9:33:30 AM Mardi, 27 Octobre 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Togo - Mois du consommer local, au-delà du folklore, briser les pesanteurs

Togo - Societe
Le Correcteur | | 6 Commentaires
togo-mois-du-consommer-local-au-dela-du-folklore-briser-les-pesanteurs


La première édition du « Mois du consommer local » est organisée du 1er au 31 octobre 2020. Cette initiative portée par le ministère du Commerce, de l'Industrie, du Développement du secteur Privé et de la Promotion de la Consommation Locale vise à valoriser davantage et intensifier la promotion de la consommation des biens et services locaux.

Dans une note circulaire en date du 7 octobre, le Premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé recommande aux ministres, directeurs généraux des sociétés d'Etat de privilégier la consommation des produits locaux.

« L'objectif recherché est de mettre en valeur le savoir-faire togolais et d'encourager la production, la transformation, la commercialisation et la consommation des produits « Made in Togo ». A cet effet, je vous exhorte à vous approvisionner, en priorité dans le cadre du service, en produits et services d'origine locale et à privilégier la consommation des mets locaux dans les menus de pause-café, de pause-déjeuners, de dîners de galas, de dîners-débats, de conférences, de groupes de travail, de comités de réflexion, de commissions techniques, de sessions des conseils d'administration et de surveillance, de sessions de comité de pilotage, ainsi que de toute cérémonie officielle », a-telle écrit.

Quoi de plus normal. Et ce n'est pas nouveau. Au temps de Gnassingbé père, «Consommer produits togolais» a été un slogan phare.

La consommation des produits locaux comme cela se fait ailleurs, booste tout simplement l'économie nationale. Mais au Togo, cette politique risque d'être un énième vœu pieux du régime pour plusieurs raisons. La consommation locale nécessite plusieurs types de communication et doit bénéficier d'une réelle volonté politique. Combien de fois avons-nous vu le chef de l'Etat essayer autre chose que l es vêtements importés ?

A la cérémonie du lancement du « Mois du consommer local », la plupart des autorités présentes étaient en costume. Y a-t-il meilleur endroit pour exprimer la consommation locale ?

Autres obstacles à cette initiative pourtant louable : la politisation à outrance de tous les secteurs. Pour s'affranchir du goulot d'étranglement « Rapportqualité – prix », il faut produire en quantité industrielle.

Pour ce faire, la politique industrielle doit être à la pointe. Ce qui n'est pas le cas. Les investisseurs doivent aussi bénéficier des appuis conséquents du gouvernement. Or au Togo, tout investisseur sans couleur bleue du pouvoir quel que soit ses compétences est programmé à ne pas réussir ses activités. La dictature a tué tous les opérateurs économiques crédibles. Pour exister au Togo, il faut forcément devenir militant du parti au pouvoir.

L'arbitraire et les injustices de toutes sortes ont fait fuir les investisseurs locaux. De combien de milliardaires crédibles dispose le Togo et officiellement connus ? Nombre d'investisseurs crédibles avancent que dès qu'un de leur compte bancaire enregistre un milliard de francs CFA, il clignote au rouge. Des interpellations tous azimuts sur l'origine fusent de partout de sorte qu'ils ont bien peur de s'installer et faire leurs affaires de façon sereine. Pour réussir la consommation locale, il faudra briser cette pratique scélérate et moyenâgeuse.

La justice aux ordres reste un autre obstacle à la réussite de cette initiative. Tout bien considéré, il faut des actions hardies et une volonté politique affichée et assumée pour faire passer ce projet au-delà du folklore.

Kokou AGBEMEBIO


Togo - Mois du consommer local, au-delà du folklore, briser les pesanteurs
Togo - Mois du consommer local, au-delà du folklore, briser les pesanteurs








Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 6   Kombaté | Vendredi, 16 Octobre 2020  - 6:16
  Réponse à 5-zono
  Arrêter de consommer les togolais !!!


