3:44:20 AM Jeudi, 22 Octobre 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Togo - 05 Octobre 1990 : Le bilan des 30 ans de lutte selon Nathaniel Olympio

Togo - Politique
iciLome | | 4 Commentaires
togo-05-octobre-1990-le-bilan-des-30-ans-de-lutte-selon-nathaniel-olympio


05 octobre 1990 – 05 octobre 2020. Cela fait 30 ans que le Togo a connu un soulèvement populaire enclenchant la course vers la démocratie. Ceci a favorisé l’instauration du multipartisme et d’autres causes relatives à la lutte pour l’alternance au sommet de l’Etat.

30 ans après ce soulèvement populaire, que dire du statut actuel de la lutte pour l’alternance tant souhaité par le peuple togolais ? A cette interrogation, des acteurs politiques à l’instar de Nathaniel Olympio, président du Parti des Togolais, donne son point de vue.

Pour lui, les principales leçons à tirer des trente ans de lutte sont telles : le noyau dur du régime reste hermétiquement fermé à une évolution démocratique. L’opposant togolais souligne que dans les conditions actuelles, les élections ne peuvent pas procurer aux Togolais le changement auquel ils aspirent.

Il a poursuivi, les élections ont toujours été une grande source de division des leaders de l’opposition. Aussi, Nathaniel a laissé entendre que les armes des années 80 n’ont pas donné les résultats attendus.

Et pour finir, « Les révoltes et les grèves des années 90 n’ont pas donné les résultats attendus. Les manifestations gigantesques des années 2000 n’ont pas donné les résultats attendus », a-t-il confié au confrère savoirnews.

Toutefois, le leader du Parti des Togolais estime que le peuple togolais a réussi à franchir un pas dans sa quête de la démocratie.

« Mais force est de constater que même ce qui semble acquis souffre encore d’une gouvernance qui le remet sans cesse en cause. Rien n’est donc définitif. Les acquis doivent être continuellement protégés. C’est un travail sans fin. Parallèlement à cette protection, la quête de la démocratie doit se poursuivre », a martelé Nathaniel Olympio.




Togo - 05 Octobre 1990 : Le bilan des 30 ans de lutte selon Nathaniel Olympio
Togo - 05 Octobre 1990 : Le bilan des 30 ans de lutte selon Nathaniel Olympio








Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 4   fantasmagoric | Dimanche, 11 Octobre 2020  - 11:21
  Réponse à 3-squamoney
  Voilà un instruit qui parle au lieu des tonneaux vides qui braillent en permanence.

Congratulations sir ! !

 3   squamoney | Vendredi, 9 Octobre 2020  - 15:45
  Mr Olympio, je ne vous comprends pas.

Vous voulez qu'on vous donne le pouvoir ou voulez-vous le conquérir?

En 30 ans, l'opposition n'a pas suffisamment démontré sa capacité de conquérir le pouvoir.

A chaque élection, vous parlez de fraudes mais entre 2 élections que faites-vous? Rien

Vous passez le plus clair de votre temps à Lomé et à un mois des élections, vous commencez par courir. Que voulez-vous
obtenir?

Vous ne voulez pas suivre les conseils.

L'opposition doit entre 2 élections déployer des équipes sur le terrain et ceci dans toutes les préfectures.
Elle doit faire une sensibilisation intelligente et de proximité dans tous les villages et hameaux.
Il lui faut des moyens financiers pour être sur le terrain via des ONG qui soutiennent les populations et les paysans.
C'est ce que Unir fait. C'est un travail constant et non sporadique.
J'étais surpris lors des dernières présidentielles de constater que Mme Adjamagbo n'était pas capable de citer les pistes
rurales et de les estimer en kilométrage. Ce qui prouve qu'elle n'est pas sur le terrain.

En période électorale, ces équipes d'ONG contribuent à la supervision du scrutin et si elles sont insuffisantes, l'opposition
doit les renforcer avec d'autres équipes venues de Lomé pour avoir les résultats des urnes et les transmettre à leurs bases.

Je ne suis pas sûr que Nathanaël a des équipes dans toutes les préfectures.

Agbéyomé crie qu'il a gagné mais il n'a qu'à au moins publier les résultats qu'il a compilés sur tout le territoire.

Les législatives de 2024 et présidentielles de 2025 se préparent déjà.

L'opposition togolaise n'a pas encore exploré cette stratégie.

Autre chose, vous n'arrivez jamais à positionner un candidat issu des plateaux ou du nord qui puisse partager les voix
avec Unir dans ses grands fiefs. Tenez compte de la mentalité des populations avant de choisir vos candidats.

Les moyens financiers et spirituels constituent une arme solide pour affronter un régime.

Allez apprendre au Bénin.

A bon entendeur salut !!!!!

 2   Comptage | Vendredi, 9 Octobre 2020  - 9:26
  Le combattant reste debout jusqu'à la victoire finale. Ne fléchissons pas. Même nos interventions sur les différentes plateformes sont des armes puissantes. Elles déstabilisent le régime sanguinaire. Alors, allons jusqu'au bout. La victoire de la libération du peuple meurtri nous appartient.

Vive le Togo libre.

 1   opposition crabe | Vendredi, 9 Octobre 2020  - 9:5
  C'est notre opposition crabe qui a soumis le peuple à la misère et à l'injustice sociale. Les tromperies des uns pour des besoins personels font le bonheur des autres....


RECOMMANDÉS
Togo - Agbéyomé Kodjo préoccupé par la situation en Guinée
1.  Togo - Agbéyomé Kodjo préoccupé par la situation en Guinée

2.  Togo - Remise de certificats de nationalité togolaise Lycée d’Anfoin

3.  Togo - Mgr Barrigah-Benissan, Grand Prix de la Littérature togolaise 2020

4.  Togo - La CNDH en sensibilisation sur la jouissance des droits économiques… à Dapaong

5.  Togo - Le DPBEP 2021-2023 voté à l’Assemblée nationale




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média