans leurs bunkers à Lomé 2 ou dans les villas de Résidence du Bénin appelée communément « Caisse » ou à la cité de l´UA, comment peuvent-ils comprendre la réalité quotidienne que vivent les Togolais dans ces vieux quartiers ?

Nous, on vit en Europe, mais on connaît mieux le quotidien des Togolais que ceux qui sont au pouvoir ou qui vivent à Lomé et qui ne sortent pas pour constater la réalité des Togolais au quotidien. Inutile de poser des conditions farfelues de résidence pour les Togolais de la diaspora quand ils s´agit des élections au Togo. C´est juste une astuce d´exclusion. Quel ministre connaît mieux la réalité sociale au Togo que nous? Quel quartier visite Faure Gnassingbé ou ses ministres à Lomé quand ils sont dans leur voiture de vitre teintée noire? Est-ce qu´ils vont à Bè, à Atikpodji, à Gbadago, à Agiarkommé ?
Est-ce qu´ils sortent partout pour voir l´état des routes ou les conditions des femmes revendeuses ?
Quand je viens à Lomé, j´ai pitié des femmes avec les marchandises très lourdes sur la tête.

Les européens expatriés ou les ambassadeurs accrédités au Togo peuvent sortir aussi de leur hypocrisie et chercher à connaître la souffrance réelle des Togolais dans ces quartiers. Lorsqu´ils sont logés dans les grandes villas qu´ils n´ont pas et n´auront même pas la chance d´avoir chez eux en Europe, comment peuvent-ils critiquer ce régime quand leur souhait aussi serait de rester le plus longtemps possible à Lomé au bord de la mer pour profiter le maximum possible de la belle vie où tout est à leur disposition au Togo alors qu´en Europe c´est eux-mêmes qui font tout à la maison, même le jardinage, la cuisine et la propreté de la maison ? Voyez-vous pourquoi ces gens-là quand ils viennent au Togo ou en Afrique en général pour la représentation diplomatique, ils préfèrent soutenir les régimes en place que de les critiquer?

Prenez conscience que cette application baptisée « Togo Save » qu´on vient de lancer, n´est pas pour les Togolais ordinaires. Les vais destinataires de l´application sont les expatriés et les ministres eux-mêmes auxquels l´accès à l´internet ne pose aucune difficulté car l´argent ne sort pas de leur poche.

Je le répète encore. Ce n´est pas l´initiative en soi de la Ministre qui est mauvaise ou critiquable. Loin de là. L´idée est bonne. C´est fait aussi en Allemagne, en France et encore ailleurs en Europe pour limiter la propagation de ce virus. Mais c´est impossible de la mettre en application pour la majorité des Togolais car la capacité d´accès à l´internet à longueur de journée est très limitée. Il est mieux que Madame Cina Lawson, la Ministre en charge de ce secteur, pense d´abord à rendre abordables le coût de l´Internet et son accès à la majorité des populations avant de prendre des initiatives pareilles. Aujourd´hui seuls les Togolais nantis et les expatriés vivant confortablement dans les quartiers de Lomé 2, de la Résidence du Bénin, de la Cité de l´UA et autres peuvent utiliser cette application sans souci. Les Togolais ordinaires, sont d´office écartés, faute de moyen. Il y a trop de communication politique de belle intention de la part du gouvernement mais peu des faits. Sans réformes sincères, il n´y aura jamais de bons résultats politiques, économiques et sociales. On tournera toujours sur place.


Togo - Covid-19 : Dr Christian Spieker trouve "irréaliste" le projet "Togo-save" du gouvernement
Togo - Covid-19 : Dr Christian Spieker trouve









Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 7   Noir | Mercredi, 9 Septembre 2020  - 6:44
  Israel appartient aux Noirs. Les Africains Afrique Noire. Ce sont les Noirs les Africains Afrique Noire qui ont créé Israel. il n'y a que les Noirs qui sont Hébreux. Moïse des Juifs est Noir. Jésus-Christ des Chrétiens est Noir.
Voici les prénoms des fils de Ako = Gbagbo = Jacob = Yakov qui sont les noms des tribus Israélites que nous avons chez nous au pays : Réoubé Shimon Lévi Yéhouda Dan Naftali Gad Ashér Issachar Zébouloun Yoséf Benyamin
Chaque tribu a ses signes représentatifs. Dan c'est le serpent.C'est pour cela que nous appelons le serpent Dan.Ako c'est Yakov.Ewé c'est éoué. Lévi c'est Tévi. Shimon c'est Djimon.Ashér c'est Lasséy ou Adjé. Yoséf c'est José. Naftali c'est Atayi. Gad c'est Ga. Benyamin c'est Benjamin ...il faut citer les noms de toutes les tribus pendant les cérémonies Vodous.
Si tu vas au Ghana à Accra ils sont Ga. Ga c'est Gad.
Pendant les cérémonies Vodous nous disons que nous sommes des Ivrits. Ivrit veut dire Hébreu. Nous disons aussi que nous sommes des Yéhous. Yéhou veut dire Juif.
Pour dire Juif nous disons Yéhou. Pour dire Chrétien nous disons Notri ou Kpoti.
C'est de l'hébreu.
Kra Noir Tora Noir Tona Noir Tana Noir Bible Noir