Enselme gouyano Sinandaré enfant de 12 ans tué par balles réelles à Dapaong .
Douti Sinalingue lycéen de 21 ans tue par les coups de bottes des millitaires togolais à Dapaong .
Jojo Zoumekey enfant de 13 ans tué par balles réelles à bè kpota Lome .
Moufidou enfant de 11 ans tué par balles réelles à bout portant à Agoè .
Alabi jeune homme apprenti Chauffeur, tué par balles réelles à GTA Lome .
12 jeunes filles ont été tuées , mutilées et leur corps jetés au champ de tires à Agoè , christian trimua a été inculpé par
la suite , il a été nommé ministre par bagette magique pour qu énfin un silence radio !!! Ainsi le togo avance !!!
11.4.2020 Gueli Kodjosse , savagement assassiné par des militaires qui lui ont écrasé les texticules .
20.4.2020 un autre jeune homme assassiné au niveau du 4e lac akodessewa Lome .
21.4.2020 un homme assassiné à gbégnedji Lome .
22.04.2020 Koutouatsi Dodji a été battu à mort par des militaires à adakpame Lome ; Alors qu'il était sorti pour ses
besoins naturels .
3.5.2020 Le col. Madoulba Bitala a été tué par balles réelles et égorgé par dessus le marcché dans un camp à Agoè .
1.8.2020 La reapparition des miliciens munis d'armaes blanches aux cotés des forces dites de l'ordre !!!
Plus de 1000 morts en 2005 , les assassins sont promulgués .
Sans oublier les tires de sommations qui ne meurent pas en l'air disit quelqu'un et qui tuent en perforant l'abdomen des
pauvres citoyens à Mango et ailleurs .
Le chard d'assaut qui roule sur des pauvres citoyens au cour d'une manifestation et qui ont trouvés la mort à Mango .
Pour ne citer que ces quelques uns parmis tant d'autres , nous chantés ecore cette chansson déja écoutée en disant :
"Ce qu'il faut absolument combattre et dénoncer c'est la corruption, et vous avez parfaitement raison. "
n'est qu'une tentative de manipulation de quelqu'un qui souffre enormement de repères de memoires et qui veut à tout
prix cautionner les sanguinaires .

 5   zono | Vendredi, 16 Octobre 2020  - 0:19
  Réponse à 3-El Niño
  On dirait que vous avez lu mes pensées. Celle-là ne sait pas quoi faire, du vrai folklore. Cela ferait rire si ce n'était pas si sérieux. Voilà comment on se comporte quand on est déconnecté de la réalité. Pour consommer il faut d'abord produire. Cela fait 15 ans qu'ils sont au pouvoir, dans une capacité ou l'autre. Au lieu des climatiseurs dans les bureaux, utiliser les éventails made in Togo(papaa). Au lieu des véhicules climatisés, aller à pieds pendant tout le mois d'octobre avec des métchréhanmi aux comme souliers.
Au lieu de cravates et autres Louis-Vuiton, s'habiller en Agbara, cousu avec de la cotonade de Bassar, de Tchaoudjo ou de Tone. Au lieu du Nescafé avec beurre de Savoie, avoir comme petit déjeuner une infusion du café de klouto et le massa d'Agoe-Zongo... Complétez la listes mes frères et soeurs. Elle croit berner qui celle-là? Rien que des imbéciles!

 4   El Niño | Jeudi, 15 Octobre 2020  - 21:39
  Breaking News: L'ancien président de l'Assemblée Gnassionale Fambaré Natchaba vient de rendre l'âme a Paris.
A suivre...

 3   El Niño | Jeudi, 15 Octobre 2020  - 14:39
  Du n'importe quoi! Victoire Dogbé devrait plutot dire:

- Soignons-nous localement au CHU Lomé-Tokoin en ramenant Fambaré Natchaba dans un hôpital togolais.
- Fréquentons l'école togolaise en ramenant ses propres filles a l'Université de Lomé.
- Buvons togolais en buvant elle même du Sodabi ou du Tchouk au lieu du Champagne.

Rien qu'une bande de monstres a la tête au Togo. Tchrrrr!

 2   Séwa | Jeudi, 15 Octobre 2020  - 8:37
  Encourageons l'idée et voyons ce que cela donne. Ne jetons pas l'éponge avant même de commencer.
Ce ne sont pas seulement les hommes politiques qui doivent donner l'exemple. C'est nous tous!
Si les hommes politiques ne donnent pas l'exemple, nous donnons-leur l'exemple et montrons-leur la voie.

Merci.

 1   Max | Mercredi, 14 Octobre 2020  - 18:47
  C'est une excellente initiative. Consommons ce que nous produisons et produisons ce que nous consommons, est le seul chemin pour le développement et l'indépendance du pays. Mais il faut que les dirigeants eux-mêmes donnent l'exemple pour que cette déclaration devienne une réalité.


RECOMMANDÉS
Togo - Chao Weidong : « Nous avons eu un échange très approfondi sur les relations en...
1.  Togo - Chao Weidong : « Nous avons eu un échange très approfondi sur les relations en...

2.  Togo - Le ministre de la culture félicite Sami Tchak pour son nouveau prix

3.  Togo - Pétrolegate : Le CACIT exige un procès juste et équitable

4.  Togo - Concours UN75: les meilleures rêves artistiques du monde en 2045 récompensés

5.  Togo - Pas de journées de deuil national au Togo, le Gouvernement et les Députés int...




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média