7:03:41 AM Mercredi, 2 Décembre 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Togo - Affaire d’expropriation : Me Jean Dégli choisi pour défendre la cause des populations de Kpomé-Agomé

Togo - Societe
iciLome | | 5 Commentaires
togo-affaire-d-expropriation-me-jean-degli-choisi-pour-defendre-la-cause-des-populations-de-kpome-agome


L’affaire d’expropriation de terres à Kpomé-Agomé est loin de connaitre son épilogue. Les populations dans cette localité située à 25 km au nord de Lomé, dans la préfecture de Zio, ne lâchent rien. Elles viennent de choisir Me Jean Dégli pour défendre leur cause.

Les populations de Kpomé-Agomé ne veulent en aucun cas céder les 716 hectares que le gouvernement leur demande pour cause d’utilité publique. Elle opposent un refus catégoriquement à ce projet, et sont prêtes à tout pour garder leurs terrains. Elles ont même commis un avocat, un certain Me Botocro Tchapo, pour défendre leur cause auprès des autorités togolaises. Seulement, ce dernier n’a pas pu assumer sa mission.

Samedi dernier, lors d’une assemblée tenue à la place publique du village, ces populations, très remontées, ont décidé de décharger Me Botocro de l’affaire. Elles estiment que cet avocat est en train de jouer un double jeu. Elles ont finalement choisi Me Jean Yaovi Dégli pour défendre leur cause auprès des autorités judiciaires.

« La population a constaté que le premier avocat en charge de l’affaire, Me Botocro Tchapo veut faire des jeux. Il cherche à nous duper. Le 26 octobre dernier, le ministre de l’Urbanisme, M. Tsolényanou est venu nous rencontrer au siège à la préfecture de Zio à Tsévié concernant l’affaire d’expropriation de notre domaine dénommé, Dalavé Kpomé. Il ressortait des propos du ministre que c’est un projet qui va avantager le milieu.

Il a dit plein de choses pour nous faire changer d’avis. Mais la délégation de Kpomé-Agomé s’y est opposée catégoriquement. Ainsi, de notre retour de la Préfecture, nous avons appris que Me Botocro et certains individus ont demandé aux propriétaires terriens de leur apporter les plans du domaine en question. Nous avons vite compris que cet avocat veut jouer au démarcheur. Il a trahi la population. C’est pourquoi à cette réunion, la population a réitéré sa décision de ne plus traiter avec Me Botocro. Il n’est plus notre avocat. Me Jean Dégli reste le seul avocat en charge de notre dossier », a confié Kokouvi Avognon, natif du milieu, à nos confrères de Afreepress.

Au cours de cette assise, les populations ont également décidé de mettre en place une commission composée des cadres et autres fils du milieu. Ces derniers seront les interlocuteurs directs entre les propriétaires terriens, l’avocat en charge du dossier et le gouvernement.

Ce qui fait mal à ces habitants de Kpomé-Agomé, c’est que le gouvernement n’a pas adopté la procédure normale avant de vouloir procéder à l’expropriation de leurs domaines. Ces populations se disent également lésées des privilèges qu’elles devraient tirer de l’extraction du phosphate dans leur localité.

« Nous n’avons plus de terres à Kpomé-Agomé. Ce qu’on a, est déjà pris pour l’extraction du phosphate. Et nous ne gagnons rien par là. Notre village ne bénéficie de rien. Donc le peu de terres qui nous reste, on ne va plus les céder. Nous allons nous battre pour garder ce domaine pour nos enfants. Peu importe la fortune que l’Etat va nous proposer, on ne va plus céder nos terres », a insisté Kokouvi Avognon.

Face à la situation, les populations de Kpomé-Agomé invitent le chef de l’Etat à se saisir personnellement du dossier afin d’éviter le pire.

Précisons que les 716 hectares que le gouvernement veut exproprier dans cette localité devraient normalement accueillir une partie des habitants d’Adétikopé. Ces derniers ont été aussi victimes d’expropriation. Ils ont été priés de quitter leurs domaines à Adétikopé pour cause d’utilité publique.