Israel faisait partie de l'Afrique. il n'y avait que des Noirs
qui vivaient en Afrique. il n'y a que les Noirs qui sont Hébreux.
Nous avons aussi vécu à Babylone . Nous avons été attaqués.Jérusalem a été attaqué et nous avons perdu la guerre. L'exil a duré 70 ans.
D'ailleurs le Chef Ewé président des Chefs traditionnels du Togo a écrit un livre en 2018 où il décrit cette partie de notre histoire.
Nous avons aussi vécu en Egypte. D'ailleurs nous dessinons tout le temps des pyramides pour décrire cette période de notre histoire.Avant, il n'y avait que des Noirs en Afrique. Toute l'Afrique était Noire. les égyptiens aussi étaient Noirs.
Nous avions aussi déjà vécu en Europe. Nous y avons été déportés par les Romains qui ont attaqué Jérusalem. Ce qui est sûr est qu'il n'y a que les Noirs qui sont Hébreux. Abraham est Noir. Isaac est Noir. Jacob est Noir. Moïse est Noir. Jésus-Christ est Noir. Cela va faire 6000 ans que nous pratiquons les traditions Hébraïques. Chez nous en Afrique le mois de Septembre c'est la nouvelle année Juive. l'année 2020 est l'année 5780. Le samedi c'est shabbat.

 6   Lilie | Mardi, 8 Septembre 2020  - 18:34
  Réponse à 5-???
  Voilà encore un qui cherche à défendre l'indéfendable. À cause de ces quelques arrivistes, les Togolais sont devenus la risée du monde entier. Car les gens se demandent comment un peuple digne de ce nom peut se laisser diriger par une famille pendant plus de cinquante ans. Et dire qu'il y a encore des rares têtes qui prennent encore la défensed'un tel régime, C'est incompréhensible et inadmissible.

 5   ??? | Mardi, 8 Septembre 2020  - 16:5
  Réponse à 2-Abladjo
  C'est surtt pour tracer cela qui rentrent à Lomé et dt les tests vt s'avérer positif. C'est pour cela qu'ils ont rendu l'installation obligatoire à l'aéroport.

 4   ??? | Mardi, 8 Septembre 2020  - 16:2
  En plus l'app communique principalement avec le bluetouth et fait un update dès qu'il accroche un peu d'internet. Dc pas besoin d'une connexion stable...

Qd on parle de ce qu'on ne connait pas, la plupart du tps c'est pour raconter des idioties

 3   ??? | Mardi, 8 Septembre 2020  - 15:57
  Ce n'est pas Togo save ms plutot Togo safe. Mci

 2   Abladjo | Mardi, 8 Septembre 2020  - 11:33
 
Et si mon Abladjo peut rajouter, l'app "Togo save" n est d'aucune utilité tant que la majorité des habitants ne l'ont pas installé.
Mon Abladjo pense a croire meme que "Togo Save" va servir plus a espioner les togolais qui ont les moyens qu'a leur sauver la vie. Le pauvre togolais n'intéresse pas Cinavi.
En gros, encore e l'argent publique gaspillé dans un projet farfelu. Il y a eu l'époque des éléphants blancs ou on construisait des gros batiments vides qui servaient a rien (Hotel 2 Février, Raffinerie de pétrole, Palais des congres de Kara etc...) aujourd'hui c'est l'ere de l'éléphant numérique. On pond un truc bien loin de la possibilité du togolais lambda dont les agriculteurs utilisent toujours le daba et la houe pour les nourrir.

Aller a l'école c'est bien. Lire un livre c'est encore mieux mais le bon sens est au dessus de tout et c'est ce qui manque a ces énergumenes qui prétendent diriger un pays.

 1   Démocrate | Mardi, 8 Septembre 2020  - 10:58
  Merci Dr. Spieker.
Je suis d'accord avec vous.


RECOMMANDÉS
Togo - Un violent accident de voiture fait des blessés à Lomé
1.  Togo - Un violent accident de voiture fait des blessés à Lomé

2.  Togo - Le mouvement « La Patrie d’Abord » applaudit la « maturité du peuple malien »

3.  Togo - Patrick Tevi-Benissan conduit à sa dernière demeure ce vendredi

4.  Togo - Le braquage se poursuit à Lomé...

5.  Togo - La DMK insiste sur la libération du prophète Esaïe




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média