Godfrey A


Togo - Affaire d’expropriation : Me Jean Dégli choisi pour défendre la cause des populations de Kpomé-Agomé
Togo - Affaire d'expropriation : Me Jean Dégli choisi pour défendre la cause des populations de Kpomé-Agomé








Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 5   K. Kofi FOLIKPO | Mardi, 17 Novembre 2020  - 7:29
  Réponse à 4-SAS
  "Utilité publique" ne doit pas signifier que le Droit de Propriété privée doit être bafouée allègrement à travers des expropriations abusives et même louches au nom d'une quelconque "réforme foncière"!
L'Union soviétique avait créé des "Kolkhozes" et des "Sovkhozes" dans le cadre de sa fameuse "réforme agro-foncière", en prétextant que la Terre doit appartenir à l'État en premier lieu. Après 70 ans d'histoire soviétique, tout le monde a vu ce que cela a donné sur le plan économique et social ....
Les conséquences dramatiques de cette fameuse "réforme agro-foncière" soviétique se font ressentir jusqu'aujourd'hui de façon dramatique en Russie, en Ukraine, le Biélorussie et dans bien d'autres pays de l'ex Union sovétique ...
Que fait l'État togolais pour encourager les citoyens à mettre en valeur leurs Terres de façon judicieuse et pérenne dans le domaine agricole, minier, ou dans tout autre domaine concernant l'aménagement du territoire au profit des citoyens moyens?

K. Kofi FOLIKPO
PYRAMID OF YEWE

 4   SAS | Mardi, 17 Novembre 2020  - 6:44
  en quoi ceci est une noble cause. on parle d'utilité publique. la terre ne devrait meme pas appartenir aux collectivités. C'est eyadema qui a fait cette faute. et la on voit une developemnet anarchique. des sois-disant villes qui s'etendent a ne pas en finir

 3   FAUREMUSTGO | Lundi, 16 Novembre 2020  - 21:54
  Réponse à 2-Me Botokro
  Botokro tu n'as rien a dire. Tu a ete viré et remplacé par degli pour défendre les déshérités.
Botokro vous etes des avocats ventrocrats.Et c'est comme cela bon nombre se disant avocat au togo est.
J'espère que vous n'allez mettre Degli dans les problèmes.

 2   Me Botokro | Lundi, 16 Novembre 2020  - 20:16
  Mon commentaire s'adresse au fameux Geofroy. Avant d'ecrire, votre deontologie vous demande de verifier la veracite de vos informations. Et de respecter le contradictoire. Vous jetez mon nom en pature sans meme avoir verifie la regularite de ma constitution? Ni le contexte dans lequel je suis intervenu dans le dossier? Pour me voir traiter de demarcheur? Parceque je n'ai rien d'autre a faire dans la vie. Vous vous plaignez apres lorsque des poursuites sont exercees a votre encontre. Felicitations a vous.

 1   K. Kofi FOLIKPO | Lundi, 16 Novembre 2020  - 12:29
  Mon cher Frère Maître Degli,
Voilà des Causes nobles que j'aime Te voir défendre en Avocat compétent ayant fait ses armes au Togo et hors du Togo: être le dernier Bouclier pour les Déshérités et pour les Spoliés, pour la Veuve et pour l'Orphelin!
Courage et Perséverence.
Fraternelles salutations depuis la Suisse.

K. Kofi FOLIKPO
PYRAMID OF YEWE



RECOMMANDÉS
Togo - Le pont de Malfakassa s’écroule, les usagers en danger
1.  Togo - Le pont de Malfakassa s’écroule, les usagers en danger

2.  Togo - Les nouvelles arrestations d’opposants s’inscrivent dans une répression croiss...

3.  Togo - Contentieux électoral : Le MCD invite le régime à privilégier la « voie du dia...

4.  Togo - Arrestation des membres de la DMK : L’UFC s’en mêle

5.  Togo - UL : Les dates des pré-inscription annoncées




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média